Contrairement à d’autres documents publiés par le site internet WikiLeaks sur la guerre en Irak ou en Afghanistan en 2010, ces informations des services de renseignement américains au moment où Henri Kissinger dirigeait la diplomatie américaine ont été déclassifiés.

Selon le journal en ligne Publico (gauche) qui a eu accès aux documents, «on peut affirmer que l’héritier du dictateur était devenu le meilleur informateur des Etats-Unis à un moment crucial de l’Histoire de l’Espagne», la mort de Franco en novembre 1975 et la fin de la dictature.

Juan Carlos, qui était alors prince, a agi ainsi «dans l’espoir que sa loyauté lui permette de gagner le soutien de Washington après la mort de Franco», ajoute le journal.

Dans l’un des «câbles» cité par Publico, Henri Kissinger dit à Wells Stabler, qui fut ambassadeur américain à Madrid de 1975 à 1978: «Nous sommes d’accord que tes contacts avec le prince doivent être traités avec la plus grande discrétion. Ces informations ont une énorme valeur pour les Etats-Unis».

Sept jours après l’attaque cardiaque qui frappe Franco le 16 octobre 1975, Juan Carlos, «a envoyé son confident José Maria de Areilza, futur ministre des Affaires étrangères, voir Stabler, pour lui fournir des détails sur l’évolution de l’état de santé du Caudillo».

Toujours selon Publico, Juan Carlos a ainsi transmis à l’ambassadeur «le plan qu’il avait mis au point avec le marquis de Villaverde, gendre et médecin de Franco, pour lui faire signer sa démission avant sa mort».

Juan Carlos Ier d’Espagne est monté sur le trône le 22 novembre de 1975, deux jours après la mort de Franco, qui gouvernait le pays depuis 1939.

Source: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130409_00294101

Et: http://www.wikileaks-forum.com/index.php/topic,18463.0.html