L’Occident trahit les Kurdes et permet qu’on les massacre

peshmerga-turkey_3089797bUn convoi de véhicules peshmergas est escorté par des Kurdes turcs vers la frontière turco-syrienne à Kiziltepe

The Telegraph, Brendan O’Neill, le 28 juillet 2015

Un poignard dans le dos n’est pas pire que ça.

Pendant la dernière année, les dirigeants occidentaux ont reçu avec honneur les Kurdes du nord de l’Irak, en les louant comme une des rares forces assez courageuses pour affronter le culte de la mort de l’Etat Islamique (ISIL).

Maintenant, ces dirigeants ferment les yeux, ou pire encore, donnent un signe positif aux attaques de l’armée de l’air turque contre les Kurdes nord-irakiens.

Des héros pendant une minute; cibles légitimes pour le prochain massacre. Dans la longue liste des trahisons occidentales des anciens alliés étrangers, celle-ci semble particulièrement grotesque.

Vendredi dernier, après des mois de négociations avec Washington, la Turquie a lancé ses toutes premières frappes aériennes contre ISIL en Syrie.

Quelques heures plus tard, [le pays] a commencé à larguer des bombes dans le nord de l’Irak – pas sur l’Etat Islamique (ISIL), mais sur le PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, avec lesquels la Turquie a été emprisonnée dans un conflit amer depuis 1984.

Lire la suite: http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/turkey/11768581/The-West-is-betraying-the-Kurds-and-allowing-them-to-be-massacred.html

Lire aussi: « Conflit turco-kurde: chaque puissance régionale a trahi les Kurdes, les bombardements turcs ne sont donc pas une surprise » (The Independent)

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :