Exclusif: Une deuxième entreprise à la maison d’un responsable de la NSA

3427561_3_b3dd_le-siege-de-la-nsa-a-fort-meade-dans-le_6cdb6fd700c809687baf1005c99823cb

Une puissante responsable de la National Security Agency a enregistré une entreprise d’ « électronique » chez elle, avant que son mari n’y mette en place un business du renseignement, a découvert BuzzFeed News. Sa société possède un avion et un logement en copropriété.

Aram Roston, BuzzFeed News, 17 octobre 2014

Dans une rue calme à Ellicott City, Maryland, une maison en bois gris-bleu à deux étages, en retrait de la route, à l’ombre de deux platanes et d’un érable dominant. C’est la maison sans prétention de l’une des responsables les plus puissantes de la National Security Agency, Teresa H. Shea.

En Septembre, BuzzFeed News a révélé un conflit d’intérêts potentiel impliquant [Teresa] Shea, la directrice du renseignement des signaux d’origine électromagnétique. Appelé SIGINT dans le jargon de l’espionnage, il se réfère à toutes les écoutes et interceptions électroniques, y compris le programme controversé de surveillance nationale qui collecte des informations sur l’utilisation des téléphones par les Américains.

Comme BuzzFeed News l’a signalé, il y a une entreprise privée de consultation et de contrats de services en matière de SIGINT, située à la maison de [Teresa] Shea dans ce quartier tranquille. Le mari de Shea, un dirigeant d’entreprise de la petite mais rentable industrie du SIGINT, est l’agent résident pour l’entreprise, TELIC Networks.

En outre, James Shea travaille également pour un grand cabinet SIGINT de passation des marchés, DRS Signal Solutions Inc., qui semble faire des affaires SIGINT avec la NSA. DRS a refusé de commenter, et la NSA a refusé de répondre aux questions liées aux Shea, Telic Networks, ou DRS.

Maintenant, il y a une nouvelle donnée, c’est que la NSA a également refusé de discuter le fait: qu’encore une autre entreprise, apparemment portée sur les affaires commerciales et électroniques, est basée à la résidence des Shea sur ce terrain bien entretenu.

Cette société est appelée Oplnet LLC.

Teresa Shea, qui a été à la NSA depuis 1984, est l’agent résident de l’entreprise. Les statuts constitutifs de la société, signés par Teresa Shea, montrent que l’entreprise a été créée en 1999 principalement « pour acheter, vendre, louer et louer de l’équipement de bureau et du matériel électronique et des biens et services liés. » Un avocat qui a également signé le document, Alan Engel, a dit qu’il ne pouvait pas commenter sur les questions des clients.

BuzzFeed News n’a trouvé aucune preuve que l’entreprise a fait des affaires avec le gouvernement fédéral, et il n’est pas clair de savoir ce que sont les commerces de bureau ou d’électronique dans lesquels la société est impliquée. La société est répertoriée comme active au ministère de l’évaluation et de la fiscalité du Maryland. Un document sur un fichier à la Federal Aviation Administration répertorie Teresa Shea comme le « seul membre » de la LLC.

Les dossiers montrent qu’Oplnet possède un avion à six places, ainsi qu’une habitation en copropriété avec une valeur estimée de $ 275,000 dans la station balnéaire de Hilton Head, en Caroline du Sud.

Cet été, la NSA a refusé une demande de Freedom of Information Act pour la publication d’un document des finances publiques. L’agence a déclaré que, contrairement à tous les autres organismes du gouvernement fédéral, il pourrait refuser la publication en raison d’une loi de portée générale de 1959 qui lui permet de garder presque tout secret.

Les documents d’information financière sont au centre du contrôle public de l’éthique et des conflits d’intérêts potentiels par des fonctionnaires fédéraux. Sans ce document, les journalistes ou les citoyens concernés doivent passer au peigne fin des constitutions de sociétés, des registres de propriété, des dépôts UCC [Uniform Commercial Code], et des dossiers judiciaires pour en apprendre davantage sur les intérêts financiers d’un responsable en dehors de son bureau. Souvent, ces documents ne sont pas en ligne et sont dispersés dans les bureaux à travers différents états.

Cette année, la NSA a été poursuivie par le journaliste de Vice News, Jason Leopold, après que celle-ci ait refusé la publication des dossiers financiers du général Keith Alexander, qui s’est retiré en mars en tant que directeur de la NSA. En fin de compte, l’agence a communiqué les documents à Léopold.

Cette semaine, la NSA a dit à Buzzfeed News qu’elle «procéderait» à une demande formelle pour les documents de l’information financière de Shea, « rapidement ». Si la NSA publie ces documents, ceux-ci pourraient en dire plus sur les intérêts commerciaux d’elle et de son mari.

La NSA a été sous le feu des critiques récemment, en partie à cause du programme controversé de surveillance nationale dirigé par le bureau de Teresa Shea. Utilisant « l’analyse des métadonnées en vrac », le programme collecte des données sur les appels téléphoniques de presque tous les Américains, y compris les numéros de téléphone composés et la durée de chaque appel téléphonique. Le programme de métadonnées n’enregistre pas systématiquement les conversations réelles, mais beaucoup peut être su en sachant quand et avec qui une personne communique. Certains détails de ce programme ont été révélés par Edward Snowden, l’ancien contracteur de l’agence.

Teresa Shea, en tant que chef de SIGINT, a défendu le programme dans des déclarations dans deux affaires de la Cour fédérale.

La chronologie de la carrière de Shea à la NSA, et le parcours de son mari dans le commerce du SIGINT, montre que les deux ont été couronnés de succès sur les deux routes.

En 1984, selon la biographie de Teresa Shea (qui est affichée sur le site Web de l’Association des communications et de l’électronique des Forces armées), elle a rejoint la NSA comme ingénieur travaillant sur les questions SIGINT.

Son mari a été impliqué dans le SIGINT comme entrepreneur privé et ingénieur depuis au moins 1990, quand il a créé une société appelée Sigtek Inc., qui obtiendrait des centaines de milliers de dollars de contrats avec le gouvernement fédéral, selon une base de données des contrats fédéraux. Sur sa page LinkedIn, James Shea dit que les marchés clés de l’entreprise incluent la « Défense SIGINT. »

En 1999, Teresa Shea, toujours à la NSA, enregistre elle-même Oplnet, avec un accent sur « les bureaux et l’électronique ».

Puis, l’année suivante, [la société] Sigtek de James Shea a été vendue à une société britannique, dans un rachat qui aurait eu une valeur de 20 millions de dollars. Shea est resté dans la nouvelle société, qui a été appelée Filtronic Sigtek, en tant que président.

En 2002, la société de Teresa Shea a acquis un avion de tourisme et d’affaires Beechcraft Bonanza de 1972, selon les documents. On ne sait pas à quoi servait l’avion. Au fil des ans, selon les données de Flightaware, une société de suivi de vol, l’avion a été en vol à différents endroits sur la côte Est, y compris Norfolk, en Virginie; Flagler County, en Floride; et Hilton Head, en Caroline du Sud, où se situe la copropriété de l’entreprise. L’avion vole plusieurs fois par mois. En 2014, les dossiers montrent 28 vols.

oplnet llc flights

Lire la suite: http://www.buzzfeed.com/aramroston/second-business-at-home-of-nsa-official#1aoa6is

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :