Affaire Cablegate et Affaire Prism: Comment les communications secrètes servent le pouvoir des gouvernements

Dans une interview du 15 janvier 2011 dans un média public allemand (Dutch Public Broadcasting NOS), qui fait suite aux révélations du Cablegate, Julian Assange évoque la nouvelle donne géopolitique qui selon lui va opposer les Etats-Unis au reste du monde: pas à la manière d’une nouvelle guerre froide, comme il le souligne, mais plutôt comme un « avant-Cablegate » et un « après-Cablegate ».

Mais parle-t-il uniquement des effets politiques du Cablegate et des révélations diplomatiques? Quand il évoque les « petits pays » confrontés au « grand système, au grand empire occidental » où ils sont piégés, est-ce que Julian Assange ne pense pas déjà aux futures révélations sur la NSA et aux systèmes d’espionnage mondiaux? Car, le « grand système », cela peut aussi évoquer le système de la surveillance mondiale qui s’établit par la diplomatie et par les systèmes d’écoutes.

Il n’est pas possible d’en savoir plus dans cette interview, où chaque mot est pesé. Néanmoins, en évoquant le système des communications entre dirigeants, on pourrait hésiter pour savoir si Julian Assange parle des câbles diplomatiques ou s’il fait une allusion à l’espionnage de la NSA:

« Pourquoi deux dictateurs communiquent ensemble en secret? pourquoi ont-ils besoin de ce secret? (…) ce secret est utilisé quand le grand public s’opposerait à un plan ou une action » de ce gouvernement. (8’20)

Remises en contexte, les paroles de Julian Assange pourraient aussi faire penser aux révélations de la NSA: des révélations au grand public qui ont rencontré une vive opposition au niveau international, face aux plans et aux actions menées par des gouvernements. Pourquoi la NSA a-t-elle gardé ces programmes secrets? Parce que le public les aurait dénoncés depuis longtemps et ce serait opposé massivement aux pratiques de l’espionnage.

Julian Assange évoque également dans cette interview la persécution constante de son organisation Wikileaks. Cette persécution l’a-t-elle conduit à vouloir dénoncer les pratiques injustes du gouvernement américain? En 2011, a-t-il déjà le projet de répondre à cette persécution des Etats-Unis, en révélant les méthodes d’espionnage pratiquées à grande échelle par ce pays et dont il a peut-être été en partie victime?

On peut voir que le Cablegate et l’affaire Prism rejoignent une même volonté et portent sur le même genre de révélations, malgré la nature des documents: montrer comment les communications secrètes servent le pouvoir des gouvernements.

D’un côté, ont été exposées avec le Cablegate les communications secrètes de la diplomatie américaine, autrement dit un système d’espionnage diplomatique où les diplomates servent d’espions et collectent des informations pour le gouvernement. De l’autre côté, avec l’affaire Prism, ce sont les méthodes de collecte des communications qui sont exposées, mais sans le contenu des conversations que l’on pouvait avoir dans les premiers documents diplomatiques: les agents de la NSA collectent des informations comme le faisaient les diplomates, mais ces informations sont avant tout des données privées, et non des informations diplomatiques.

Comme on le sait, 35 dirigeants dans le monde ont été espionnés par la NSA. Le seul manque de l’affaire Prism en ce qui concerne l’espionnage des présidents et des représentants politiques, c’est qu’il manque les communications: les journaux qui ont publié les documents de Snowden auraient très bien pu rendre publics des enregistrements de conversations mettant en cause des présidents ou des dirigeants corrompus. Nous aurions eu ainsi des vraies révélations sur la corruption ou des assassinats commandités par des gouvernements. Or, aucun document n’a encore été publié en ce sens. Il faut espérer que ce sera à venir.

Ecrit par kimono

Texte sous licence CC BY-SA

Vidéo: youtube

Lire sur: http://www.wikileaks-forum.com/france/43/seo/24845/

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :