Victor Thorn: Le suicide d’un chercheur anti-Clinton au passé antisémite réveille les théories de la conspiration

Inquisitr, Patricia Ramirez, 6/08/2016

Victor Thorn a passé une grande partie de sa vie adulte et de sa carrière comme écrivain d’investigation et comme chercheur. L’objectif de ses efforts était souvent consacré aux Clinton, Bill et Hillary, et ce qu’il avait à dire au sujet de la paire était rarement gentil ou positif. En effet, Victor Thorn était renommé parmi les théoriciens du complot pour ses articles et ses livres anti-Clinton. Il a peut-être été plus connu pour le travail qu’il a fait en tant que contributeur de l’American Free Press, et il a été retrouvé mort le 1er août.

Le 1er août était également le 54ème anniversaire de Victor Thorn, rapporte Dennis Michael Lynch.

Le corps de Victor Thorn a été trouvé sur une montagne, près de sa maison et sur sa propre propriété, la cause de sa mort était une blessure unique par balle dans la tête, et cela a été officiellement reconnu comme un suicide. Cependant, les théoriciens du complot ne sont pas convaincus que le chercheur anti-Clinton prolifique et bavard aurait mis fin à sa propre vie. Son dernier livre, Le Couronnement Clinton: Pourquoi Hillary ne devrait pas être à la Maison Blanche, marchait incroyablement bien au moment de sa mort, et beaucoup de ses fans et supporters croient que sa critique de la candidate démocrate à la présidentielle a coûté la vie à Victor Thorn.

Victor Thorn est aussi fréquemment apparu sur les podcasts et émissions de radio, y compris le Russell Scott Show. Selon les rapports, Victor Thorn avait été deux fois au show de Scott et devait apparaître une troisième fois le mois prochain. Russell Scott a été très sceptique sur l’histoire officielle selon laquelle Victor Thorn se serait suicidé à un moment aussi élevé de sa vie et de sa carrière. En effet, Scott a déclaré que Victor Thorn lui aurait auparavant dit qu’il n’a pas été suicidaire et qu’il ne mettrait jamais fin à sa propre vie.

Russell, si je suis jamais retrouvé mort, ce sera un assassinat. Je ne me tuerai jamais.

Russell Scott n’est pas le seul à croire que la blessure par balle qui a mis fin à la vie de Victor Thorn n’a pas été auto-infligée.

Selon The Political Insider, Victor Thorn est simplement la mort la plus récente qui peut être directement attribuée aux Clinton. The Political Insider affirme que, au cours de 30 ans, 46 personnes ayant des liens avec la dynastie Clinton sont mortes dans des circonstances mystérieuses. Les circonstances qui, selon la publication, profitent en général aux vies personnelles ou politiques des Clinton.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.inquisitr.com/3390706/victor-thorn-suicide-of-anti-clinton-researcher-with-anti-semitic-past-prompts-conspiracy-theories-video/

Livres de Victor Thorn: http://shop.americanfreepress.net/store/c/20-Victor-Thorn.html

56 haut-fonctionnaires français complices de criminels et terroristes (Jean-Loup IZAMBERT)

Conférence de Jean-Loup IZAMBERT à Ille sur Têt le 18 décembre 2015 sur son dernier ouvrage: «56 – Tome 1: (L’État français complice de groupes criminels) », comportant 386 pages (youtube)

Un témoin clé de la Fondation Clinton a accepté de témoigner dans une cour de justice contre Hillary Clinton

Explore the world via The Sean Hannity Show, 18 août 2016

L’auteur américain Ed Klein a révélé qu’un témoin clé de la Fondation Clinton a accepté de témoigner devant un tribunal de justice contre Hillary Clinton, alors que l’enquête du « pay-to-play » continue de monter son affaire contre elle. S’exprimant sur The Sean Hannity Show, Klein a déclaré qu’Hillary Clinton est sur le point de faire face à certaines de ses questions juridiques les plus difficiles à ce jour.

Les rapports sur les ennuis judiciaires de la fondation ont commencé la semaine dernière, quand The Daily Caller a communiqué qu’une enquête conjointe du FBI et du procureur américain concernant la Fondation Clinton était actuellement en cours. L’accusation est appuyée par un certain nombre de courriels récemment publiés par Judicial Watch, qui suggèrent que la Fondation Clinton s’est engagée dans « pay-to-play » quand Hillary Clinton était secrétaire d’État.

« Nous sommes loin de voir Hillary Clinton glisser à la Maison Blanche, sans avoir de sérieux et réels problèmes juridiques avant cette élection », a déclaré Klein à Hannity.

Lors de son interview, Klein, auteur du livre à paraître Guilty As Sin, a laissé tomber un certain nombre de bombes:

– Klein a confirmé que l’enquête en cours est menée par Preet Bharara, procureur américain du district sud de New York. Bien qu’il ait été nommé par Barack Obama, Bharara est connu comme avocat à la réputation impitoyable et il a les faits pour le prouver. Bharara a poursuivi avec succès des dizaines de cadres de Wall Street et des politiciens puissants, y compris l’ex-président de l’Assemblée démocrate de New-York, Sheldon Silver, qui a été envoyé en prison pour 12 ans sur des accusations de corruption fédérale.

Lire la suite: http://iwanttoexplore.com/2016/08/19/key-clinton-foundation-witness-agreed-testify-court-law-hillary-clinton/ et http://www.hannity.com/articles/election-493995/bombshell-clinton-foundation-witnesses-coming-forward-15023820/

Des cellules dormantes de l’EI au Mexique pourraient frapper le sud des Etats-Unis

Un homme de l’EI [ISIS] arrêté et ayant fait l’objet de poursuites criminelles dans l’Ohio, ce mois-ci, a confirmé que le groupe terroriste a des cellules au Mexique, selon les autorités fédérales. Judicial Watch a rapporté cela pendant des années, en le documentant dans une série d’articles dans le cadre d’une enquête en cours sur le lien entre les cartels de drogue, la corruption et le terrorisme à la frontière sud. (youtube)

Source: https://twitter.com/PrisonPlanetTV/status/765239959447941120

Le réchauffement global de la planète pourrait être causé par une arme américaine: HAARP

TeCake.in, Shivangi Sharma, 19/06/2016

800px-HAARP20lHAARP, une arme développée aux États-Unis est supposée être la cause du réchauffement de la planète en conséquence de quoi diverses cultures en Inde telles que le blé, le maïs, la moutarde, la pomme de terre et le sorgho ont réduit leurs rendements, comme l’a déclaré le ministre de l’Environnement à Rajya Sabha, lundi, qui était le jour de l’ouverture de la mousson. Ce changement de climat a été observé par le Conseil indien de la recherche agricole.

Lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement était au courant des effets causés par l’arme, le ministre de l’Environnement, Anil Madhav Dave, a dit que « les USA ont développé ce type d’arme appelé High Frequency Active Auroral Research Programme. HAARP frappe la haute atmosphère avec un faisceau électromagnétique focalisé et orientable » dans une réponse écrite. Il a précisé que le gouvernement était au courant et a ajouté que « HAARP est un modèle avancé d’appareil super puissant de chauffage ionosphérique qui peut provoquer le réchauffement de la terre et avoir un effet de réchauffement global ».

Il y a un effet dévastateur non seulement sur les cultures indiennes, mais aussi sur le climat de la Terre. HAARP est une cible régulière des théoriciens du complot qui prétendent que celui-ci serait capable de modifier la météo, désactiver les satellites et contrôler les cerveaux des gens. Les théoriciens du complot attribuent à HAARP les tremblements de terre, les sécheresses, les inondations, le crash de 1996 du vol TWA 800, la destruction de la navette spatiale Columbia et l’ouragan Sandy en 2003.

Lire la suite: http://tecake.in/news/science/global-warming-might-caused-us-weapon-haarp-20657.html

L’éolien offshore pourrait remplacer la centrale nucléaire de Hinkley au Royaume-Uni pour le même coût

Bloomberg.com, Jessica Shankleman, 16/08/2016

eolien_wikimediaLa Grande-Bretagne pourrait supprimer les 18 milliards de livres (23 milliards de dollars) de la centrale nucléaire de Hinkley Point et obtenir la même quantité d’électricité à partir d’éoliennes en mer pour à peu près le même investissement.

C’est l’évaluation faite par Bloomberg New Energy Finance suite à la décision de la Première ministre Theresa May pour examiner l’opportunité de procéder ou pas à la première nouvelle centrale atomique dans plus de trois décennies. Pour les mêmes coûts financiers, le Royaume-Uni pourrait installer environ 830 nouvelles turbines en mer, ce qui générerait 25 térawatt heures par an – la même quantité de puissance que produiraient des réacteurs à Hinkley, selon le chercheur basé à Londres.

Lire la suite: http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-08-16/offshore-wind-could-replace-hinkley-nuclear-in-u-k-at-same-cost

Le Parti Républicain lance une campagne pro-Trump en Israël

The Daily Star, 15/08/2016

Associated Press

trump_israelJérusalem occupée: Le Parti républicain a lancé sa toute première campagne électorale en Israël, lundi, en essayant de convaincre les sceptiques citoyens bi-nationatiaux américano-israéliens de voter pour Donald Trump.

Les militants du GOP [Grand Old Party] ont fait campagne dans les villes israéliennes ayant des concentrations élevées d’Américains, comme Jérusalem, Modiin et Raanana, distribuant des autocollants et des boutons portant le slogan « Trump – dans l’intérêt d’Israël » – en hébreu et en anglais.

Marc Zell, co-président des républicains d’Israël à l’étranger, a déclaré qu’environ 100.000 Israéliens ont voté lors de la dernière élection présidentielle, avec quelque 85% cent en faveur des républicains. Il a déclaré que le but était de puiser beaucoup plus dans le potentiel de 300.000-400.000 électeurs dans le pays, en particulier ceux qui n’ont jamais voté auparavant.

Lire la suite: http://www.dailystar.com.lb/News/Middle-East/2016/Aug-15/367283-republican-party-launches-pro-trump-campaign-in-israel.ashx

Julian Assange suggère que Seth Rich a été assassiné pour avoir été impliqué dans la publication des emails d’Hillary Clinton et du DNC

Media Matters, 10 août 2016

Laura Ingraham [The Laura Ingraham Show] avance le complot que l’employé du Parti Démocrate [DNC] a été assassiné pour avoir divulgué les e-mails piratés

Ingraham: C’était un « média complaisant » qui a prétendu « que c’était la Russie qui a piraté le système de messagerie du DNC »

LAURA INGRAHAM (HOST): Donc, pour en revenir à Seth Rich. Julian Assange a suggéré dans une interview assise, rappelez-vous, Assange est fondamentalement en fuite. Il vit dans une ambassade, car il ne peut pas [sortir] – ils vont le jeter en prison s’il le fait – dans cette interview avec ce journaliste de la télévision néerlandaise, dans ce programme appelé Nieuwsuur. Il a suggéré que Seth Rich – au moins il n’a désabusé personne de la notion – que Seth Rich, qui a été assassiné le 8 juillet dans des circonstances très étranges, peut avoir été impliqué dans la divulgation de ces e-mails du Parti Démocrate [DNC] à WikiLeaks.

[AUDIO] http://mediamatters.org/video/2016/08/10/laura-ingraham-pushes-conspiracy-dnc-staffer-was-murdered-leaking-hacked-dnc-emails/212306

JULIAN ASSANGE: Les lanceurs d’alerte font face à des efforts importants pour nous transmettre du matériel, et souvent des risques très importants. Il y a un [jeune homme] de 27 ans qui travaille pour le DNC, qui a été abattu dans le dos, assassiné il y a deux semaines pour des raisons inconnues, alors qu’il marchait dans la rue à Washington. Alors —

EELCO BOSCH VAN ROSENTHAL: C’était juste un vol, je crois. N’est-ce pas?

ASSANGE: Non, il n’y a pas de conclusion.

VAN ROSENTHAL: Que suggérez-vous?

ASSANGE: Je suggère que nos sources prennent des risques. Et ils deviennent inquiets de voir que les choses se produisent de cette manière.

[FIN AUDIO]

INGRAHAM: Nous avons un membre du personnel du DNC assassiné. Nous avons des fuites d’emails du DNC. Et nous avons eu un effort concerté et je dirais tout comme l’effort que nous avons vu avec Susan Rice et le récit de Benghazi, qui était faux, pour vendre l’histoire à un média disposé et complaisant pour dire que c’était la Russie qui a piraté le système de messagerie du DNC. Que c’était la Russie peut-être même qui coordonnait Donald Trump, qui cherche à exploiter ce petit problème que le DNC a maintenant et qu’ils visaient Bernie Sanders en cherchant à exploiter des questions telles que son judaïsme et à l’utiliser contre lui.

Source: http://mediamatters.org/video/2016/08/10/laura-ingraham-pushes-conspiracy-dnc-staffer-was-murdered-leaking-hacked-dnc-emails/212306

Lire aussi: WikiLeaks offre une récompense pour des informations sur l’assassin de Seth Rich (Times of Israel)

WikiLeaks s’implique dans l’enquête sur la mort d’un salarié du parti démocrate à Washington (Le Monde)

Julian Assange, agent du contre-terrorisme occidental?

Dans un article daté d’octobre 2012, publié sur le site du sénateur australien Scott Ludlam, on lit ce titre: « Julian Assange, journaliste ou terroriste? »

800px-Julian_Assange_(1)Cette question est justifiée par le travail journalistique de l’organisation WikiLeaks qui a été accusée par certains politiciens américains de porter atteinte à la sécurité nationale et de potentiellement avoir pu aider des groupes terroristes.

Au-delà de cette question, on peut bien évidemment se poser d’autres questions plus intéressantes, comme certains l’ont déjà fait, en disant par exemple que Julian Assange pourrait être un espion au service de la CIA ou de tout autre service secret occidental, russe, israélien, ou même un agent double travaillant pour plusieurs gouvernements.

Julian Assange serait-il simplement journaliste, ou… agent du contre-terrorisme occidental?

Les articles qui posent ces questions sont souvent assimilés à des théories complotistes. Et si nous nous intéressons à ces questions sur ce blog, ce n’est certainement pas pour décrédibiliser la cause de WikiLeaks, mais au nom de la transparence politique, car cela pourrait mettre en lumière les stratégies et les artifices utilisés par les services secrets.

Nombreux sont les soutiens de Julian Assange et de WikiLeaks qui travaillent, en effet, ou ont travaillé au sein des services de renseignement (CIA, NSA…), et pour certains dans des services consacrés à la lutte anti-terroriste, comme le célèbre John Kiriakou cité dans un discours de Julian Assange avec deux autres lanceurs d’alerte, et qui lui-même avait travaillé pour des opérations de contre-terrorisme et avait participé à l’arrestation d’Abu Zubaydah, accusé d’avoir aidé Ben Laden. Cela pose question.

Par la nature des documents publiés par WikiLeaks, on peut aussi se demander si certaines publications n’auraient pas pu servir indirectement la lutte anti-terroriste, comme l’a été le cas dernièrement des AKP Leaks, les emails du parti turc d’Erdogan. Pourquoi ces emails publiés par WikiLeaks auraient pu servir la lutte anti-terroriste? Un élément de réponse pourrait être que la Turquie a été accusée par certaines personnalités politiques de soutenir le terrorisme et l’Etat Islamique contre le régime d’Assad en Syrie. Ces derniers mois, beaucoup d’articles dans la presse occidentale ont porté sur ce sujet. La logique paraîtrait simple: publier des emails pour affaiblir Erdogan, revient à affaiblir celui qui est accusé de soutenir un groupe terroriste sanglant, et ainsi affaiblir indirectement l’Etat Islamique. Nous sommes bien dans une logique anti-terroriste.

Mais ces dernières années, d’autres publications de l’ONG WikiLeaks ont également pu servir cette lutte anti-terroriste. C’est le cas des fuites des documents sur les guerres en Irak et en Afghanistan, à une période où les Etats-Unis promettaient de tuer le terroriste Ben Laden. Celui-ci a bien été tué le 2 mai 2011. La vidéo militaire américaine publiée par WikiLeaks et connue sous le nom de « Collateral Murder » l’a été le 5 avril 2010, suivie par les documents sur l’Afghanistan le 25 juillet 2010, soit un an environ avant la mort de ben Laden, alors qu’on sait aussi qu’à la même période: « Le gouvernement pakistanais a tenté de négocier avec al-Qaïda, un an avant la mort de Ben Laden ». Peut-être que cette coïncidence est due au hasard, mais on pourrait aussi penser que WikiLeaks a participé indirectement à la lutte anti-terroriste, que cela ait été son intention réelle ou pas.

Ces derniers jours, on a aussi pu voir Julian Assange réagir à l’enquête du Monde concernant des taxes qui auraient été payées par le cimentier Lafarge au groupe de l’Etat Islamique en Syrie, et il a mis en avant les liens entre Lafarge et la candidate américaine Hillary Clinton. Cela a aussi probablement un lien avec le contre-terrorisme.

Tous ces éléments, toutes ces coïncidences étranges, peuvent laisser penser que WikiLeaks a un lien avec le contre-terrorisme occidental. Si tel était le cas, cela pourrait signifier que Julian Assange est en lien avec des personnalités relativement importantes au sein des gouvernements ou au sein des services secrets. Notre blog n’ayant pas accès à plus d’informations que ce qui est déjà publié sur Internet, notre question se limite donc à cette possibilité.

kimono

 

« Le plan du Caliphat islamique jusqu’en 2020 »: al-Qaïda est à l’origine de l’idée d’un Etat Islamique

WND, par Pamela Geller, le 15 mars 2015

De retour en 2005, le journaliste jordanien Fouad Hussein a publié le manifeste d’al-Qaïda. Dans son livre, il a présenté le plan en sept points d’al-Qaïda sur une période de 20 ans: « Un califat islamique en sept étapes faciles ». Dix ans plus tard, nous pouvons voir comment al-Qaïda et d’autres groupes djihadistes islamiques ont suivi ce plan à la lettre – avec un succès remarquable, grâce à la faiblesse, l’ignorance délibérée et l’irresponsabilité des dirigeants occidentaux.

Le journaliste Yassin Musharbash a écrit à propos de Hussein et de son livre, dans le journal allemand Der Spiegel, le 12 août 2005, dans un article intitulé « L’avenir du terrorisme. Ce que veut vraiment al-Qaida », Musharbash a écrit: « Ce que ce petit homme mince a signalé n’est rien de moins que le plan d’action du réseau terroriste le plus dangereux du monde: la stratégie d’al-Qaida pour les deux prochaines décennies. Il est à la fois effrayant et absurde, un plan fou conçu par des fanatiques qui vivent dans leur propre monde. « 

Der Spiegel semble rire du plan de cet article. Mais à le lire maintenant – 10 ans plus tard. Qui [en] rit maintenant? Du 11 septembre à « l’éveil », l’accent mis sur la Syrie, le renversement des régimes arabes laïques, la déclaration du Califat – tout y est. L’article le déclare « inapplicable » à l’époque – ainsi qu' »à la fois effrayant et absurde, un plan fou ».

islamic-caliphate-1-1024x576-1

Matar Matar, Syrian Times, 26/01/2014 [extrait]

En sept étapes, le réseau terroriste espère établir un califat islamique que l’Occident sera alors trop faible pour combattre.

La première phase connue comme « l’éveil », cela a déjà été réalisé et aurait duré de l’an 2000 à 2003, ou plus précisément depuis les attaques terroristes du 11 septembre 2001 à New York jusqu’à la chute de Bagdad en 2003. Le but des attentats du 9/11 était de provoquer les Etats-Unis en les poussant à déclarer la guerre au monde islamique et ainsi provoquant le « réveil » des musulmans. « La première étape a été jugée par les stratèges et les cerveaux d’al-Qaïda comme un grand succès », écrit Hussein. « Le champ de bataille a été ouvert et les Américains et leurs alliés sont devenus une cible plus proche et plus facile ». Le réseau terroriste est également signalé comme étant convaincu que son message peut maintenant être entendu « partout ».

La deuxième étape, « ouvrir les yeux », est, selon la définition de Hussein, la période où nous sommes maintenant et devrait durer jusqu’en 2006. Hussein affirme que les terroristes espèrent faire en sorte que la conspiration occidentale devienne consciente à  la « communauté islamique ». Hussein croit que c’est une étape dans laquelle Al-Qaïda veut que l’organisation se développe en un mouvement. Le réseau compte sur le recrutement de jeunes hommes au cours de cette période. L’Irak doit devenir le centre de toutes les opérations mondiales, avec une «armée» mise en place là-bas et des bases établies dans d’autres Etats arabes.

La troisième étape. Celle-ci est décrite comme « la montée et le soulèvement » et devrait durer de 2007 à 2010. « Il y aura un accent mis sur la Syrie », prophétise Hussein, d’après ce que ses sources lui ont raconté. Les cadres du combat sont censés être déjà préparés et certains sont en Irak. Des attaques contre la Turquie et – encore plus explosives – en Israël, sont prévues. Les cerveaux d’Al-Qaïda espèrent que les attaques contre Israël aideront le groupe terroriste à devenir une organisation reconnue. L’auteur estime également que les pays voisins de l’Irak, comme la Jordanie, sont également en danger.

La quatrième étape, entre 2010 et 2013, Hussein écrit qu’al-Qaïda aura pour but de provoquer l’effondrement des gouvernements arabes détestés. L’estimation est que « la perte rampante de la puissance des régimes conduira à une croissance régulière de la force au sein d’Al-Qaïda ». Dans le même temps, les attaques seront menées contre les fournisseurs de pétrole et l’économie américaine sera ciblée en utilisant le cyber-terrorisme.

La cinquième étape, ce sera le point où un Etat islamique, ou Califat, peuvent être déclarés. Le plan est que, à ce moment, entre 2013 et 2016, l’influence occidentale dans le monde islamique sera donc réduite et Israël tellement affaibli, que la résistance ne sera pas à craindre. Al-Qaïda espère que, d’ici là, l’Etat islamique sera en mesure d’apporter un nouvel ordre mondial.

La sixième étape, Hussein croit qu’à partir de 2016, il y aura une période de « confrontation totale ». Dès que le califat a été déclaré « armée islamique », il attisera la « lutte entre les croyants et les non-croyants », qui a été si souvent prédite par Oussama ben Laden.

La septième étape, cette dernière étape est décrite comme la « victoire définitive ». Hussein écrit que, dans les yeux des terroristes, parce que le reste du monde sera donc battu par les « un demi-milliard de musulmans, » le califat aura sans aucun doute réussi. Cette étape devrait être achevée d’ici 2020, bien que la guerre ne dure pas plus de deux ans.

Lire l’intégralité des articles: https://counterjihadreport.com/blueprint-for-islamic-caliphate-by-2020/ et http://thesyriantimes.com/2014/06/26/islamic-caliphate-birth-after-long-pregnancy/

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 537 autres abonnés