Conférence sur l’affaire Bradley Manning à Washington, le 3 décembre 2012, en présence de David Coombs

Le 3 décembre 2012, a eu lieu à Washington, en l’église de « All Souls Church », une conférence sur l’affaire Bradley Manning, dont le procès débute en mars 2013, en Cour martiale, aux Etats-Unis.

L’affaire Bradley Manning, liée à la divulgation des documents WikiLeaks, pose en ce moment le débat autour des conditions de sa détention, qui sont comparables à de la torture, selon un rapporteur spécial de l’ONU.

Lors de cette conférence, Emma Cape, représentante de l’association « Courage to resist », s’est exprimée en soutien à Bradley Manning, auprès de Michael Ratner du Centre pour les Droits Constitutionnels, et de l’avocat David Coombs, qui a parlé pour la première fois en public.

David Coombs, qui défend Bradley Manning, a commencé son discours à la 23ème minute, en rappelant que le soldat Manning « mérite un avocat qui se préoccupe, et ne se préoccupe uniquement, que de ce qui se passe dans la salle d’audience », et que c’est une des raisons pour lesquelles il a évité les interviews des médias jusqu’à présent.

David Coombs a aussi évoqué la nécessité pour Bradley Manning d’obtenir « un procès équitable ». « Cela a été un dur combat », selon lui.

Sur son site officiel, David Coombs a partagé des chiffres qui montrent le soutien important des Américains envers Bradley Manning: 764 000 personnes ont visité le site et lu des articles sur Bradley Manning en une seule journée, 72 000 personnes ont envoyé des e-mails de soutien, 14 000 personnes ont fait un don aux associations et 754 personnes ont directement soutenu le Fonds Légal pour la Défense de Bradley Manning.

David Coombs a remercié toutes les personnes qui ont soutenu le jeune soldat Bradley: les représentants du gouvernement l’ayant soutenu, ainsi que les manifestants, les signataires de pétitions, les donateurs, les volontaires, etc.

En revanche, il s’est dit intimidé dans le passé par ce qu’il avait entendu de la part du Président des Etats-Unis, qui aurait dit au sujet de Manning: « Votre client a enfreint la loi ». Ou encore par les paroles de membres du Congrès ayant affirmé: « Votre client mérite la peine de mort ». David Coombs a affirmé qu’il n’était plus intimidé aujourd’hui par ce genre de paroles et qu’il sait que les gens soutiennent Manning.

« Son rêve est d’aller à l’université », a encore déclaré David Coombs, de « travailler pour le service public et peut-être même, un jour, d’être candidat » à une élection, car il « veut faire la différence dans ce monde ».

Lire l’annonce de la conférence: http://www.bradleymanning.org/activism/exclusive-presentation

Advertisements
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :