Assange: "Je vais bientôt quitter l’ambassade d’Equateur" (discours intégral)

Conférence de presse avec Julian Assange (discours intégral)

Julian Assange prévoit de quitter l’ambassade d’Equateur dans un futur proche, a-t-il dit lors d’une conférence de presse dans les locaux de l’ambassade à Londres, où il est réfugié depuis deux ans. Le fondateur de Wikileaks n ‘a pas donné davantage de détails. (youtube)

WikiLeaks: Julian Assange va quitter l’ambassade d’Équateur à Londres

Pancartes en soutien à Julian AssangeLe fondateur de WikiLeaks a annoncé lundi qu’il quitterait "sous peu" l’ambassade d’Équateur à Londres, où il est réfugié depuis juin 2012 pour échapper à une extradition vers la Suède, où il est accusé de délits sexuels.

Lire la suite: http://www.france24.com/fr/20140818-julian-assange-va-quitter-ambassade-equateur-a-londres-wikileaks-equateur-viol-suede-espionnage-etats-unis/

Tout s’est déroulé selon le Plan – Le massacre de Raba’a et le meurtre en masse des manifestants en Egypte

Egypte: Meurtres en masse par les Forces de Sécurité

Human Rights Watch, 12 août 2014

Le rapport de 188 pages documente la façon dont la police égyptienne et l’armée ont méthodiquement ouvert le feu à balles réelles sur des foules de manifestants opposés à l’éviction du 3 juillet par l’armée de Mohamed Morsi, premier président civil élu en Egypte, lors de six manifestations entre le 5 Juillet et le 17 Août 2013. Bien qu’il existe également des preuves que certains manifestants ont utilisé des armes à feu au cours de plusieurs de ces manifestations, Human Rights Watch n’a été en mesure de confirmer leur utilisation que dans quelques cas qui ne justifient pas les attaques meurtrières grossièrement disproportionnées et préméditées contre des manifestants massivement pacifiques.

Lire le communiqué de presse: http://www.hrw.org/news/2014/08/12/egypt-rab-killings-likely-crimes-against-humanity

Lire le rapport: http://www.hrw.org/reports/2014/08/12/all-according-plan

Version intégrale du rapport (pdf): http://www.hrw.org/sites/default/files/reports/egypt0814_ForUpload_0_0.pdf

Un outil de visualisation des câbles WikiLeaks en ligne

Reference Network Visualization [Visualisation du réseau de référence]: http://wlwardiary.github.io/cable2graph/

Une visualisation interactive des références entre les câbles diplomatiques

Wikileaks-reference network visualization

INDEX

1. Parcourir la visualisation

2. Comment cela est-il conçu?

3. Quelle est la structure du réseau?

4. Quels sont les câbles manquants?

5. Que puis-je faire?

6. Comment lire le graphique?

7. Code et données

8. Contact

Cablegate et similarité de réseau  (http://dataporn.tumblr.com/post/54709089136/cablegate-and-network-similarity)

En naviguant sur les visualisations générées par le réseau de référence du cablegate, il devient évident que certaines formations de nœuds et d’arêtes apparaissent plus souvent. Le principal exemple est l’étoile, qui représente souvent une demande d’action auprès du département d’Etat et les réponses liées.

La structure du réseau peut représenter un comportement, elle peut refléter la façon dont les références dans les câbles diplomatiques sont utilisées.

Quelles sont les structures de réseau en commun et que représentent-elles?

Pour répondre à cette question, le graphe complet doit être divisé en sous-graphes plus petits. Ensuite, chaque sous-graphe est à comparer avec l’autre pour une similarité.

Cependant, même la comparaison de deux graphes identiques est coûteux.

Une solution possible est introduite par J. Bagrow et al. dans le document de 2008 "Portraits de réseaux complexes" qui décrit "les grands réseaux complexes en introduisant une nouvelle structure de matrice, unique pour un réseau donné, qui encode l’information structurelle".

Voir une liste des graphiques disponibles: http://wlwardiary.github.io/cable2graph/v0.2/stars.html

Exemple de graphique en ligne: Graphique n°7924
http://wlwardiary.github.io/cable2graph/v0.2/star_7924.graphml.html

Wikileaks-Reference Network Visualization

Une visualisation interactive des références entre les câbles diplomatiques:

v0.3 -
v0.2 -
v0.1 -

Données du Cablegate: https://github.com/wlwardiary/cable2graph/wiki/data

CableWeaving: http://thedod.github.io/cableweaving/

En savoir plus: http://dataporn.tumblr.com/

Des affirmations selon lesquelles Poutine a volé sur le même trajet que le MH17, l’aéroport présidentiel dit "n’avoir pas survolé l’Ukraine pendant longtemps"

RT, 17 juillet 2014

L’avion de Malaysia Airlines MH17 voyageait presque sur le même trajet que le jet du président russe Vladimir Poutine, peu avant l’accident qui a tué 298 personnes, rapporte l’agence d’informations Interfax citant des sources.

"Je peux dire que l’avion de Poutine et le Boeing malaisien ont recoupé au même point et au même échelon. C’était près de Varsovie sur 330 m d’échelon à la hauteur de 10 100 mètres. L’avion présidentiel était là à 16h21, heure de Moscou, et l’avion malaisien – 15h44 heure de Moscou", a déclaré une source de l’agence d’informations sous couvert d’anonymat.

"Les contours des avions se ressemblent, les dimensions linéaires sont également très similaires, comme pour la couleur, à une distance assez éloignée, ils sont presque identiques", a ajouté la source.

Dans le même temps, il y a eu des rapports qui ont contredit le rapport d’Interfax qui a été la première et la seule source dans les médias à publier cette information, prétendant que l’avion présidentiel ne volait pas au-dessus de l’Ukraine au même moment.

Comme a dit une source au site d’informations en ligne Gazeta.ru, l’avion de Poutine décolle de Vnukovo-3 [le terminal qui accepte les jets d'affaires], mais le président ne survole pas le pays voisin en proie aux conflits.

"Poutine a un seul jet – il en prend un, il ne prend pas d’autres avions. Cet avion décolle toujours de Vnukovo-3, mais l’avion présidentiel n’a pas survolé l’Ukraine pendant longtemps", a dit la source présente à Vnukovo-3.

Le président Poutine était sur son chemin de retour du Brésil, où il a participé au sommet du BRICS, vers Moscou. "La tragédie n’aurait pas eu lieu s’il y avait la paix en Ukraine".

L’Ukraine doit assumer la responsabilité de la tragédie de l’avion malaisien, a déclaré le chef de l’Etat russe lors d’une réunion sur les questions économiques, qu’il a proposé de commencer par une minute de silence à la mémoire des victimes de la catastrophe.

"De toute évidence, l’État sur le territoire duquel cela est arrivé tient la responsabilité de cette terrible tragédie", a-t-il dit jeudi soir.

"Cette tragédie n’aurait pas eu lieu s’il y avait la paix sur ce territoire, si une action militaire dans le sud-est de l’Ukraine n’avait pas été reprise," a déclaré M. Poutine, ajoutant qu’il a demandé aux autorités russes compétentes de tout faire pour enquêter sur l’affaire.

"Nous devons faire tout en notre pouvoir pour qu’une image objective de ce qui s’est passé soit rendue publique dans notre communauté, en Ukraine et dans le monde entier", a déclaré M. Poutine comme il a exprimé ses condoléances aux familles des victimes.

Le vol MH17 s’est écrasé en Ukraine sur un vol entre Amsterdam et Kuala Lumpur, et il portait 298 personnes. Le Boeing 777 à usage civil devait entrer l’espace aérien russe à 17h20 heure locale, mais ne l’a jamais fait, a déclaré une source de l’industrie aéronautique russe. "L’avion s’est écrasé à 60 km de la frontière", selon la source citée par Itar-Tass.

Source: http://rt.com/news/173672-malaysia-plane-crash-putin/

ISIS [EIIL] menace l’Amérique: "Nous lèverons le drapeau d’Allah à la Maison Blanche"

ISIS [EIIL] s’engage à lever son drapeau à la Maison Blanche, et contrôle désormais le plus grand barrage en Irak

Nobodysbuying, Posté le 8 août 2014

Le groupe terroriste que le président Barack Obama a menacé de frapper en Irak, jeudi soir, menace lui-même de frapper le territoire américain.

"Je dis à l’Amérique que le Califat Islamique a été établi," a déclaré Abu Mosa, un porte-parole du groupe terroriste connu sous le nom de l’État islamique en Irak et en Syrie (ISIS) [EIIL], au Média VICE dans une interview vidéo mise en ligne jeudi. "Ne soyez pas des lâches en nous attaquant avec des drones. Au lieu de faire ça, envoyez vos soldats, ceux que nous avons humiliés en Irak".

"Nous allons les humilier partout, si Dieu le veut, et nous allons hisser le drapeau d’Allah à la Maison Blanche," a-t-il ajouté.

Source: http://nobodysbuying.wordpress.com/2014/08/08/isis-threatens-america-we-will-raise-the-flag-of-allah-in-the-white-house/ et http://dailycaller.com/2014/08/08/isis-threatens-america-we-will-raise-the-flag-of-allah-in-the-white-house/#ixzz39pThijy9

Le programme des métadonnées Internet de la NSA a recueilli plus que ce qui était autorisé, les données partagées trop largement

screen-shot-2014-08-12-at-6-09-43-pm

TechCrunch, Par Alex Wilhelm, 13 août 2014

Un programme de collecte désormais défunt de la National Security Agency (NSA) qui collectait des informations sur les communications en ligne a dépassé son autorisation, recueilli trop, et partagé cette information trop librement, d’après ce que montrent des documents judiciaires récemment déclassifiés.

Le programme a recueilli, selon la page officielle de l’IC On The Record sur Tumblr, «certaines métadonnées de communication électroniques tels que le « envoyé à »,« de » et les lignes "cc" d’un e-mail et la date et l’heure des e-mails." Les questions de conformité détaillées ci-dessous sont généralement auto-déclarées, et ne peuvent donc pas être traitées comme une pleine mesure des objectifs trop ambitieux de la NSA concernant son autorité pendant la durée du programme particulier.

Le gouvernement, indique le document, "reconnaît que la NSA a dépassé le cadre de l’acquisition autorisée en continu pendant plus de [expurgé] années d’acquisition en vertu [des] ordres."

Lire plus: http://techcrunch.com/2014/08/12/nsa-internet-metadata-program-collected-more-than-was-allowed-shared-data-too-broadly/?ncid=rss

Vidéo: Voici ce qui arrive quand des soldats africains donnent un fusil à un singe

Oh, quel mignon singe… Donnons-lui un fusil d’assaut chargé AK-47

Des soldats africains sont filmés en jouant avec un singe qui s’est approché d’eux, l’un d’eux a la brillante idée de lui donner un fusil d’assaut chargé AK-74…. (youtube)

 

Vol 370 de Malaysia Airlines: le Western Center for Journalism établit le lien entre Edward Snowden, Ben Laden, le Groupe Carlyle et Jacob Rothschild au Boeing 777 disparu

La vraie raison de la disparition du vol 370, par Kris Zane.

Par Vittorio Hernandez, 15 avril 2014

L’attention mondiale sur l’avion disparu du Boeing 777 de Malaysia Airlines a mené à conduire lundi de profondes plongées en mer alors que les émissions de bruits sont mortes, probablement en raison de la durée de vie de la batterie de 30 jours dans la boîte noire.

La recherche de l’avion a quelque peu pris le pas sur l’étude de ce qui s’est vraiment passé, alors que la boîte noire est considérée comme un fournisseur d’indices et même de preuves des dernières minutes avant que le mauvais sort du MH370 l’ait fait plonger dans l’océan Indien, sur la base des conclusions par les organismes chargés de l’enquête.

Toutefois, un auteur du Western Center for Journalism, Kris Zane, a ressuscité une information croustillante qui est devenue virale vers la fin mars, mais a diminué alors que les jours passaient et que sa disparition a marqué son premier mois.

L’auteur commence par une divulgation faite par le lanceur d’alerte de la National Security Administration (NSA) Edward Snowden, selon lequel le gouvernement américain a espionné des milliards d’appels téléphoniques et d’emails sous prétexte de protéger le public américain contre le terrorisme islamique. M. Snowden a travaillé pour l’agence d’espionnage privé de la NSA Booz / Allen / Hamilton qui, à son tour, est liée avec le groupe obscur présumé Carlyle Group qui a acheté Booz / Allen / Hamilton pour 2,5 milliards de dollars en 2009.

À son tour, le Groupe Carlyle est dit avoir été financé par le groupe Ben Laden qui est derrière l’attaque terroriste du 11/9 à New York en 2001, à peu près au même moment, le président américain de l’époque, George W. Bush, était en réunion avec les membres de la famille ben Laden au Ritz Carlton pour discuter de leur investissement dans le Groupe Carlyle, a révélé le rapport.

Le groupe a acheté en 2006 pour $ 17,6 millions Freescale Semiconductor, [entreprise] basée à Austin, au Texas, qui avait 20 employés à bord de l’avion Malaysia Airlines. Egalement inclus dans le groupe de 20 salariés de Freescale présents dans l’avion de Pékin, quatre ingénieurs qui faisaient également partie des propriétaires d’un brevet de sécurité majeur utilisé par les compagnies. Avec la mort des quatre titulaires du brevet chinois, cela laisse la propriété à 100 pour cent pour le titulaire du brevet du survivant solitaire qui n’était pas à bord de l’avion – Jacob Rothschild. Le brevet a été déposé le 11 Mars, quatre jours après que l’avion ait disparu.

Le rapport souligne ensuite que depuis que la NSA surveille tous les appels téléphoniques et les communications aériennes, l’agence était au courant de l’avion disparu et était derrière les rapports confus qui sortaient au sujet de la mystérieuse disparition du jet – depuis les passeports volés au détournement du pilote fou piratant son propre avion jusqu’au crash de l’avion dans l’océan Indien où les sous-marins automatisés sont sur le point de commencer leur recherche.

Il a également mis en doute le fait que l’avion n’ait pas été détecté par la base américaine de Diego Garcia à proximité.

En soulevant la théorie du complot, le rapport rappelle qu’il y a quelques années, le théoricien de la conspiration Alex Jones a révélé qu’un ingénieur AT&T, étayé par des documents d’AT&T, a affirmé que la NSA archivait chaque appel téléphonique de chaque Américain, ce que M. Snowden a confirmé en 2013.

Source: http://au.ibtimes.com/articles/548114/20140415/malaysian-airlines-flight-370-western-center-journalism.htm#.U-inf0i7oXz

La prison d’Abu Ghraib – Irak – Documentaire intégral

La prison d’Abu Ghraib, documentaire édité et présenté par Javed Khan Dawlatzai

La prison centrale de Bagdad, autrefois connue comme la prison d’Abou Ghraib (Abu Ghurayb ou Abu Ghuraib, ou «Lieu des Corbeaux") est située à Abou Ghraib, une ville irakienne à 32 km (20 miles) à l’ouest de Bagdad. Elle a été construite par des entrepreneurs britanniques dans les années 1950.

Au cours de la guerre en Irak, l’armée américaine et la Central Intelligence Agency (CIA américaine) ont commis des violations des droits de l’homme contre les prisonniers détenus dans la prison d’Abou Ghraib. Ils ont physiquement et sexuellement abusé, torturé, violé, sodomisé et assassiné d’innocents prisonniers musulmans irakiens.

Voici quelques informations de base sur le scandale d’abus de prisonniers à Abu Ghraib qui a eu lieu au cours de la guerre en Irak.

30 avril 2004 – Le rapport du Major-Gén. Antonio Taguba qui détaille son enquête sur la 800e brigade de police militaire est publié.

Le rapport Taguba [à consulter en ligne] déclare que les violations suivantes se sont produites dans cet incident [cf. les éléments de la liste sont traduits depuis l'article du journal Le Monde]:

A. Donner des coups de poings et de pieds et des gifles aux détenus; sauter sur leurs pieds nus;

B. Enregistrer des cassettes vidéo et photographier des détenus hommes et femmes nus;

C. Forcer les détenus à adopter diverses postures sexuellement explicites pour êtres photographiés;

D. Forcer les détenus à enlever leurs vêtements et à rester nus pendant plusieurs jours d’affilée;

E. Forcer des détenus hommes nus à porter des sous-vêtements féminins;

F. Forcer des groupes de détenus hommes à se masturber tout en étant photographiés et filmés;

G. Obliger des détenus hommes nus à s’entasser pour sauter à pieds joints sur leurs corps;

H. Placer un détenu sur une boîte de rations, avec un sac de sable sur sa tête, puis attacher des fils à ses doigts, ses orteils, et son pénis afin de simuler une torture électrique;

I. Faire porter l’inscription " je suis un violeure" (sic) sur la jambe d’un détenu accusé d’avoir violé un autre détenu âgé de 15 ans, en le photographiant nu;

J. Passer une chaîne ou une laisse autour du cou d’un détenu nu et faire poser une femme soldat pour une photo;

K. Des relations sexuelles entre un garde militaire homme et une femme détenue;

L. Utilisation des chiens militaires (sans muselière) pour intimider et effrayer les détenus, suivie, dans au moins un cas, de la morsure d’un détenu, le blessant gravement;

M. Photographie de détenus irakiens morts.

(texte présentant la vidéo sur youtube)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 286 autres abonnés