Anonymous adresse une pétition à Obama pour légaliser les attaques DDoS

Wikileaks-op4-By Anonymous (Operation Payback IRC channel.) [Public domain], via Wikimedia Commons

Anonymous, le groupe de hacking Internet, a adressé une pétition à l’administration Obama pour légaliser les attaques DDoS.

Au moyen du formulaire en ligne de la pétition, sur le site officiel de la Maison Blanche, Anonymous affirme qu’une cyber-attaque, qui paralyse des sites web et les rend indisponibles en inondant leurs serveurs avec des données inutiles, n’est pas du hacking, mais une forme légitime de protestation.

Une attaque DDoS “est l’équivalent d’un clic répété sur un bouton pour rafraîchir une page web”, écrit Anonymous dans sa pétition. “Ce n’est pas différent, en ce sens, de n’importe quelle manifestation d’occupation. ”

“Au lieu d’un groupe de personnes qui se tiennent dehors face à un bâtiment pour occuper un espace, ceux-ci ont leur ordinateur pour occuper un site web dans le but de ralentir (ou d’empêcher) un service de ce site web particulier, pendant un court laps de temps.”

Anonymous a utilisé les attaques DDoS dans le cadre de diverses campagnes politiques et idéologiques dans le passé. Les sites web du gouvernement du Zimbabwe ont été pris d’assaut par le groupe en utilisant cette tactique en janvier 2011. L’ “Opération Payback” a été lâchée en retour, en décembre 2010, sur les sites des gouvernements et des entreprises qui ont aidé à arrêter le fondateur de Wikileaks, Julian Assange.

Les gouvernements utilisent aussi cette technique dans la cyber-guerre contre d’autres nations. Actuellement, l’Iran est suspecté d’utiliser des attaques DDoS sophistiquées pour paralyser les principaux sites web des banques américaines.

Les attaques DDoS sont illégales en Amérique, au vu du Computer Fraud and Abuse Act (Loi sur la Fraude et l’Abus Informatique), avec des peines allant jusqu’à 20 ans de prison et de lourdes amendes. La cyber-attaque est aussi illicite dans d’autres pays, incluant la Grande-Bretagne.

La pétition Anonymous appelle à ce que “ceux qui ont été emprisonnés pour un DDoS devraient être immédiatement [sic] libérés, et que toute mention au DDoS soit retirée de leurs casiers”.

Au moment de cet article, la pétition compte 735 signatures. Il en faut 25,000 avant le 6 février pour que la Maison Blanche donne une réponse.

Source: http://www.therightperspective.org/2013/01/09/anonymous-petitions-obama-to-legalize-ddos-attacks/

Image: http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AWikileaks-op4.png

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :