Selon Julian Assange, « la surveillance de masse est déployée par tous les Etats » du monde moderne

Lors d’une conférence sur la cyber-surveillance et la vie privée avec d’anciens responsables de la CIA, Julian Assange, fondateur de Wikileaks, a estimé qu’en dehors de quelques experts, le droit à la vie privée n’est plus en mesure d’être là pour le reste de la population et qu’il n’y aura pas de retour en arrière dans le monde moderne, à moins d’avoir « un effondrement économique très régressif qui réduirait les capacités techniques de la civilisation ». La cyber-surveillance est employée par tous les Etats, y compris des Etats plus petits. C’est donc une vision pessimiste que présente Julian Assange, « une compétition entre l’humanité, les valeurs humaines, face à la surveillance de masse et l’informatisation [de la société], et c’est la surveillance de masse et l’informatisation qui gagnent et vont continuer à gagner à une vitesse sans cesse croissante ».

L’intégralité de la conférence accessible en français:

 

Advertisements
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :