Hacktivistes, de nouveaux acteurs politiques?

Débat du 3 septembre 2014 (https://www.facebook.com/events/1483377855239969/)

Intervenants lors du débat:

- Amaelle GUITON, animation du débat, journaliste
- Flo LAVAL, réalisateur du film « Les Gardiens du Nouveau Monde »
- Frédéric Bardeau, cofondateur de l’école de code Simplon
- Okhin, Hacktiviste
- CMAL, porte parole du parti pirate IDF

(youtube)

Conférence à Paris, le 30 mars 2015: « La participation des citoyens: de l’échelon local au niveau européen »

Par Démocratie Ouverte

La participation des citoyens et l’OpenGov : vers une transition démocratique ? Retour critique sur « l’ouverture » de la démocratie et la place du citoyen dans les nouveaux processus et dispositifs participatifs.

Parlement & Citoyens : associer les citoyens à la rédaction de la loi L’expérience d’une plateforme permettant aux parlementaires d’associer les citoyens à l’élaboration de la loi ; et sa nouvelle version 2015 étendue à tous les parlementaires ainsi qu’une boîte à idées législatives pour les citoyens.

Territoires Hautement Citoyens : nouvelle place pour le citoyen, acteur de son territoire Comment l’échelon local peut-il permettre de nouvelles formes d’action citoyenne pour répondre aux gigantesques défis de notre siècle ?

L’Initiative Citoyenne Européenne peut-elle démocratiser l’Europe ? Unique instrument international de démocratie participative, l’ICE entame aujourd’hui un processus de révision. Comment la repenser ?

Source: http://us6.campaign-archive1.com/?u=98a4894d17e95be2fe4aac6cd&id=b934372b8b&e=67125f9c44

Fukushima, Japon, 4 ans après: « L’énergie nucléaire et les humains ne peuvent pas coexister »

Le 11 Mars 2011, le plus puissant séisme dans l’histoire du Japon a provoqué un tsunami géant qui a tué plus de 18.000 personnes, le long de la côte nord-est du pays. Il a également déclenché une triple fusion à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, qui nécessitera quatre décennies pour nettoyer au coût de dizaines de milliards de dollars. Alors que le Japon se prépare à marquer le quatrième anniversaire de la catastrophe du 11 mars, le Guardian s’adresse aux figures clés des jours les plus critiques de la crise de Fukushima et à quelques-uns des dizaines de milliers [d’individus] contraints d’évacuer leurs communautés irradiées et qui continuent à vivre dans les limbes nucléaires.

(youtube)

En passant à la loupe la Scientologie: un cinéaste se penche sur ce qui se passe à l’intérieur de la religion secrète

Alex Gibney et Lawrence Wright sur CBS News

CBS News, 4 mars 2015

Jusqu’où un individu pourra-t-il aller, s’il devient «prisonnier» d’un système de croyance comme l’Eglise de Scientologie?

C’est la question à laquelle tente de répondre le prochain documentaire « Going Clear: la Scientologie et la prison de la foi ».

« Une des choses qui m’a vraiment intéressé était l’idée d’une prison de la croyance, la notion que les gens sont tellement investis dans un système de croyance qu’ils vont faire les choses les plus épouvantables », a déclaré le directeur oscarisé Alex Gibney, mercredi, sur « CBS This Morning ».

« En ce sens, il s’agit de l’Église de Scientologie, mais c’est aussi… au sujet de chacun d’entre nous, vraiment, quand nous sommes investis dans un système de croyances – et, tout à coup, cette foi aveugle nous emmène dans des endroits inattendus. »

Le film, dont la première a eu lieu en Janvier au Festival du Film de Sundance et sera diffusé sur HBO le 29 Mars, est basé sur le livre de l’auteur et lauréat du prix Pulitzer Lawrence Wright, « Going Clear: la Scientologie, Hollywood, et la prison de la foi ».

Lire l’intégralité de l’article: http://www.cbsnews.com/news/going-clear-documentary-director-alex-gibney-author-lawrence-wright-explore-church-of-scientology/

CIA, NSA et MI5: pourquoi nos agences de renseignement ne sont pas si intelligentes que ça

CIA-agentsPhoto – La CIA: L’Agence Clairement Incompétente?

The Guardian, 4 mars 2015

Par Adam Lewis

L’intelligence? Pour certaines raisons, nos agences de sécurité semblent l’abandonner totalement quand il s’agit de grammaire et d’orthographe

Dans la dernière année, les services de renseignement américains et britanniques ont fait les titres de l’actualité pour certaines erreurs majeures de sécurité et violations éthiques à l’échelle de la planète: de la surveillance du scandale de la NSA au rapport sur la torture de la CIA, jusqu’à la gestion bâclée par le MI5 de «Jihadi John ». Vous devriez vivre sous une roche pour avoir manqué ces histoires, et même si vous l’aviez, ces agences pourraient sans doute vous retrouver – et surveiller vos textes! LOL!

Mais aujourd’hui, pour la Journée nationale de la grammaire, ces agences du «renseignement» récoltent la lumière des projecteurs pour un tout autre genre de crime, si universel en nature et en proie aux conséquences humanitaires qu’il transcende tout préjugé ou controverse. Il s’avère que ces agences – qui prétendent présenter, employer et distiller l’intelligence – l’abandonnent toutes quand il s’agit de grammaire et de mise au point des textes.

Les recherches menées par les lanceurs d’alerte de la grammaire [du site] Knowingly ont constaté que les sites Web des agences de renseignement du gouvernement sont truffés de fautes d’orthographe, d’articles erronés et d’expressions utilisées de manière abusive.

Lire la suite: http://www.theguardian.com/media/mind-your-language/2015/mar/04/cia-nsa-mi5-intelligence-agencies

Les SpyCables déchiffrés: Épisode deux

Al Jazeera, 27 février 2015

Les SpyCables sont la fuite la plus vaste qui soit pour des documents du renseignement, et l’Agence de Sécurité d’État de l’Afrique du Sud est confrontée à son délit le plus dommageable.

Dans la seconde [partie] des deux émissions, nous examinons l’impact de la plus grande fuite de renseignement depuis Edward Snowden – sur l’espionnage mondial et les relations de l’Afrique du Sud avec le reste du monde.

Qu’est-ce que nous apprennent les SpyCables sur la façon dont les agences de renseignement communiquent entre elles et quel effet aura la fuite sur les relations internationales?

Présentateur: David Foster

Invités:

Andre Roux, à Johannesburg – Ancien officier du renseignement sud-africain, désormais avec l’Institut d’études sur la sécurité.

Andrew Feinstein, sur le plateau – Ancien député sud-africain et auteur du Monde de l’ombre [The Shadow World], sur le commerce des armes et les organisations du renseignement.

Clayton Swisher, sur le plateau – chef de la Direction du journalisme d’investigation, Al Jazeera.

Source: http://www.aljazeera.com/programmes/2015/02/spy-cables-decoded-episode-2-150227141908212.html

Julian Assange: « pendant longtemps, la France a disposé d’un régime de surveillance agressif, que ce soit sur le territoire français ou à l’extérieur »

Julian Assange-Europe1L’interview de Julian Assange par Europe 1, à l’ambassade d’Equateur: http://www.europe1.fr/international/assange-la-france-est-un-pays-important-pour-wikileaks-2387181

 

Les SpyCables déchiffrés: Épisode Un

Al Jazeera, 27 février 2015

Les SpyCables ont fait les titres de l’actualité dans le monde entier – et ont été décrits comme massifs et sans précédent dans les journaux d’aussi loin que la Chine comme en Amérique du Sud.

LES SPYCABLES

Une fuite de centaines de documents secrets du renseignement [provenant] des agences du monde entier, offrant un aperçu sur le monde trouble de l’espionnage. L’Unité d’Enquête d’Al Jazeera publie une sélection de documents et des histoires qu’ils contiennent.

La preuve que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a induit en erreur les Nations Unies comme informations importantes dans un certain nombre de pays. Le désir de la CIA de discuter avec le Hamas; la surveillance du responsable de Greenpeace; un complot visant à tuer le chef de l’Union africaine; tout a retenu l’attention mondiale.

Dans la première des deux émissions, nous évaluons l’impact de la publication par Al Jazeera de centaines de documents classifiés – allant de confidentiels à top secret – la fuite la plus vaste de documents du renseignement jamais publiée.

Présentateur: David Foster

Invités:

David Maynier, à Cape Town – Membre du Parlement sud-africain et ministre adjoint dans l’opposition [chargé] de la Sécurité d’Etat.

Justice Malala, à Johannesburg – analyste politique

Ferial Haffajee, sur le plateau – éditrice de l’hebdomadaire sud-africain, The City Press

Source: http://www.aljazeera.com/programmes/2015/02/spy-cables-decoded-episode-1-leaks-150227132927972.html

Les SpyCables: Un aperçu du monde trouble de l’espionnage

Présentation des SpyCables – Les documents secrets, provenant de nombreuses agences de renseignement, offrent une point de vue rare sur les interactions entre les espions.

Al Jazeera English, 22 février 2015

Une publication numérique d’Al Jazeera de centaines de documents secrets du renseignement provenant des agences d’espionnage du monde entier.

Depuis le lundi 23 Février, 18h00 GMT, l’Unité d’Enquête d’Al Jazeera publie les SpyCables, en collaboration avec le journal The Guardian.

Les fuites de documents proviennent des agences de renseignement du monde entier, y compris: le Mossad israélien, le MI6 britannique, le FSB de la Russie, l’ASIO de l’Australie et le SSA de l’Afrique du Sud.

Reportage par Phil Rees d’Al Jazeera.

Source: http://www.aljazeera.com/investigations/spycables.html

Voir l’article intégral: http://www.aljazeera.com/news/2015/02/spy-cables-world-espionage-snowden-guardian-mi6-cia-ssa-mossad-iran-southafrica-leak-150218100147229.html

Mohammed Emwazi, un jeune homme « extrêmement gentil et doux », qui a été radicalisé par le MI5: selon le groupe de défense britannique CAGE

SMH, par Nick Miller, 27 février 2015

« Jihadi John », un « beau jeune homme » que les enquêteurs de l’individu croient être le tueur masqué connu sous le nom de « Jihadi John » est décrit comme « un beau jeune homme » par Asim Qureshi, directeur de recherche d’un organisme de bienfaisance.

Londres: Mohammed Emwazi, désormais identifié comme le bourreau notoire de l’État islamique « Jihadi John », a suivi la trajectoire familière d’un « beau jeune homme » à une victime aliénée et radicalisée de la persécution du MI5, affirme un groupe de défense britannique.

Toutefois, le groupe CAGE a rapidement attiré les critiques pour avoir semblé donner une excuse aux actions d’un homme complice d’actes horribles de torture et de terrorisme.

Jihadi JohnPhoto: Ce militant vêtu de noir a été identifié comme Mohammed Emwazi

Depuis l’histoire initiale du Washington Post, jeudi, qui a identifié Emwazi comme étant Jihadi John, plusieurs organismes d’informations ont confirmé l’identité depuis des sources des services de sécurité. […]

Asim Qureshi_CAGE UKLe directeur de recherche de CAGE, Asim Qureshi, a déclaré lors d’une conférence de presse à Londres que le Mohammed Emwazi qu’il connaissait était un jeune homme « extrêmement gentil, très doux, s’exprimant de manière douce ». […]

M. Qureshi a commencé à travailler avec Emwazi à la mi-2009. Emwazi était venu pour de l’aide chez CAGE, à la recherche d’une méthode légale pour quitter le pays. A chaque fois qu’il a essayé, il a été arrêté, harcelé et même « malmené » par les services de sécurité, a dit M. Qureshi. […]

Cependant, dans un document de la cour publié par la BBC, la ministre de l’Intérieur Theresa May a dit qu’il y avait des « motifs raisonnables de soupçonner » que, depuis son retour d’Afrique vers le Royaume-Uni en Février 2007, Emwazi avait « continué à s’associer régulièrement avec les membres d’un réseau… d’extrémistes islamistes impliqués dans la fourniture de fonds et d’équipements à la Somalie à des fins liées au terrorisme et à la facilitation au voyage de personnes du Royaume-Uni vers la Somalie pour entreprendre des activités liées au terrorisme ».

Lire l’intégralité de l’article: http://www.smh.com.au/world/mohammed-emwazi-was-an-extremely-kind-extremely-gentle-young-man-radicalised-by-mi5-uk-advocacy-group-cage-20150227-13q7g8.html

Voir le communiqué de presse de CAGE UK: http://www.cageuk.org/press-release/jihadi-john-radicalised-britain

Le parcours de Mohammed Emwazi (Jihadi John): http://www.cageuk.org/case/mohammed-emwazi

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 342 autres abonnés