L’influence de la franc-maçonnerie au sein du gouvernement français

Le président défunt François Mitterrand (1916-1996) était un membre présumé de la franc-maçonnerie. Ses réalisations architecturales en sont la preuve, même si ce sujet est peu débattu en France, et certains considèrent que Mitterrand cherchait à mettre en place les piliers d’un gouvernement mondial.

Aujourd’hui, on peut se demander quels sont les restes de cette influence dans le gouvernement actuel, étant donné que le président François Hollande, par exemple, a travaillé pendant de nombreuses années dans le gouvernement de François Mitterrand:

« L’accession de François Mitterrand à l’Élysée en 1981 lance la carrière de François Hollande. Il devient chargé de mission en charge de l’Économie et est envoyé en Corrèze pour défier Jacques Chirac lors des législatives. » (Skynet.be)

Et d’autres politiciens comme Jean-Luc Mélenchon (FDG) ont aussi travaillé dans le gouvernement de François Mitterrand, même si aujourd’hui celui-ci n’est plus socialiste. Ce revirement est néanmoins récent, car J-L. Mélenchon faisait encore partie du gouvernement socialiste en 2000-2002 et il n’a quitté le parti qu’en 2008 pour fonder le Front de Gauche.

En 1987, J-L. Mélenchon qui n’est que sénateur à l’époque, a personnellement soutenu la candidature de François Mitterrand à la présidentielle face à deux autres candidats potentiels, comme on peut le voir dans une interview (archives INA).

J-L. Mélenchon a également admis publiquement dans une biographie datée de janvier 2012 être membre de la franc-maçonnerie, tout comme François Mitterrand avec qui il a travaillé était supposé l’être.

On peut aussi rappeler qu’en 1987, la même année que J-L. Mélenchon a soutenu la candidature de François Mitterrand à la présidentielle, Mitterrand une fois qu’il a été élu a reçu à l’Elysée une délégation de 350 franc-maçons (archives INA) accueillis pour une conférence au titre évocateur: « La place de la franc-maçonnerie dans le monde moderne », un titre qui peut laisser supposer que François Mitterrand devait son élection aux membres de la franc-maçonnerie ou qu’il était peut-être déjà membre de leur société.

Les sociétés secrètes peuvent avoir une grande emprise sur la politique, mais il n’y a jamais eu de révélations à ce sujet en France.

Mais dans un monde de transparence politique, ces sociétés secrètes ne devraient plus exister au sein des gouvernements.

Advertisements
Poster un commentaire

9 Commentaires

  1. Cedric

     /  5 octobre 2014

    Bien, au moins on sait dire merci à Wikileaks France – Personellement, je préfère les Pirates car eux sont polis, courtois et éduqués.

    Bon dimanche.

    Ps: Un jour, Jean-Luc dira tout à Assange qui à mon humble avis risque de soupirer encore plus fort à vos propos.

    Répondre
    • je n’ai pas peur de dire honnêtement ce que je pense, contrairement à beaucoup de responsables politiques qui préfèrent se cacher derrière de belles expressions

      Répondre
  2. Cedric

     /  3 octobre 2014

    Oui oui, vous avez raison. Il n’en a pas fait assez, du moins à votre goût.
    Bien à vous.

    *soupir*

    Répondre
    • Moi, personnellement, si j’étais un personnage comme lui – connu, impliqué dans la politique au niveau national – j’aurais fait beaucoup plus de choses que ça. Il donne l’impression de se tourner les pouces pour les lanceurs d’alerte: c’est tout ce qu’il ferait si, par exemple, son propre fils, son frère ou son ami, était enfermé dans une ambassade, ou réfugié en Russie? Notre blog a organisé 2 rassemblements à Paris en 2012 sans demander d’argent à personne, mais alors aucun politique ou journaliste n’a relayé cet appel à ce moment. Nous n’étions qu’au début du blog. Mélenchon ensuite arrive et joue le héros qui soutient Assange. Je ne me fie pas à ce genre de personnages. Mélenchon doit faire ses preuves, s’il prétend défendre les lanceurs d’alerte. Je n’ai rien contre lui (car tous les partis ont des idées à partager), mais je ne suis pas convaincue par son engagement. De la même manière, Eva Joly est intervenue dans une conférence en Suède (il me semble), mais elle n’a rien fait d’autre: aucun débat en France, aucun appel à manifester sur Paris. Que font ces partis politiques? ils attendent que les médias viennent leur cirer les chaussures, ou bien est-ce qu’ils vont eux-mêmes aller à l’attaque et militer avec conviction pour défendre leurs idées? ps: pas besoin de soupirer, vous n’avez qu’à dire à Mélenchon qu’il se bouge un peu et qu’il arrête de dormir.

      Répondre
  3. Cedric

     /  3 octobre 2014

    La question est légitime bien sûr et il est important de bien s’informer afin d’y répondre correctement. Je ne vois nul part les thêmes suivants dans votre article:

    La France doit accorder l’asile à Edward Snowden – lettre à François Hollande
    http://europe.jean-luc-melenchon.fr/2014/03/28/la-france-doit-accorder-lasile-a-edward-snowden-lettre-a-francois-hollande/

    Sinon, vous pouvez aussi faire une recherche en tapant « TTIP » sur ses blogs (Celui du FDG ainsi que son site Européen) . C’est lui encore une fois qui en a été le précurseur en France, perosnne n’en parlait avant lui et ceci depuis des années.

    Ou encore:
    Julian Assange invité téléphonique au meeting de Jean Luc Mélenchon

    Maintenant, si il s’agit de propager de la haine anti maconnique, alors faites votre travail.
    Jean-Luc Mélenchon restera fidèle à Wikileaks et à Julian Assange, je vous le garantis.

    Répondre
    • Poser une question légitime n’a rien à voir avec le fait de propager de la haine, il s’agit plutôt d’ouvrir un débat. Mon blog n’a pas de censure à ce sujet.
      Et ce n’est pas parce que vous m’accusez d’avoir de la haine contre une société secrète, que je vais avoir peur de vous.
      Vous ne donnez pourtant pas de réponse à cette question: pourquoi J-L. Mélenchon n’a jamais organisé de manifestation en soutien aux lanceurs d’alerte? pourquoi ne dit-il plus rien dans les médias aujourd’hui?…
      pourquoi ne répond-il pas aux citoyens qui soutiennent Wikileaks, quand ceux-ci envoient un message sur son site via le formulaire de contact?
      Ainsi, Mélenchon soutient Assange et Wikileaks dans son coin, sans compter sur les autres, sans inviter les citoyens français à se joindre au combat? sa méthode est assez douteuse… militer dans son propre coin n’a jamais porté ses fruits.

      Répondre
    • Tant mieux s’il se bat pour les lanceurs d’alerte, mais l’article parle d’un tout autre sujet: l’influence de la franc-maçonnerie au sein du gouvernement français. Je ne vois pas pourquoi la population française n’aurait pas le droit de se poser ce genre de questions? cette question vous dérange?…
      A part ça, J-L. Mélenchon n’a jamais organisé de rencontre ou de manifestation en soutien aux lanceurs d’alerte, et il n’a pas lancé de débat à ce sujet dans les médias, donc dire qu’il se bat pour eux, le terme est un peu fort. Disons plutôt qu’il essaie de faire quelque chose, mais son engagement reste très modéré. Même de simples citoyens ont su en faire davantage!

      Répondre
  4. Cedric

     /  3 octobre 2014

    Jean-Luc Mélenchon est le seul du gouvernement francais à se battre publiquement pour Snowden et Assange. Qu’est-ce que la Franc Maconnerie a à voir avec si ce n’est que le désir partagé de voir ces (et les) hommes libres? C’est limite complotiste votre texte, on dirait un article de l’Express…dommage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :