Julian Assange au gouvernement américain: « Arrêtez d’assassiner les gens »

Save Snowden:Save Freedom

Déclaration de Julian Assange après un an à l’Ambassade d’Equateur
Samedi 22 juin, 15h00 GMT

Cela fait maintenant un an que je suis entré dans cette ambassade et ai cherché refuge contre la persécution.

Suite à cette décision, j’ai pu travailler dans une relative sécurité, à l’abri d’une enquête d’espionnage américaine.

Mais aujourd’hui, l’épreuve d’Edward Snowden ne fait que commencer.

Deux processus dangereux et incontrôlables ont pris racine dans la dernière décennie, avec des conséquences fatales pour la démocratie.

Le secret du gouvernement a connu une expansion à une échelle terrifiante.

Dans le même temps, la vie privée des humains a été secrètement éradiquée.

Il y a quelques semaines, Edward Snowden a lancé l’alerte sur un programme en cours — impliquant l’administration Obama, la communauté du renseignement et les géants des services Internet — pour espionner chaque personne dans le monde.

Comme un mécanisme d’horloge, il a été accusé d’espionnage par l’administration Obama.

Le gouvernement américain espionne chacun et chacune d’entre nous, mais c’est Edward Snowden qui est accusé d’espionnage pour nous avoir informés.

Nous sommes arrivés à un point, où la marque de distinction internationale et le service rendu à l’humanité ne sont plus le Prix Nobel de la Paix, mais une accusation d’espionnage émise par le Ministère américain de la Justice.

Edward Snowden est le huitième lanceur d’alerte à être accusé d’espionnage sous ce président.

Le procès-spectacle de Bradley Manning entre dans sa quatrième semaine, lundi.

Après une litanie de torts qui lui ont été faits, le gouvernement américain essaie de l’inculper d' »aide à l’ennemi ».

Le mot « traître » a été jeté parmi beaucoup d’autres, ces derniers jours.

Mais qui est vraiment le traître ici?

Qui a promis « espoir » et « changement » à une génération, seulement pour trahir ces promesses avec lamentable misère et stagnation?

Qui a pris le serment de défendre la constitution américaine, seulement pour nourrir l’invisible bête de la loi secrète qui la dévore, vivant de l’intérieur?

Qui a promis de présider L’Administration La Plus Transparente de l’histoire, seulement pour écraser lanceur d’alerte après lanceur d’alerte, avec le talon des accusations d’espionnage?

Qui a combiné dans son exécutif les pouvoirs d’un juge, d’un jury et d’un exécuteur, et revendiqué la juridiction de la terre entière où pouvoir exercer ces pouvoirs?

Qui s’arroge le pouvoir d’espionner la terre entière — chacun et chacune d’entre nous — et quand il est pris en flagrant délit, nous explique que « nous allons devoir faire un choix ».

Qui est cette personne?

Soyons très prudents sur qui nous appelons « traître ».

Edward Snowden est l’un d’entre nous.

Bradley Manning est l’un d’entre nous.

Ils sont jeunes, des personnes dotées techniquement d’un esprit, issus d’une génération que Barack Obama a trahie.

Ils sont la génération qui a grandi avec Internet, et ils ont été façonnés par lui.

Le gouvernement américain aura toujours besoin d’analystes du renseignement et d’administrateurs de systèmes, et ils seront obligés d’embaucher ceux de cette génération et de celle qui suit.

Un jour, leur génération sera à la NSA, à la CIA et au FBI.

Ce n’est pas un phénomène qui s’éloignera.

C’est inévitable.

Et en essayant d’écraser ces jeunes lanceurs d’alerte avec des accusations d’espionnage, le gouvernement américain affronte une génération, et c’est une bataille qu’il va perdre.

Ce n’est pas la façon d’arranger les choses.

La seule façon d’arranger les choses, c’est la suivante:

Changez les politiques.

Arrêtez d’espionner le monde.

Eradiquez la loi du secret.

Cessez la détention indéfinie sans procès.

Arrêtez d’assassiner les gens.

Arrêtez d’envahir d’autres pays et d’envoyer de jeunes Américains pour tuer et se faire tuer.

Arrêtez les occupations et mettez fin aux guerres secrètes.

Arrêtez de manger la jeunesse: Edward Snowden, Barrett Brown, Jeremy Hammond, Aaron Swartz, Gottfrid Svartholm, Jacob Appelbaum, et Bradley Manning.

L’accusation contre Edward Snowden est destinée à intimider tout pays qui pourrait envisager de défendre ses droits.

Cette tactique ne doit pas être autorisée à fonctionner.

L’effort pour trouver asile à Edward Snowden doit être intensifié.

Quel pays courageux se lèvera pour lui, et reconnaîtra son service à l’humanité?

Dites à vos gouvernements d’aller de l’avant.

Allez de l’avant et tenez-vous près de Snowden.

Source: http://wikileaks.org/Statement-by-Julian-Assange-after,249.html

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :