Pourquoi autant de croyants essaient de réduire au silence les athées?

Par , 29 avril 2014

Quand les athées sortent, trop souvent la réaction est d’essayer de les pousser à retourner au placard

Pourquoi tant de croyants veulent que les athées mentent au sujet de notre athéisme? Cela paraît rétrograde. Les croyants sont toujours en train de dire aux athées que nous avons besoin de religion pour la morale; que nous devons croire, parce que sans religion, les gens n’auraient aucune raison de ne pas tuer et voler et mentir. Et pourtant, trop souvent, ils nous demandent de mentir. Quand les athées sortent du placard et disent aux personnes dans nos vies que nous ne croyons pas en Dieu, trop souvent la réaction est d’essayer de nous repousser en arrière.

Lire la suite: http://proud-a.blogspot.com/2014/04/Silence.Atheists.html

En Egypte, les athées considérés comme malades risquent la prison

En Egypte, l’athéisme est un sujet tabou. Se déclarer athée c’est risquer de se faire rejeter par la société, sa famille, ses amis…et même d’aller en prison. Les jeunes sont particulièrement visés. Depuis la révolution, les athées osent davantage s’exprimer, notamment sur internet. Notre correspondante au Caire, Sonia Dridi, est allée à la rencontre d’athées…..et de ceux qui les rejettent. Reportage. (France24)

Ralph Nader: Les entreprises espionnent en toute impunité les organisations à but non lucratif

Par Ralph Nader, 22 août 2014

Greenpeace_Arctic_Sunrise_Amsterdam_IMO_7382902Voici un sale petit secret que vous ne verrez pas dans les journaux: les entreprises exercent l’espionnage contre des organisations américaines à but non lucratif, sans crainte d’être traduits en justice.

Oui, cela signifie l’utilisation d’un grand éventail de techniques d’espionnage et d’indiscrétions, y compris la surveillance électronique planifiée, les écoutes téléphoniques, la guerre de l’information, l’infiltration, la fouille des poubelles et bien plus encore.

Les preuves abondent.

Par exemple, il y a six ans, à l’appui de nombreuses preuves documentaires, James Ridgeway a écrit dans Mother Jones au sujet d’un important système d’espionnage d’entreprise par Dow Chemical axé sur Greenpeace et d’autres défenseurs de l’environnement et des produits alimentaires.

Greenpeace avait lancé une campagne efficace contre l’utilisation par Dow de chlore pour fabriquer du papier et du plastique. Dow s’inquiétait et a finalement désespéré.

L’article de Ridgeway et les révélations ultérieures ont produit de surprenantes informations sur la façon dont les enquêteurs privés de Dow, de la firme Beckett Brown International (BBI), ont embauché:

• Un agent de police DC en congé qui a eu accès à des bennes à ordures de Greenpeace au moins 55 fois;
• une société appelée NetSafe Inc., gérée par d’anciens employés de l’Agence de sécurité nationale (NSA), experts en intrusion informatique et en surveillance électronique; et,
• une société appelée TriWest Investigations, qui a obtenu des enregistrements téléphoniques des employés et des contracteurs de Greenpeace. Les notes de la BBI à ses clients contiennent des citations textuelles qu’ils attribuent à des employés spécifiques de Greenpeace.

En utilisant cette information, Greenpeace a déposé une poursuite contre Dow Chemical, les sociétés de relations publiques Ketchum Dow et Dezenhall Resources, et d’autres, alléguant l’intrusion sur la propriété de Greenpeace, l’invasion de la vie privée par intrusion et le vol de documents confidentiels.

Lire la suite: http://www.huffingtonpost.com/ralph-nader/corporations-spy-on-nonpr_b_5701894.html

Tim Berners-Lee appelle à une déclaration des droits Internet afin d’assurer une plus grande protection de la vie privée

L’inventeur du Web dit que le monde a besoin d’une «Magna Carta» en ligne pour lutter contre le contrôle de plus en plus croissant du gouvernement et des entreprises

tim berners leeTim Berners-Lee, inventeur du world wide web, fait campagne pour le maintien de sa démocratie

TheGuardian, 28 septembre 2014

L’inventeur du World Wide Web a averti que la liberté d’internet est menacée par les gouvernements et les entreprises intéressés par le contrôle du web.

Tim Berners-Lee, l’informaticien britannique qui a inventé le web il y a 25 ans, a appelé samedi à une déclaration des droits qui garantiraient l’indépendance de l’Internet et protégeraient la vie privée des utilisateurs.

"Si une entreprise peut contrôler l’accès à l’Internet, s’ils peuvent contrôler les sites où ils vont, alors ils ont un contrôle énorme sur votre vie", a déclaré Tim Berners-Lee au festival Web We Want sur l’avenir de l’Internet à Londres.

"Si un gouvernement peut bloquer où vous allez, par exemple, les pages politiques de l’opposition, ils peuvent vous donner une vision étroite de la réalité pour se maintenir au pouvoir."

"Tout à coup, le pouvoir d’abuser l’Internet ouvert est devenu tellement tentant à la fois pour le gouvernement et les grandes entreprises."

Berners-Lee, 59 ans, est directeur du Consortium World Wide Web, un organisme qui élabore des lignes directrices pour le développement de l’Internet.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.theguardian.com/technology/2014/sep/28/tim-berners-lee-internet-bill-of-rights-greater-privacy

Le Qatar, "Club Med des terroristes"

Un grand nombre d’extrémistes liés au Qatar sont dévoués à la collecte de fonds pour les jihadistes. Combien de temps l’Etat du Golfe peut-il continuer à jouer des deux côtés?

qatar_3053935b

Par Andrew Gilligan, 27 septembre 2014

Dans un exemple un peu plus important la semaine dernière, le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, l’émir du Qatar, a donné sa première interview depuis qu’il a succédé au trône l’an dernier. "Nous ne finançons pas les extrémistes", a-t-il déclaré à CNN.

"Si vous parlez de certains mouvements, en particulier en Syrie et en Irak, nous les considérons comme des mouvements terroristes."

Le Qatar, qui abrite une base aérienne américaine majeure, a rejoint la coalition militaire contre l’Etat islamique en Irak et au Levant (ISIL).

La vérité, cependant, est que nous n’aurions jamais eu besoin d’une guerre en premier lieu sans le financement substantiel qu’Isil a reçu d’individus au Qatar.

Pour la Grande-Bretagne, "Jihadi John", l’homme avec un accent londonien entendu dans trois vidéos de meurtre d’otages, est devenu le visage masqué d’Isil, la première fois que la vraie menace du groupe a été ramenée sur place.

La semaine dernière, alors même que l’émir du Qatar a protesté de l’innocence du financement d’ISIL [Etat Islamique en Irak et au Levant] par son pays, le Trésor américain a produit la première preuve que l’argent du Qatar a permis au jihadiste John, ou à d’autres Britanniques comme lui, d’atteindre la Syrie.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/qatar/11125897/The-Club-Med-for-terrorists.html

Un déserteur de l’Etat Islamique donne un aperçu de la vie dans ISIS

Deux hommes familiers avec une connaissance interne d’ISIS parlent avec Arwa Damon de CNN

"L’organisation à laquelle il se réfère en tant qu’Etat Islamique repose en grande partie, nous dit-il, sur les combattants étrangers. Les français, ils ont tant de contrôle, qu’ils sont même plus extrêmes que nous. Ils viennent de France, mais c’est comme s’ils faisaient partie de l’Etat Islamique depuis des années." (CNN)

Les marionnettes d’Al-Qaeda au service des intérêts de l’Occident

(Cet article reflète un point de vue personnel et n’engage pas le point de vue des autres personnes ayant collaboré à ce blog.)

On a parlé pendant tant d’années d’Al-Qaeda et désormais depuis quelques mois de l’Etat Islamique.

Je pense que c’est une très bonne chose si les musulmans se lèvent contre le terrorisme dans leur pays et qu’ils protestent contre l’Etat islamique (avec la vidéo #notinmyname), mais je ne comprends pas pourquoi ils ne se sont pas mobilisés plus tôt contre les attentats commis par Al-Qaeda dans le monde, car cette situation dure depuis des années.

Je ne considère pas comme certains qu’Al-Qaeda est plus modéré que l’Etat Islamique: pour moi, les deux sont des organisations criminelles qui tuent des civils, y compris des musulmans, et n’ont aucun respect pour la religion, ni pour la vie.

Essayez juste de vous imaginer le mal qu’Al-Qaeda a fait à tous les musulmans à travers le monde, en organisant des attentats terroristes: à cause de tous ces attentats, ils ont contribué à la politique destructrice de l’Occident au Moyen-Orient et ils ont directement donné un argument à l’Occident pour aller bombarder leurs pays dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.

Les pays occidentaux trouvaient un intérêt dans ces attentats, car cela leur permettait de continuer la guerre et de justifier leur présence au Moyen-Orient, tout en écoulant des stocks d’armes.

Al-Qaeda a bien plus servi les intérêts de l’Occident que les intérêts des musulmans dans le monde.

Avec tous ces attentats, ils ont contribué à justifier les attaques américaines de drones au Moyen-Orient contre des civils, ils ont conduit à la mort des milliers de personnes et détruit des milliers de vie. Tout cela n’a bien sûr aucun rapport avec l’Islam ni avec aucune religion dans le monde.

Essayez de vous imaginer: et si Al-Qaeda avait dès le début choisi des méthodes pacifiques et non-violentes (comme Gandhi) pour revendiquer plus de droits pour les musulmans. Aujourd’hui, le Moyen-Orient aurait certainement été dans une meilleure situation en ce qui concerne les droits de l’homme, l’économie, la politique, les droits des femmes, etc. Nous n’en serions jamais arrivés à une situation où des gouvernements doivent bombarder des groupes aussi extrémistes que l’Etat Islamique.

La violence et les attentats terroristes n’ont jamais servi à rien dans le monde, car ils ne mènent qu’à la destruction et à la régression de toutes les libertés acquises.

Si Al-Qaeda n’avait pas commis tous ces attentats, le Moyen-Orient aujourd’hui aurait été une région riche et peut-être exemplaire en matière de droits de l’homme, peut-être que le niveau de vie y aurait été comparable ou supérieur aux pays occidentaux.

Tout l’argent que les terroristes dépensent pour les armes et les bombes est une perte inutile: cet argent devrait être consacré à nourrir les familles et à aider les musulmans, au lieu de les tuer. Les groupes terroristes font seulement la richesse des marchands d’armes et des gouvernements qui les soutiennent.

En même temps, le terrorisme fait régresser les droits en Occident, car au nom du terrorisme, nos gouvernements occidentaux imposent plus de surveillance Internet et font passer des lois liberticides, et parallèlement ils vendent aussi des logiciels de surveillance dans les pays musulmans, et les musulmans sont ainsi également victimes des effets du terrorisme, quand ils sont espionnés et fichés pour leurs convictions religieuses.

Des groupes terroristes comme Al-Qaeda ou l’Etat Islamique doivent renoncer au terrorisme, car ce qu’ils font ne fera jamais progresser le monde et ils servent uniquement les intérêts de l’Occident en installant un climat de guerre perpétuelle au Moyen-Orient.

kimono

Un nid de l’Etat Islamique (ISIS) grandit à Boston

islamic-society-of-boston-mosque-united-states-07

24 septembre 2014, par Robert Spencer

Robert Spencer est le directeur de Jihad Watch et auteur des best-sellers du New York Times Le Guide politiquement incorrect de l’Islam (et des Croisades) et La Vérité au sujet de Mohammed. Son dernier livre, L’hiver arabe arrive en Amérique: La vérité sur la guerre où nous sommes, est maintenant disponible.

Le site WCVB.com de Boston a rapporté lundi que "le gouvernement fédéral vise Boston et deux autres villes américaines pour arrêter ce qu’ils appellent le pipeline du Jihad-US vers ISIS dans une tentative d’empêcher les Américains de se joindre à l’organisation terroriste." Boston a apparemment fait cette liste d’élite parce qu’Ahmad Abousamra, "un diplômé de l’université américaine de Boston, qui a fui la piste du FBI pendant des années, est soupçonné de s’être joint à ISIS et d’avoir donné profit de ses compétences en informatique pour répandre la propagande du groupe terroriste irakien sur les médias sociaux." Et maintenant Boston récolte donc ce qui a été semé depuis tant d’années.

L’État islamique a été lié à la Société islamique de Boston. Les frères Tsarnaev, meurtriers de masse du jihad au Marathon de Boston, sont allés à la mosquée de la Société islamique de Boston. Ainsi ont fait d’autres terroristes accusés du jihad, Tarek Mehanna et Aafia Siddiqui. Pendant tout cela, le FBI a mené une «sensibilisation» à la Société islamique de Boston, mais il n’a jamais enquêté. Maintenant, ils récoltent les fruits de leur ignorance volontaire [qui se voulait] politiquement correcte.

Lire la suite: http://www.frontpagemag.com/2014/robert-spencer/an-isis-nest-grows-in-boston/

Géographie des attaques terroristes les plus sanglantes de l’histoire

Attaques terroristes dans le monde

Quelles sont les attaques les plus sanglantes menées par les terroristes dans l’histoire? Voici une carte utile pour comprendre la polyvalence de la terreur.

Source: http://www.eraliquida.com/?p=906

Anonymous, prenez le mur de Berlin!

East Side GalleryC’est en allant pour la première fois à Berlin que je me suis rendue compte que dans cette ville qui accueille toutes sortes de graffitis sur ses murs, comme autant de témoignages d’un passé marqué par la chute du communisme, il n’y a en même temps aucun graffiti rappelant la révolution sociale actuelle qui se déroule dans le monde et dont le symbole est le masque des Anonymous. Je parle notamment de l’East Side Gallery, car je n’ai pas eu le temps de voir tous les graffitis qui existent à Berlin.

Quand vous marchez sur l’East Side Gallery, certes vous voyez toutes ces oeuvres qui recouvrent les restes du mur de Berlin, mais c’est un peu dommage de ne croiser aucun tag Anonymous ni aucun signe qui évoque le combat de la génération d’aujourd’hui, une génération qui voit chaque jour dans les médias des images de la guerre au Moyen-Orient, en Syrie, en Irak et à Gaza, des arrestations de jeunes hackers et l’inquiétude face à la montée de la surveillance Internet et des lois antiterroristes. Ne devrait-il pas y avoir un lien entre le combat d’hier pour la liberté en Europe et celui d’aujourd’hui pour la liberté dans le monde?

C’est étrange de constater que les Anonymous n’ont jamais pensé à laisser leur empreinte sur l’East Side Gallery à Berlin, alors qu’on trouve leurs masques un peu partout dans le monde et dans des milliers de vidéos sur Internet, des vidéos qui témoignent du même idéal que celui qui était partagé par ceux qui ont voulu la liberté en Europe et la fin de l’oppression d’un système de surveillance basé sur le pouvoir des services secrets et de la Stasi en Allemagne de l’Est. Ceux qui, il y a 25 ans, ont vécu la chute du mur de Berlin le 9/11/1989 voulaient aussi, comme aujourd’hui les Anonymous, un monde sans surveillance, sans oppression politique et sans pauvreté, un monde de liberté d’expression et de liberté de mouvement, un monde sans frontières entre les peuples.

L’East Side Gallery ne témoigne d’aucune oeuvre en hommage aux hackers Anonymous, ni d’aucune oeuvre en hommage aux lanceurs d’alerte: Julian Assange, Manning ou Snowden, pour ne citer que les plus célèbres. Aucune oeuvre non plus qui rappelle le scandale de la NSA et l’importance de ce débat en Europe sur les abus commis par nos services secrets occidentaux, alors même que l’Allemagne a été touchée par ce scandale au sein même de son propre gouvernement.

Est-ce que le mur de Berlin ne restera que ça: le témoignage d’un épisode passé de l’histoire et de la réunification de l’Europe, mais sans faire de lien avec les combats du présent, sans rappeler que tous ces combats continuent aujourd’hui sous d’autres formes? ou bien faudrait-il peupler les restes de ce mur avec de nouvelles oeuvres artistiques, pour que tout ce que nous faisons aujourd’hui soit fait en quelque sorte en hommage à tous ceux qui ont eux-mêmes milité pour nos libertés dans le passé? Recouvert de nouvelles oeuvres évoquant les Anonymous et les révélations sur la NSA, ce qui reste du mur de Berlin sur l’East Side Gallery serait ainsi la continuité du dialogue qui s’est ouvert comme une brèche en 1989, quand des milliers de gens ont franchi une frontière sans attendre la réaction de leur gouvernement et sans attendre qu’on leur dise s’ils avaient le droit d’être libres ou pas.

Parce que ce dialogue doit continuer, il est important que les artistes créent de nouvelles oeuvres et qu’ils nous fassent réfléchir sur tous ces thèmes liés à notre société actuelle: la surveillance numérique, la protection de la vie privée sur Internet, les abus commis par les services secrets et par la NSA, la destruction de la vie de milliers d’individus ciblés par l’espionnage, les millions qui sont consacrés à la surveillance de masse alors même que si peu d’argent est consacré à la lutte contre la pauvreté ou à la lutte pour la protection de l’environnement. Il semble que notre époque est confrontée à un mur virtuel, celui de la surveillance Internet, mais comme dans le passé, les murs tomberont et il faut utiliser Internet comme un outil de libération sociale.

kimono

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 292 autres abonnés