Les diplomates américains évaluaient les façons de déstabiliser Bachar al-Assad en 2006

ID de référence: 06DAMASCUS5399
Sujet: INFLUENCER LE SARG A LA FIN DE L’ANNÉE 2006
Origine: Ambassade à Damas, en Syrie Classification: SECRET
Création: 13 décembre 2006 Sortie: 3 août 2011
Tags: PGOV, PREL, PITRE, SY

SECTION SECRETE 01 DU 04 DAMAS 005399

SIPDIS

SIPDIS

NEA / ELA
NSC POUR MARCHESE
TRÉSOR POUR GLASER / LEBENSON

EO 12958: DECL: 30/11/2016
TAGS: PGOV, PREL, PITRE, SY
OBJET: INFLUENCER LE SARG A LA FIN DE L’ANNÉE 2006

Classé par: CDA William Roebuck, pour les raisons 1,5 b/d

  1. (S) Résumé. Le SARG [Gouvernement de la République Arabe Syrienne] finit 2006 dans une position beaucoup plus forte au niveau national et international qu’il ne l’a fait en 2005. Bien qu’il puisse y avoir une pression bilatérale ou multilatérale supplémentaire qui peut influer sur la Syrie, le régime est basé sur une petite clique qui est en grande partie à l’abri de telles pressions. Cependant, la confiance grandissante de Bachar Assad – et le recours à cette petite clique – pourrait l’amener à faire des erreurs et à prendre des décisions politiques mal jugées par marque de réactions émotionnelles face aux défis, nous fournissant ainsi de nouvelles opportunités. Par exemple, la réaction de Bachar à la perspective du tribunal Hariri et à la publicité pour Khaddam et les frontières du Front de salut national frôle l’irrationnel. En outre, Bachar a rapporté le souci de son image, et la façon dont il est perçu au niveau international est une potentielle charge dans son processus décisionnel. Nous pensons que les faiblesses de Bachar reposent dans la façon dont il choisit de réagir à des problèmes qui se profilent, à la fois perçus et réels, comme le conflit entre les mesures de réforme économique (cependant limitées) et les forces enracinées, corrompues, la question kurde, et la menace potentielle pour le régime de la présence croissante d’extrémistes islamistes en transit. Ce câble résume notre évaluation de ces vulnérabilités et suggère qu’il peut y avoir des actions, des déclarations, et des signaux que l’USG [Gouvernement des Etats-Unis] peut envoyer qui permettront d’améliorer la probabilité de telles opportunités qui se présentent. Ces propositions devront être étoffées et converties en actions concrètes, et nous devons être prêts à nous déplacer rapidement pour prendre l’avantage de ces opportunités. Beaucoup de nos suggestions soulignent l’utilisation de la Diplomatie Publique et plus de moyens indirects pour envoyer des messages qui influencent l’intérieur du cercle. Fin du Résumé.

2. (S) Alors que la fin de l’année 2006 approche, Bachar apparaît par certains moyens plus fort qu’il ne l’a été pendant deux ans. Le pays est économiquement stable (au moins pour le court terme), l’opposition interne à laquelle le régime est confronté est faible et intimidée, et les questions régionales semblent aller dans le sens de la Syrie, selon la perspective de Damas. Néanmoins, il y a certaines vulnérabilités de longue date et des enjeux qui se profilent qui peuvent offrir des possibilités d’élever la pression sur Bachar et son cercle intérieur. La prise de décision du régime est limitée à Bachar et à un cercle intérieur qui produit souvent des décisions tactiques mal pensées et des approches parfois émotionnelles, tels que le discours universellement moqué de Bachar daté du 15 Août. Certaines de ces vulnérabilités, telles que les vues quasi irrationnelles du régime sur le Liban, peuvent être exploitées pour faire pression sur le régime. Les actions qui conduisent Bachar à perdre l’équilibre et augmenter son insécurité sont dans notre intérêt, parce que son inexpérience et le cercle de décision extrêmement petit du régime le rendent sujet aux trébuches diplomatiques qui peuvent l’affaiblir à l’échelle nationale et régionale. Alors que les conséquences de ses erreurs sont difficiles à prévoir et que les bénéfices peuvent varier, si nous sommes prêts à agir rapidement pour prendre avantage des opportunités qui peuvent se présenter, nous pouvons avoir un impact direct sur le comportement du régime là où il faut – Bachar et son cercle intérieur.

Lire l’intégralité du câble: http://www.cabledrum.net/diff/06DAMASCUS5399

Traduction intégrale du câble sur le Forum Wikileaks: http://www.wikileaks-forum.com/french/315/plusdcomment-influencer-le-gouvernement-arabique-national-syrien-fin-2006/23229/

Advertisements
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :