Le leader de Tchétchénie publie une image "prouvant" que le Ben Laden de la Russie – et le chef de la terreur le plus recherché de Poutine, Dokou Oumarov – a été tué

Par Will Stewart, Moscou, 19 juillet 2014

Une photo refroidissante, qui prouve apparemment que le terroriste le plus recherché de Russie est mort, a été publiée aujourd’hui par le chef de la République tchétchène. Le leader Pro-Vladimir Poutine Ramzan Kadyrov a téléchargé l’image de ce qui est prétendu être le corps de Dokou Oumarov sur le réseau social Instagram. A côté de la photo, il a écrit: «Pour ceux qui voudraient croire que ce rat est encore en vie, nous pouvons le montrer après sa mort."

doku umarov_instagramPreuve? Cette photo qui prouve prétendument que le terroriste le plus recherché de Russie, Dokou Oumarov, est mort, a été publiée aujourd’hui par le chef de la République tchétchène, Ramzan Kadyrov. Elle a été publiée sur le réseau social Instagram.

doku umarovL’homme recherché: connu comme l’Oussama ben Laden de la Russie, Oumarov (photo) est l’ennemi le plus recherché de Vladimir Poutine

Connu comme l’Oussama Ben Laden de la Russie, Oumarov est l’ennemi le plus recherché de Poutine – recherché pour crimes de terrorisme, enlèvements, homicides et trahison. Le chef de guerre barbu est responsable d’une série d’attaques meurtrières contre la Russie, y compris l’attentat du train entre Moscou et Saint-Pétersbourg qui a fait 26 morts en 2009 et l’attaque d’un barrage en Sibérie qui a tué 75 personnes.

Source: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2698220/Chechen-leader-releases-picture-proving-Russias-wanted-terrorist-Doku-Umarov-dead.html

Lettres d’Abbottabad: Ben Laden mis à l’écart?

Centre de lutte contre le terrorisme (CTC), 3 mai 2012

Auteurs: Don Rassler, Gabriel Koehler-Derrick, Liam Collins, Muhammad al-Obaidi, Nelly Lahoud

Télécharger l’étude des "Lettres d’Abbottabad" publiée par le CTC (PDF)

LettersFromAbbottabad-240x310Ce rapport est une étude de 17 documents déclassifiées, capturés lors du raid d’Abbottabad et donnés au Centre de lutte contre le terrorisme (CTC). Ils se composent de lettres électroniques ou de projets de lettres, pour un total de 175 pages dans l’original arabe et 197 pages dans la traduction anglaise. La première est datée de septembre 2006 et la dernière d’avril 2011. Ces communications internes d’al-Qaïda ont été rédigées par plusieurs dirigeants, dont le plus important est Oussama ben Laden. Contrairement à ses déclarations publiques axées sur l’injustice de ceux qu’il croyait être les «ennemis» des musulmans, à savoir la corruption des dirigeants musulmans "apostats" et de leurs "surveillants" occidentaux, l’objet des lettres privées de Ben Laden se concentre sur la souffrance des musulmans aux mains de ses "frères" jihadistes. Il peine à les conseiller d’abandonner les attaques intérieures qui provoquent des victimes civiles musulmanes et de se concentrer sur les États-Unis, "notre objectif désiré." La frustration de Ben Laden avec les groupes jihadistes régionaux et son apparente incapacité à exercer un contrôle sur leurs actions et leurs déclarations publiques est l’histoire la plus fascinante à raconter sur la base des 17 documents déclassifiés. Les "Lettres d’Abbottabad" sont une exploration initiale et une contextualisation de 17 documents qui seront le grain à moudre pour l’avenir de la discussion et du débat académique.

Note sur la traduction: La qualité de la traduction anglaise fournie au CTC n’est pas suffisante dans tous les cas. Quand la traduction a été jugée insuffisante, les citations citées dans ce rapport ont été soit modifiées soit traduites de nouveau par Nelly Lahoud. En outre, la conversion de la datation des lettres depuis l’Hégire au calendrier grégorien est inexacte à certains endroits. L’annexe fournit les dates corrigées pour certaines des lettres, ainsi que quelques conseils sur la façon dont certaines lettres se rapportent à d’autres. Pour ceux qui souhaitent mener leur propre analyse des documents, il est fortement recommandé de se référer aux documents d’origine en arabe, et non pas aux traductions.

Source: https://www.ctc.usma.edu/posts/letters-from-abbottabad-bin-ladin-sidelined

Télécharger les "Lettres d’Abbottabad" (documents originaux en arabe ou traduction anglaise), en cliquant sur l’onglet bleu, en bas à gauche: https://www.ctc.usma.edu/posts/letters-from-abbottabad-bin-ladin-sidelined

Télécharger l’étude des "Lettres d’Abbottabad" publiée par le CTC (PDF): https://www.ctc.usma.edu/v2/wp-content/uploads/2012/05/CTC_LtrsFromAbottabad_WEB_v2.pdf

Le nouveau partenaire de la NSA dans l’espionnage: la brutale police d’Etat de l’Arabie Saoudite

The Intercept, 25 juillet 2014

La National Security Agency a considérablement élargi, l’an dernier, ses relations de coopération avec le ministère saoudien de l’Intérieur, l’un des organismes gouvernementaux les plus répressifs et violents du monde. Un mémo top secret d’avril 2013, fourni par le lanceur d’alerte de la NSA Edward Snowden, détaille les plans de l’agence "pour fournir un soutien analytique direct et un soutien technique" aux Saoudiens sur les questions de «sécurité interne».

Obama Saudi ArabiaPhoto: Obama et le roi Abdallah d’Arabie Saoudite en 2010

Le ministère saoudien de l’Intérieur — désigné dans le document par MOI — a été condamné pendant des années comme l’un des violateurs les plus brutaux en matière de droits de l’homme dans le monde. En 2013, le Département d’Etat américain a indiqué que les "employés du Ministère de l’Intérieur ont parfois soumis les prisonniers et les détenus à la torture et à d’autres mauvais traitements physiques", en mentionnant spécifiquement un épisode de 2011 dans lequel les agents du MOI ont prétendument "versé un liquide de nettoyage antiseptique sur [la] gorge" d’un militant des droits de l’homme. Le rapport note également l’utilisation de la surveillance invasive du MOI destinée aux dissidents politiques et religieux.

Lire la suite: https://firstlook.org/theintercept/2014/07/25/nsas-new-partner-spying-saudi-arabias-brutal-state-police/

Document d’information sur l’Arabie Saoudite: https://firstlook.org/theintercept/document/2014/07/25/saudi-arabia-information-paper/

Voir aussi: Coopération entre la NSA et l’Arabie Saoudite d’après un nouveau #leaks de #Snowden (Openews.eu)

Attention, si vous soutenez WikiLeaks: toutes vos données finiront publiées, comme celles des Anonymous

wikileaks_humour_anonymous

"Nous sommes Anonymous. Nous sommes Légion. Nous ne sommes personne et nous sommes tout le monde. Et nous sommes ici pour nous battre pour WikiLeaks.

WikiLeaks: Nouvelle publication. Noms, adresses, IPs et numéros de téléphone de tous les Anonymous. Télécharger maintenant.

…Bordel de merde, Julian."

Source: http://www.zertrin.fr/wp/wp-content/uploads/2010/12/wikileaks.png

Un manuel rendu public montre comment les agences américaines mettent des millions de personnes sur la liste des "suspects de terrorisme"

watchlist-cover

Cory Doctorow, 24 juillet 2014

"Le Guide de Mise sous Surveillance" de 166 pages a été rédigé conjointement par 19 agences, et a été publié dans son intégralité sur The Intercept.

Comme Jeremy Scahill et Ryan Devereaux le soulignent dans leur analyse, le document est positivement kafkaïen, permettant aux agences de vous ajouter à la liste si vous êtes soupçonné de vous être associé avec une personne suspectée d’être soupçonnée d’être terroriste – et "terroriste" a été redéfini pour inclure "les gens qui endommagent la propriété du gouvernement", et les gens qui cherchent à "influencer la politique du gouvernement par l’intimidation".

Ce document – et les millions de personnes qui ont été placées sous suspicion en conséquence de cela – doit son existence à l’administration Obama et à sa campagne pour préserver sa réputation en élargissant la liste des cibles de la surveillance à la suite de l’échec du complot du "kamikaze en sous-vêtements" [Complot d'Al-Qaïda: l'aspirant kamikaze travaillait pour la CIA].

Lire la suite: http://boingboing.net/2014/07/24/leaked-manual-shows-how-us-age.html

50 réservistes israéliens refusent de servir dans la guerre à Gaza

w.reservistisrael-072214.jpgLe Washington Post cite l’opposition croissante à la lutte sur le terrain

Forward.com, 23 juillet 2014

Plus de 50 anciens soldats israéliens ont refusé de servir dans la force de réserve de la nation, citant un regret de faire partie d’une armée qu’ils disent jouer un rôle central dans l’oppression des Palestiniens, a rapporté mercredi le Washington Post.

Lire la suite: http://forward.com/articles/202671/-israeli-reservists-refuse-to-serve-in-gaza-war/ # ixzz38SYgCFo9

Stop Arming Israel – une campagne internationale pour l’embargo sur les armes en Israël – BDS Movement

stop-arming-israel-1

AGIS MAINTENANT – ajoute ton nom à l’appel pour un embargo militaire en utilisant le formulaire à droite.

Israël a de nouveau déclenché toute la force de son armée contre la population palestinienne captive, en particulier dans la bande de Gaza assiégée, dans un acte inhumain et illégal d’agression militaire.

La capacité d’Israël à lancer de telles attaques dévastatrices en toute impunité découle en grande partie de la vaste coopération militaire internationale et du commerce des armes qu’elle entretient avec la complicité des gouvernements à travers le monde.

Les lauréats du prix Nobel l’archevêque Desmond Tutu, Adolfo Esquivel Peres, Jody Williams, Mairead Maguire, Rigoberta Menchú et Betty Williams ont publié une lettre ouverte appelant l’ONU et les gouvernements du monde entier à imposer un embargo militaire sur Israël.

Les autres signataires sont Noam Chomsky, Roger Waters de Pink Floyd, la dramaturge Caryl Churchill, le rappeur américain Boots Riley, João Antonio Felicio, le président de la Confédération syndicale internationale, et Zwelinzima Vavi, le secrétaire général de la Confédération des syndicats sud-africains.

Par l’importation et l’exportation des armes à Israël et en facilitant le développement de la technologie militaire israélienne, les gouvernements envoient effectivement un message clair d’approbation de l’agression militaire israélienne, y compris ses crimes de guerre et de possibles crimes contre l’humanité.

AGIS MAINTENANT – ajoute ton nom à l’appel pour un embargo militaire en utilisant le formulaire à droite.

L’appel sera présenté au nouveau Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, quand ils prennent leurs fonctions en septembre 2014.
Lis notre fiche d’information sur l’embargo militaire
#StopArmingIsrael

Photo: Un enfant se tient au milieu des décombres de la maison de la famille Al Dalu, ville de Gaza, le 3 décembre 2012. Dix membres de la famille Al Dalu ont été tués, ainsi que deux voisins, par une frappe aérienne sur les trois étages de leur maison. le 18 novembre 2012.

Source: http://www.bdsmovement.net/stoparmingisrael

Edward Snowden: "Si je finis à Guantanamo, je peux vivre avec"

Interview des journalistes du Guardian avec Edward Snowden, à Moscou, le 10 juillet 2014

Edward Snowden, le lanceur d’alerte de la NSA, parle exclusivement avec Alan Rusbridger, rédacteur en chef du Guardian, et le journaliste Ewen MacAskill à Moscou. L’ancien analyste du renseignement, âgé de 31 ans, répond à la question de savoir s’il est un espion russe, sur son destin probable s’il retourne aux États-Unis et sur la pertinence du [roman] 1984 de George Orwell à l’ère de Google.

Lire la transcription intégrale de l’interview d’Edward Snowden à Moscou: http://www.theguardian.com/world/2014/jul/18/-sp-edward-snowden-nsa-whistleblower-interview-transcript

Source: http://www.theguardian.com/world/video/2014/jul/17/edward-snowden-video-interview

La NSA choisit 5 universités pour former les futurs cyber-espions

3427561_3_b3dd_le-siege-de-la-nsa-a-fort-meade-dans-le_6cdb6fd700c809687baf1005c99823cb

CBS News – Par Eliene Augenbraun, 16 juillet 2014

Vous pourriez penser qu’il s’agit d’une école d’espionnage.

Cette semaine, la National Security Agency – NSA – a sélectionné cinq autres universités afin d’offrir une formation spéciale pour sélectionner des étudiants. Les Centres Nationaux d’Excellence Académique de la NSA pour les programmes de cyber-opérations, désormais proposés dans un total de 13 écoles, passe au crible et forme des étudiants à entrer dans la cybersécurité et la main-d’œuvre du renseignement américain.

Les cinq nouvelles écoles sont: l’université de New York, l’université de Towson, l’Académie militaire des Etats-Unis, l’université de Cincinnati, et l’Université de la Nouvelle-Orléans.

Les élèves de ces centres d’excellence universitaires se concentrent sur des domaines comme l’informatique, le génie informatique et le génie électrique. Certains étudiants et facultés sont amenés à faire des stages d’été à la NSA, bien qu’ils ne "s’engageront pas dans les activités de renseignement réel du gouvernement américain", selon un communiqué de l’agence.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.cbsnews.com/news/nsa-picks-5-universities-to-train-us-cyber-professionals/

L’offensive israélienne sur Gaza suscite des rassemblements dans le monde entier, des milliers de gens protestent

Vidéo postée par la chaîne Russia Today, le 21 juillet 2014

Des centaines de manifestants ont pillé des magasins, brûlé des voitures et attaqué une synagogue, alors qu’un rassemblement anti-israélien non autorisé a tourné à la violence dans la banlieue parisienne. Simultanément, des milliers de gens ont participé à des marches pacifiques pro-palestiniennes à travers le monde.

(youtube)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 080 autres abonnés