Un expert politique avertit que les Etats-Unis cherchent à justifier une guerre contre la Russie auprès de l’opinion publique

Daniel Patrich Welch, écrivain et analyste politique

Daniel Patrich Welch avertit dans une interview sur la chaîne RT qu’il faut se méfier des impulsions hégémoniques d’Hillary Clinton qui a déjà dit « qu’elle voulait une politique étrangère plus musclée ». « La raison pour laquelle Obama a été sélectionné est qu’il croit à cet exceptionnalisme [suprématie américaine], et Hillary Clinton sera encore pire. Elle porte à la fois tous les conseillers et impulsions hégémoniques de Bush et Obama. » L’expert politique avertit des risques d’une guerre avec la Russie, car il y a une volonté d’une catégorie de gens qui cultivent la russophobie de créer une guerre avec la Russie.

« Donald Trump ne leur sert que de prétexte à alimenter cette russophobie. La russophobie est réelle et profonde. » « Ces gens ne meurent jamais et ne partent jamais. Ils veulent la guerre avec la Russie et la Chine, car leur impulsion hégémonique est de contrôler le monde. La Russie et la Chine sont sur la voie. Maintenant, vous avez des américains stupides et naïfs, ils se prennent à tout cela, que la Russie a piraté le DNC [Comité national du Parti Démocrate]. Qu’en est-il du contenu exact de ces emails? Tout ce que WikiLeaks a sorti sur le DNC [DNC Leaks] a été rejeté sur Poutine. (…) Le public est trop faible et n’est pas exigeant intellectuellement pour comprendre qu’ils sont entraînés dans des mensonges vers une guerre chaude avec la Russie. Les gens vont citer ces sources comme du piratage russe, de la tromperie russe, tous ces trucs phobiques sont destinés à faire en sorte que les américains soient prêts pour une guerre. C’est un vieux scénario. Et les américains devraient se réveiller, et les russes devraient se méfier. »

L’expert a dénoncé cette « idéologie suprémaciste, ridicule et dépassée » qui consiste à faire croire que les Etats-Unis sont « une nation indispensable ». « C’est la manière hégémonique de penser et d’agir la plus dangereuse et violente, et [cette idéologie] n’a pas sa place dans le monde moderne », affirme-t-il en conclusion de cette interview.

Advertisements
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Abdoullah

     /  16 septembre 2016

    Si je peux me permettre de contredire Daniel Patrich Welch, c’est parce que:
    1- La politique au USA n’est pas du ressort de ses présidents,
    2- La guerre avec la Russie est une aventure trop dangereuse, et vue que les vrais décideurs ne sont pas d’une stupidité délirante, la guerre avec la Russie n’aura pas lieu dans les conditions actuelles.
    Toutefois, il y a des signes précurseurs qui laissent présager que les USA sente vraiment un besoin de faire une guerre, ( Ils ne savent rester sans guerre), et il y a un fort sentiment qui pousse à dire qu’ils tâtonnent pour trouver le terrain propice pour une guerre où ils pensent pouvoir sortir avec le moins de séquelles possibles, et un Etat arabe ou asiatique ferrais bien l’affaire.

    Répondre
    • ne pas oublier que l’industrie de l’armement a un poids dans la politique étrangère, que ce soit les Etats-Unis, ou d’autres pays… le lobby de l’armement est puissant, et ces industriels n’ont pas peur de la guerre, ils ont besoin d’une guerre contre la Russie pour renflouer leurs caisses avec de l’argent, et ils le feront sans doute par tout moyen, y compris des moyens que l’on n’imagine pas; penser que « la guerre avec la Russie est une aventureuse trop dangereuse » pour eux, ce serait trop beau pour être vrai, je pense que la réalité est beaucoup plus pessimiste que ça

      Répondre
      • Abdoullah

         /  17 septembre 2016

        Certes, mais la raison du niet, c’est que le terrain (l’espace géographique ) ne s’y prête certainement pas, parce que cette guerre serrait certainement en terre d’Europe, et les européens ne supporteraient certainement pas de voir quelques missiles qui viendraient échouer sur leurs rivages.

      • c’est sans doute pourquoi les américains et européens ont opté pour les sanctions contre la Russie, ils préfèrent une guerre d’usure, économique… mais pour les américains, c’est plus compliqué de deviner ce qu’ils veulent, une guerre en Europe ne les affecterait pas sur leur propre sol, donc sont-ils ou pas effrayés par cette idée?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :