Les manifestants se mobilisent à Bruxelles pour le 1000ème jour de détention de Bradley Manning

Soutien à Manning, Bruxelles

Protestations dans le monde entier contre la détention de Bradley Manning

Le 23 février est le millième jour où le lanceur d’alerte Bradley Manning est coincé dans une prison américaine. Il est soupçonné de trahison pour avoir participé à la publication de documents militaires secrets sur la guerre en Irak et en Afghanistan par WikiLeaks. A Bruxelles, les militants ont tenu une réunion de protestation à l’ambassade américaine. (Rapport avec photos)

Le Réseau de soutien à Bradley Manning a appelé aujourd’hui à travers le monde à des actions pour empêcher que Manning reste dans l’oubli et pour rappeler à nouveau les devoirs du gouvernement américain. L’appel a également été entendu à Bruxelles.

Environ une vingtaine de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade américaine « pour réaliser leur devoir moral et politique », a déclaré l’un des manifestants. Les manifestants ont crié à l’unisson « La liberté d’information n’est pas un crime! », et « Free Bradley Manning! » Ailleurs dans le monde, des dizaines d’actions visant à dénoncer la situation de Manning vont se poursuivre.

Les manifestants ont appelé le président Obama à accorder au moins son pardon à Manning. Ils rappellent à Obama que la détention est une violation à l’encontre de nombreux traités internationaux. Ceci est, selon eux, inacceptable pour un pays qui diffuse avec enthousiasme les énoncés sur l’importance des droits de l’homme.

Crimes de guerre

« Plus que cela, un homme qui a révélé des crimes de guerre financés avec l’argent des contribuables mérite une médaille, au lieu d’une condamnation à vie », expliquent-ils. Les documents communiqués comprennent également une vidéo où on peut voir comment des soldats américains, à partir d’un hélicoptère Apache, prennent la vie de civils non armés et de deux journalistes.

« Les circonstances de sa détention sont vraiment inacceptables. Manning passe, par exemple, des journées entières dans une cellule de deux mètres. Par ailleurs, il doit subir un harcèlement systématique », a déclaré Ludo De Brabander de Vrede vzw, l’association de la paix qui a organisé l’action à Bruxelles.

De Brabander a appelé toutes les personnes présentes à être tous un peu plus Manning. « La liberté d’information est l’une des valeurs les plus importantes dans une démocratie. » Il a également remis une lettre adressée à l’ambassadeur américain Howard Gutman. « Espérons que le président américain entendra notre appel et qu’il donnera un procès équitable à Manning », a déclaré l’une des personnes présentes. Le procès débutera le 6 Mars et se tiendra à huis clos.

Pieter Apers

Traduit du flamand à l’aide de Google Traduction

Source: http://www.vrede.be/vrede-in-actie/2414–wereldwijd-protestacties-tegen-opsluiting-bradley-manning

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :