Le piratage des sondages en ligne et d’autres moyens que les espions britanniques utilisent pour contrôler l’Internet

The Intercept, 14 juillet 2014, par Glenn Greenwald

espionnage des sondages_GCHQLe GCHQ, l’agence secrète de l’espionnage britannique, a développé des outils secrets pour déverser sur Internet de fausses informations, y compris la capacité à manipuler les résultats des sondages en ligne, gonfler artificiellement les chiffres de consultations de page sur les sites web, « amplifier » les messages de sanction sur YouTube, et censurer le contenu vidéo jugé « extrémiste ». Les capacités, détaillées dans les documents fournis par le lanceur d’alerte de la NSA Edward Snowden, comprennent même un vieux manuel pour tous les blagueurs préadolescents au téléphone: une manière de connecter ensemble deux utilisateurs involontaires de téléphones lors d’un appel. […]

Voici une liste de la façon dont le JTRIG décrit ses capacités:

• « Modification des résultats de sondages en ligne » (UNDERPASS)

• « Livraison de masse d’emails électroniques à l’appui d’une campagne d’Opérations d’Information » (BADGER) et « délivrance massive de messages SMS pour soutenir une campagne d’Opérations d’Information » (WARPARTH)

• « Perturbation de sites-Web vidéos hébergeant du contenu extrémiste à travers la découverte concertée d’une cible et le retrait de contenu. » (SILVERLORD)

• « Capacité active de Skype. Fourniture de dossiers d’appels en temps réel (SkypeOut et SkypetoSkype) et messagerie instantanée bidirectionnelle. Egalement listes de contacts ». (MINIATURE HERO)

• « Trouver des photographies privées des cibles sur Facebook » (SPRING BISHOP)

• « Un outil qui permettra de désactiver de façon permanente le compte d’une cible sur son ordinateur » (ANGRY PIRATE)

• « Capacité d’augmenter artificiellement le trafic vers un site web » (GATEWAY) et « capacité à gonfler les pages vues sur les sites web » (SLIPSTREAM)

• « Amplification d’un message donné, normalement une vidéo, sur des sites web multimédias populaires (Youtube) » (GESTATOR)

• « Déni de Service Ciblé contre des Serveurs Web » (PREDATORS FACE) et « Déni de service distribué en utilisant le P2P. Construit par l’ICTR, déployé par le JTRIG « (ROLLING THUNDER)

• « Une suite d’outils pour l’utilisation de surveillance de la cible pour le site de vente aux enchères eBay au Royaume-Uni (www.ebay.co.uk) » (ELATE)

• « Capacité d’usurper n’importe quelle adresse e-mail et d’envoyer des courriels sous cette identité » (CHANGELING)

• « Pour connecter deux téléphones-cibles ensemble lors d’un appel » (IMPERIAL BARGE)

Lire la suite: https://firstlook.org/theintercept/2014/07/14/manipulating-online-polls-ways-british-spies-seek-control-internet/

Voir le document en ligne: https://firstlook.org/theintercept/document/2014/07/14/jtrig-tools-techniques/

Advertisements
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :