En Egypte, les athées considérés comme malades risquent la prison

En Egypte, l’athéisme est un sujet tabou. Se déclarer athée c’est risquer de se faire rejeter par la société, sa famille, ses amis…et même d’aller en prison. Les jeunes sont particulièrement visés. Depuis la révolution, les athées osent davantage s’exprimer, notamment sur internet. Notre correspondante au Caire, Sonia Dridi, est allée à la rencontre d’athées…..et de ceux qui les rejettent. Reportage. (France24)

Publicités
Poster un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives

  • Publicités
%d blogueurs aiment cette page :