Et si les « False Flag » étaient une bande-annonce d’un film d’Hollywood?

« False Flag, vous n’avez jamais connu une telle peur »

Source: https://socioecohistory.wordpress.com/2015/01/15/false-flag-the-movie-trailer-hd-you-have-never-known-such-fear/

Publicités

Russell Brand remet en cause la version officielle des attentats du 11 septembre

L’acteur et comédien britannique Russell Brand dans l’émission BBC Newsnight

Voir l’article relatif

11 septembre: les témoins n’ont pas vu d’avion (reportage non censuré)

Un reportage non censuré de la chaîne japonaise Fuji TV juste après les attentats du 11 septembre prouve [d’après ce qu’affirment les témoins] qu’aucun avion n’a percuté les tours jumelles. (youtube)

Wikileaks: un choix de documents sur les attentats du 11 septembre

Avis aux curieux, blogueurs et journalistes qui voudraient se replonger dans les événements tragiques du 11 septembre 2001. Les Global Intelligence Files — mails de la société de renseignement Stratfor, qui travaille de près avec le gouvernement américain — font aussi l’objet de certaines analyses de leurs conseillers, en relation aux attentats contre le World Trade Center. La vie de Ben Laden, la construction de la mosquée de Ground Zero, les nouvelles mesures contre le terrorisme et les réactions à l’étranger… Et bien d’autres aspects, y compris la possible implication du gouvernement américain dans l’organisation des attentats du 11 septembre. Les analystes de Stratfor discutent à plusieurs reprises, en effet, de ces théories de la conspiration intérieure et prennent ces idées très au sérieux. Vous pouvez traduire et vous inspirer de ces documents pour nous envoyer vos propres articles pour Wikileaks Actu.

Attentat du 11 septembre - Tours jumelles

Voici le résumé de notre recherche:

1) La mort de Ben Laden à Abbottabad, Pakistan

La figure la plus associée aux attentats du 11 septembre est Oussama Ben Laden. Les analystes de Stratfor évoquent la difficulté avec laquelle les agences de renseignement aux Etats-Unis ont réussi à localiser le terroriste. Même si les rumeurs ont beaucoup reproché aux Etats-Unis d’avoir volontairement laissé Ben Laden en liberté, pendant des années, Stratfor évoque plutôt la difficulté de le trouver parmi les 170 millions d’habitants au Pakistan. C’est la CIA qui a promis le 17 septembre 2001 de mettre la main sur Ben Laden, et cela a créé une compétition secrète entre les agences de renseignement, comme le soulignent les analystes. On apprend aussi dans ce document les conditions de vie de Ben Laden à Abbottabad et pourquoi il a échappé à la surveillance américaine en n’utilisant aucun moyen de communication électronique. Mais la NSA a finalement réussi à localiser le complexe d’Abbottabad. Les analystes de Stratfor évoquent aussi l’idée que la version officielle de la mort de Ben Laden peut être une histoire fabriquée, destinée à protéger les vraies sources qui ont servi à l’arrêter et qui pour certaines travaillaient certainement dans le domaine du renseignement.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=3161716

2) Un complot intérieur, venu du gouvernement américain?

Plusieurs e-mails Stratfor évoquent les théories du complot du 11 septembre. Un premier mail évoque les mensonges du sénateur américain John MacCain, avec pour titre: « McCain a MENTI au sujet des attaques du 11/9! » Ce titre reprend une analyse de Dick Fojut, un vétéran de la guerre en Corée qui vit et écrit des articles pour dénoncer l’implication du gouvernement américain dans le 11 septembre. Les analystes de Stratfor partagent entre eux ces articles, mais ceci ne veut pas dire qu’ils adhérent à la théorie de Dick Fojut. Ceci montre néanmoins que le but des agences de renseignement est aussi de collecter et de surveiller la parution des articles sur internet, dans la mesure où ces articles peuvent porter atteinte à l’image du gouvernement américain.
« McCain a MENTI au sujet des attaques du 11/9! »
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1267362

« Le 11 septembre a-t-il été la couverture d’une fraude financière? » — telle est encore une autre question posée dans les e-mails Stratfor:
[Commentaires Analytiques & Renseignement] « Cela suggère que certaines figures inconnues de la Réserve Fédérale ont pu être en collusion… »
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=207972

L’e-mail suivant évoque encore la problématique d’une fraude fianncière, liée aux attentats du 11 septembre et impliquant directement l’administration Bush. Les analystes de Stratfor reprennent cette fois le lien d’un article de blog qui parle de la disparition de réserves d’or juste avant les événements du 11 septembre. L’article dit: « Pourquoi les Etats-Unis se sont attaqués eux-mêmes et ont détruit le World Trade Center? L’escroquerie de l’Amérique ». Plusieurs banques et institutions financières possédaient des ressources en or, en bas du World Trade Center, et des transactions importantes auraient eu lieu au moment des attentats.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=450606

Puis, les analystes recensent une longue série d’articles parus sur internet, qui ont pour thème « LE GOUVERNEMENT US/Bilderberg/Rothschild/Rockefellers sont les « TERRORISTES » de la « DETTE » obligeant les Américains à abandonner leurs droits, ou pourquoi le gouvernement des Etats-Unis a utilisé le complot du 11 septembre comme un outil de manipulation politique, de la même manière que d’autres projets mystérieux de la CIA, tels que HAARP au Japon et en Chine, etc. La collecte des articles parus sur internet montre à quel point la moindre information est surveillée, même si celle-ci est publiée sur un simple blog. Rien n’échappe aux analystes de Stratfor, pas même les vidéos de Youtube.
[Commentaires Analytiques & Renseignement] Le Gouv U.S. est le terroriste
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1896908

Charles Drace, en réponse à un article de Fred Burton (Stratfor): « Bush n’a pas attaqué l’Afghanistan et l’Iraq en réponse à la provocation d’Al-Qaïda. En fait, c’est Dick Cheney qui a laissé les avions arriver à New York, en empêchant les chasseurs d’attaque de les poursuivre, et n’importe qui avec un peu de sens sait maintenant que les bâtiments du WTC ont été démolis par des explosifs, et pas par des avions. » L’analyse qui suit est très intéressante et mérite d’être lue.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=467779

Pourquoi les missions de Bush se sont avérées contradictoires, à la suite du 11 septembre: « L’une consistait à mener une guerre contre la terreur. La seconde était de ramener Oussama Ben Laden et ses partisans face à la justice. Les deux ont été faites pour de la bonne rhétorique. Mais elles étaient aussi fondamentalement contradictoires. Une guerre n’est pas une enquête judiciaire, et une enquête criminelle n’est pas une partie de la guerre. »
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1697416

Pourquoi « la dictature US capitaliste a permis les attaques du World Trade Center de se produire pour créer une PROVOCATION DE MASSE utilisée comme un faux prétexte pour projeter le pouvoir américain en Asie Centrale » — un article envoyé par William H. Depperman à l’agence Stratfor, en expliquant plusieurs aspects de la théorie du complot:
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=207145

Trois questions au sujet du 11/9, à George Friedman- par Enver Masud, Fondateur et Directeur Général, The Wisdom Fund:
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=533890

[Commentaires Analytiques & Renseignement] 11/9
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1313332

RE: #11 – La symbolique du chiffre 11 dans les attentats du 11 septembre
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=3487640

3) L’Arabie Saoudite face aux attentats du 11 septembre

L’Arabie Saoudite a plusieurs fois été accusée d’avoir une implication possible dans les attentats du 11 septembre, notamment à travers le recrutement des pirates de l’air qui étaient d’origine saoudienne. Il est donc étonnant de voir un e-mail Stratfor évoquer un article de Gulf News, où un auteur saoudien appelle à rejeter toutes les théories du complot par respect pour les victimes: « Ne déshonorez pas les victimes en faisant des allégations sauvages« . Pourquoi faire cet appel, alors même que l’enquête américaine n’a jamais abouti et que le rapport de la Commission du 11 septembre porte de nombreuses erreurs? Pourquoi cet auteur se place symboliquement dans la lignée du gouvernement américain, qui voudrait faire étouffer toute enquête future? Un attentat de l’ampleur du 11 septembre suppose une conspiration de large envergure: les pirates de l’air n’ont pas agi seuls, ils ont été financés, formés dans des écoles de pilotage sur le sol américain, ils ont reçu de l’argent de comptes saoudiens. On ne peut que douter de la sincérité de cet article, qui sous prétexte d’hommage aux victimes, appelle en fait à ne plus se poser de questions sur la vérité du 11 septembre.
Royaume d’Arabie Saoudite/Etats-Unis – Un écrivain de Dubaï exhorte à honorer les victimes du 11/9 en rejetant les théories de la conspiration
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=709112

Un autre article saoudien, plus objectif dans son contenu, revient sur les conséquences politiques du 11 septembre et notamment l’effet de la guerre contre le terrorisme, qui a ciblé plusieurs pays au Moyen-Orient, comme l’Irak, l’Afghanistan et le Liban. L’e-mail Stratfor cite l’analyse de cet article dans sa totalité:
AFGHANISTAN/ASIE DE L’EST/Moyen-Orient-Asie du Sud – Un écrivain saoudien liste les effets du 11/9 dix ans après
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=730792

4) Le contre-terrorisme et la menace internationale d’Al-Qaïda

ETATS-UNIS/AFGHANISTAN/ALLEMAGNE – Un journal allemand dit que la recherche pour les sources du financement du terrorisme donne de modestes résultats
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=702975

Les analystes Stratfor évoquent la nécessité, selon eux, de faire évoluer la loi internationale pour combattre le terrorisme. En reprenant l’analyse de George Friedman sur les missions contradictoires de Bush, ils constatent un « échec de la loi internationale pour évoluer pour apporter une direction dans l’opération contre les combattants tels qu’Al-Qaïda ». Dans cet e-mail, se dessinent aussi les traits de la politique étrangère américaine: à savoir convaincre le monde entier de la lutte anti-terroriste et permettre une coordination internationale de la loi, afin que les lois existant aux Etats-Unis puissent s’appliquer dans d’autres pays, mais c’est en même temps le danger de cette politique qui consisterait à défendre les intérêts américains au nom de la loi internationale.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1088924

Un commentaire intéressant des conseillers de Stratfor: « Al Qaeda a mis en place une ‘structure’ dans un certain nombre de pays, y compris aux Etats-Unis pour livrer le 11/9. Qu’en serait-il si ces structures n’étaient jamais démantelées, jamais touchées? » En effet, il est difficile d’évaluer la puissance du réseau Al-Qaïda, si l’on ne peut en comprendre la structure internationale, et les analystes de Stratfor eux-mêmes semblent plutôt ignorants sur le sujet. Les médias parlent également peu de ce problème.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=583326

Une présentation du livre Stratfor consacré au thème Al-Qaïda: « STRATFOR a commencé à faire la chronique de la décentralisation du mouvement jihadiste en 2004, et ce livre est une collection de nos meilleures et de nos plus représentatives analyses sur le sujet depuis cette époque ».
Re: Intro au livre Stratfor sur Al-Qaïda
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=5301218

Rapport Spécial de Sécurité: La Menace Militante Contre les Hôtels (Stratfor)
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1688955
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=290595 (.pdf)

Rapport de Renseignement Stratfor sur le Terrorisme. L’un des paragraphes est consacré au 11 septembre, avec l’évocation de la politique « zéro tolérance » à l’égard des menaces terroristes, voir le sous-titre « Le 11/9 et les fenêtres cassées »:
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=521901

L’Afrique du Sud et la guerre internationale contre le Terrorisme: Présentation d’Al-Qaïda par Douglas McClure – Bref Aperçu – délivré pour la 1ère fois en novembre 2004 et depuis mis à jour
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=5315408 (.doc)

RE: Vidéos de surveillance terroriste, prises le jour du 11 septembre
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1954534
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=3423281

5) Le 11 septembre et la naissance de « l’âge du chaos » dans le monde

Les attentats du 11 septembre et la guerre internationale contre le terrorisme ont ouvert, comme le souligne un journal turc, un « âge du chaos » dans le monde et une redéfinition des forces politiques mondiales, autrement dit une nouvelle répartition de l’ordre politique mondial.
AFGHANISTAN/AFRIQUE/AM-LAT/UE/Moyen-Orient Asie du Sud – Un journal turc dit que le 11/9 a ouvert la porte à un « âge du chaos »
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=715165

En 2007, Michael Kirschner écrit aux analystes de Stratfor: « Ben Laden n’est pas vaincu. Nous avons vu que son calendrier et son approche est différente de la nôtre. Il y avait eu 8 ans entre les attaques du WTC; il n’y en a que 6 depuis l’attaque réussie sur le sol américain, mais pendant cet intervalle il y a eu d’autres attaques réussies ailleurs dans le monde. Je ne vois pas où il a perdu du pouvoir, ou de manière plus importante, de l’influence. (…) Nous avons créé un monde bien plus dangereux pour nos enfants et pour les leurs en même temps, en tombant volontairement et consciemment dans le piège de Ben Laden. » Encore de nos jours, certains analystes estiment que le terrorisme est bien plus élevé aujourd’hui qu’il ne l’était à l’époque du 11 septembre, car ce sont les attaques qui ont finalement réveillé un fort sentiment anti-américain dans le monde et qui ont aussi prouvé que l’Amérique n’était pas un pays invincible.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=364934

Les évenements qui ont marqué la dernière décennie, vus par les analystes de Stratfor.
11 Septembre —2001- « Le monde de l’Après-Guerre froide »
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1669061

Géopolitique Hebdomadaire: Le 11/9 et la Guerre Réussie
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=393888

John Mauldin écrit un e-mail aux analystes de Stratfor, en précisant inclure dans son article, une présentation de son ami George Friedman (Stratfor), au sujet du nouveau paysage politique que doit affronter le nouveau président américain dans le monde de l’Après-11 septembre. A la fin de l’e-mail, suivent 10 questions aux potentiels candidats de la présidentielle américaine de 2008.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1246846

Un e-mail qui semble être celui d’un lecteur de Stratfor, Roger Burke, qui compare les attentats du World Trade Center à l’effet dévastateur de la tempête Katrina, l’ouragan qui s’est abattu en 2005 sur les côtes des Etats-Unis. En comparaison, précise-t-il, les attentats du 11 septembre ont fait plus de 3000 morts, alors que l’ouragan Katrina en a causé environ 1600.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=367097

Un concours proposé aux lecteurs de Stratfor sur le thème du 11 septembre: « Quelles seraient les orientations de la politique étrangère américaine aujourd’hui, si les attaques du 11/9 n’avaient jamais eu lieu? ». Etant donné l’ampleur des conséquences internationales et du chaos qui a été généré dans le monde, on peut en effet imaginer que la politique étrangère américaine n’aurait pas été la même, sans doute l’opinion publique américaine n’aurait pas soutenu les guerres au Moyen-Orient, mais néanmoins les orientations générales auraient peut-être quand même été liées aux questions du terrorisme international et de la lutte contre les régimes opposés aux Etats-Unis.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=599289

[Lettres à Stratfor] RE: Le 11/9 et la Guerre Réussie
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1275157

Tony Blair: Les erreurs sur la planification de l’après-guerre (citations de son discours prononcé en public), les aspects légaux/illégaux de l’invasion et les désaccords avec les Nations Unies.
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=1639185

6) Les commémorations et événements autour du 11 septembre

[OS] CONSULTATIF POUR DEMAIN: LE VICE-PRESIDENT BIDEN ACCUEILLE UNE PROJECTION DE DOCUMENTAIRE DANS LE CADRE DE LA COMMEMORATION DU 10ème ANNIVERSAIRE DES ATTAQUES DU 11/9
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=4069095

LE COEUR D’UN SOLDAT: HONORANT LA FORCE A TRAVERS UNE CHANSON AVEC JAMES STEWART ET L’OPERA DE SF – MARDI 13 SEPTEMBRE 2011: « Un nouveau grand opéra qui aborde la tragédie du 11/9 est présenté à San Francisco »
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=5479517

Fwd: Rassemblement Historique du 11/9 pour « Arrêter la Mosquée à Ground Zero »
http://search.wikileaks.org/gifiles/?viewemailid=367007

Vous croyez encore à la version officielle des attentats du 11 septembre?

Coup d’Etat du gouvernement américain, complot de la CIA, crime terroriste, Jihad et Al-Qaïda, implication de l’Arabie Saoudite, prétexte à l’invasion en Irak, crime néo-nazi, manipulation de la population, démolition contrôlée, complicité des médias occidentaux… Que cachent réellement les attentats du 11 septembre 2001 à New York?

Rapport CBS sur le 11 septembre: une explosion au niveau du sol a causé l’effondrement du WTC

Documentaire vidéo présentant les preuves et l’hypothèse d’une démolition contrôlée du WTC.

Paul Joseph Watson
Prison Planet.com
Vendredi 15 Octobre 2010

Encore une autre vidéo du 11 septembre, que le NIST [National Institute of Standards and Technology] a essayé de bloquer pour ne pas qu’elle soit publiée, a émergé dans la discussion sur les bombes dans le World Trade Center qui a conduit à l’effondrement des tours jumelles, indiquant une fois de plus que l’organisation a tenté de présider une dissimulation pour cacher les preuves d’explosifs secondaires.

Chacune des vidéos que nous avons pu étudier à la suite d’un procès intenté par le Centre International pour les Etudes sur le 11 septembre, lequel a forcé l’Institut National des Standards et de la Technologie [NIST] à publier 3 téraoctets de documents, a permis de regrouper des preuves directes ou des preuves de témoins oculaires de la démolition contrôlée, ce qui suggère que le refus du NIST [National Institute of Standards and Technology] pour publier la vidéo après une requête FOIA était un stratagème délibéré pour essayer de garder les documents en dehors de l’arène publique.

Mercredi, nous avons expliqué comment les images de l’effondrement du WTC 7 ont été éditées pour essayer de dissimuler les preuves de la démolition contrôlée.

La nouvelle vidéo montre la journaliste de CBS 2 Marcia Kramer discuter d’un reportage de CNN sur des explosions secondaires à l’intérieur des zones au niveau du sol de la tour sud qui ont causé l’effondrement du bâtiment.

« CNN rapporte maintenant qu’il y a eu une troisième explosion au World Trade Center, probablement une explosion venant du sol qui a conduit le World Trade Center 1 à s’effondrer sur lui-même », déclare la journaliste Marcia Kramer dans la vidéo.

Kramer se réfère au WTC 1 [World Trade Center 1], mais en fait, elle est en train de parler de la tour sud, qui fut la première à s’effondrer. La vidéo en direct dans le reportage montre la tour nord fumante encore debout.

« Encore une fois, il y a eu une troisième explosion, on ne sait pas ce qui l’a causé, s’il s’agissait d’une bombe ou bien si le premier avion qui s’est écrasé sur la tour a été en quelque sorte piégé avec une bombe qui a été programmée pour exploser plus tard, après que l’accident ait eu lieu. Mais CNN rapporte qu’il y a eu une troisième explosion qui a conduit le World Trade Center 1 à s’effondrer sur lui-même », ajoute-elle.

Regardez la vidéo

La vidéo s’accorde avec une séquence vidéo que le NIST [National Institute of Standards and Technology] a tenté de garder secrète, où les pompiers du 11 septembre décrivent des explosions secondaires dans le hall de la tour qui ont causé l’effondrement du bâtiment.

Comme nous l’avons souligné la semaine dernière, de nombreux témoins, y compris WTC le gardien William Rodriguez, le surperviseur Anthony Saltalamacchia, et l’employé de gardiennage d’ABM Services Kenneth Johannemann, ont tous décrit des explosions dans le sous-sol des tours avant et après qu’elles aient été frappées par les avions.

Un travailleur depuis 15 ans, Marlene Cruz, et de nombreux autres travailleurs du sous-sol du WTC, y compris Felipe David et Salvatore Giambanco, ont tous été en public depuis les attentats pour parler des explosions secondaires dans les niveaux inférieurs des tours.

La Commission du 11 septembre a complètement ignoré les centaines de survivants, les professionnels, les premiers intervenants, les pompiers et les policiers qui ont déclaré de nombreuses explosions secondaires à tous les niveaux des tours jumelles.

(L’article continue plus bas)

L’histoire officielle dicte que l’effondrement des deux tours a commencé au niveau du point d’impact où les avions ont frappé les bâtiments. Les preuves d’explosions au niveau du sol qui ont contribué à l’effondrement des tours ne viendraient pas confirmer l’insistance du gouvernement selon laquelle l’attaque était uniquement l’œuvre de 19 pirates de l’air agissant au nom d’Oussama ben Laden, ce qui est sans doute la raison pour laquelle le NIST [National Institute of Standards and Technology] a combattu bec et ongles pour empêcher cette vidéo et d’autres d’être publiées.

ARTICLES CONNEXES: Vidéo: Les pompiers du 11 septembre révèlent d’énormes explosions avant que les tours se soient effondrées

ARTICLES CONNEXES: Une nouvelle vidéo du 11 septembre révèle les explosions du WTC 7

ARTICLES CONNEXES: Est-ce que le NIST a modifié la vidéo du WTC 7 pour dissimuler les preuves de l’implosion?

*********************

Paul Joseph Watson est l’éditeur et écrivain pour PrisonPlanet.com. Il est l’auteur de L’Ordre du chaos. Watson est aussi un hôte-invité pour The Alex Jones Show. Watson a été interviewé par de nombreuses publications et émissions de radio, y compris Vanity Fair et Coast to Coast AM, les talk-shows de nuit les plus écoutés d’Amérique.

Cet article a été posté: Vendredi 15 Octobre 2010 à 04h15

Source: http://www.prisonplanet.com/cbs-report-on-911-ground-level-explosion-caused-wtc-to-collapse.html

Philip Marshall, un auteur qui prévoyait des révélations sur les attentats du 11 septembre, est mort mystérieusement en février 2013

Philip Marshall, avec ses enfants Alex et Macaila

Philip Marshall, un auteur qui en savait trop sur le 11 septembre

Solidarités & Progrès, mardi 12 mars 2013

Un ancien enquêteur de l’Agence nationale américaine de sécurité, Wayne Madsen, qui a passé huit jours sur place pour enquêter sur les circonstances exactes du décès, le 2 février dernier, de l’auteur du livre The Big Bamboozle Philip Marshall, a contesté la thèse officielle du suicide lors d’une entrevue radiophonique avec Kevin Barrett.

Philip Marshall a été trouvé mort chez lui avec ses deux enfants, tous tués par balle. Un voisin avait trouvé les trois corps (plus celui de leur chien) dans une maison laissée porte ouverte, chose inhabituelle pour un auteur de livres portant sur des questions aussi sensibles. Madsen a également expliqué dans l’interview que l’ordinateur de Marshall n’a toujours pas été localisé, et qu’il avait de plus confié à un ami qu’il travaillait sur un quatrième livre comportant des révélations encore plus « choquantes ».

Philip Marshall a été pilote de Boeing pendant plus de vingt ans, et avait publié en novembre 2012 un livre-enquête, The Big Bamboozle: 9/11 And the War on Terror (La grande tromperie: le 11 septembre et la guerre au terrorisme), documentant l’implication des autorités saoudiennes dans l’entraînement des quatre pilotes responsables des attentats du 11 septembre 2001. Marshall a piloté des Boeing 727, 737, 747, 757 et 767 à titre de capitaine et était convaincu, en raison de son expérience, que les quatre pirates de l’air avaient dû bénéficier d’une formation poussée, dans des conditions réelles et au-delà de celle qu’ils avaient reçue dans les écoles de pilotage habituellement citées dans les médias, et ce jusqu’aux derniers jours avant les attentats.

Marshall avait conclu que ces séances d’entraînement supplémentaire n’auraient pu avoir lieu que sur la base de Pinal Airpark, située entre Las Vegas et Tucson en Arizona, et souligne que seuls les quatre pilotes chargés de mener les attaques avaient été envoyés à Las Vegas au cours des six derniers mois précédant les attentats. Des Boeing 757 et 747 étaient disponibles sur place au moment de leur séjour, et ce site est connu pour avoir été utilisé par des agents de la CIA et des entreprises privées de mercenariat comme Blackwater.

Marshall ajoute que nombre de Saoudiens étaient sur place ou plus largement dans le pays à l’époque des attentats, dont des membres de la famille Ben Laden et plus particulièrement plusieurs membres de l’entourage du prince Turki al-Faisal, l’ancien ministre des renseignements saoudien. Lui-même avait séjourné près de Las Vegas et se trouvait dans le pays le jour même des attentats.

Marshall écrit que des pilotes-instructeurs auraient pu bénéficier de la couverture fournie par cette vaste suite princière pour entrer et sortir du pays sans être interrogés. A titre d’exemple, il souligne que le Prince Bandar, alors ambassadeur d’Arabie saoudite aux Etats-Unis et actuel dirigeant des services de renseignement saoudien, était le chef de son unité de chasseurs lorsqu’il était dans les forces aériennes saoudiennes dans sa jeunesse, et que deux agents saoudiens opérant à San Diego et en contact avec les terroristes du 11 septembre, Bayoumi et Bassan, étaient attachés à la Direction de l’aviation civile saoudienne.

Ces quelques éléments montrent, ainsi que de nombreux autres développés dans le livre, qu’une telle opération ne pouvait pas avoir été montée par une organisation terroriste clandestine, aussi riche et organisée soit-elle, mais qu’il fallait des moyens que seul un pays bénéficiant d’une large couverture diplomatique, de services de renseignements sophistiqués et de nombreux contacts pouvait mobiliser.

Quant aux raisons pour une telle implication des saoudiens, Marshall cite un document publié par la PNAC (Projet pour un nouveau siècle américain), intitulé « Reconstruire les défenses de l’Amérique », en particulier le passage où on explique que « la transformation prendrait un long moment – nonobstant quelque événement catastrophique ayant un effet catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbour ».

De plus, en blâmant les attaques sur Osama ben Laden, on pourrait par la suite justifier une politique de guerre préventive contre l’Irak (qui n’avait pourtant rien à voir avec ben Laden), et éventuellement la Syrie et l’Iran, des pays traditionnellement opposés à la culture Wahhabite et ne partageant pas la même vision géopolitique sur l’avenir de l’Asie centrale.

Dans l’introduction de son livre, Marshall montre comment la version finale du Rapport d’enquête parlementaire sur le 11 septembre a été rédigée de manière à passer sous silence le rôle saoudien, en particulier par l’omission du chapitre classifié de 28 pages (retiré du rapport par l’administration Bush) consacré exactement à cette question. Marshall était en contact non officiel avec l’ancien Sénateur Bob Graham, et ancien co-président de la Commission conjointe d’enquête du Congrès américain, qui a exigé à de multiples reprises la publication de ces 28 pages. Une chose qu’a refusé de faire Barack Obama en dépit des promesses qu’il avait faites personnellement aux familles des victimes des attentats lors de sa campagne de 2008.

Source: http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/article/philip-marshall-un-auteur-qui-en-savait-trop-sur.html

Stratfor Files: Les analystes de Stratfor ne croyaient pas que Ben Laden ait été immergé dans la mer

Les Directeurs de la société américaine de renseignement privé Stratfor ne croyaient pas que Ben Laden ait été immergé dans la mer, selon les emails Stratfor publiés par WikiLeaks.

Le 2 mai, à 5h26, le matin après lequel Barack Obama a annoncé le raid réussi sur l’enceinte de Ben Laden à Abbottabad, le Directeur Général de Stratfor, George Friedman, a envoyé un email avec pour sujet « [alpha] OBL » qui disait:

A priori, nous aurions pris le corps avec nous. Dieu, merci.

Fred Burton, le vice-président du renseignement de Stratfor, a fait suivre cela à 5h51, dans un email ayant pour titre « [alpha] Le corps se rend à Dover, DE (Etat du Delaware) dans un avion de la CIA » qui disait:

Puis, [sic] se poursuit à l’Institut de Pathologie des Forces Armées à Bethesda.

A 13h36, Burton répondait à un fil de discussion titré « Re: Le corps d’OBL » avec le message:

Le corps se rend à Dover, devrait être là d’un moment à l’autre.

Cela contredit la thèse officielle selon laquelle le corps de Ben Laden aurait été traité en respect de la tradition islamique et relâché en mer depuis un vaisseau de la U.S. Navy.

Stratfor fournit des services de renseignement secret à de larges corporations et à des agences du gouvernement, incluant le Département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis (U.S. Department of Homeland Security), les Marines (U.S. Marines) et l’Agence du Renseignement de la Défense américaine (U.S. Defense Intelligence Agency).

Friedman — auteur de nombreux articles et de livres sur la sécurité nationale, la guerre et le renseignement — a fondé Austin, une compagnie basée au Texas, en 1996.

Burton est un ancien chef de la division du Département d’Etat de lutte contre le terrorisme pour le Service de Sécurité Diplomatique, le DSS (Diplomatic Security Service). Le DSS assiste le Département de la Défense en suivant des instructions et en faisant des analyses légales de disques durs saisis par le gouvernement des Etats-Unis dans des investigations criminelles en cours.

WikiLeaks a publié 671 mails de ce qui est considéré comme une réserve de 5 millions d’emails internes de Stratfor (datés de juillet 2004 à décembre 2011), obtenus par le collectif de hackers Anonymous aux alentours de Noël.

Traduit par kimono

Source: http://www.businessinsider.com/leaked-emails-stratfor-analysts-didnt-believe-laden-was-buried-at-sea-2012-3#ixzz27yukdOlt

Re: Quand un correspondant supérieur de la BBC dit: le Mossad est derrière le 11 septembre

Email-ID 2106146
Date 2010-10-19 01:04:59
From b.shaaban@mopa.gov.sy
To b.shaaban@mopa.gov.sy, fawazakhras@hotmail.com

Cher M. Fawaz, je vous remercie tant pour cet e-mail important. Je le distribuerai à ma liste de contacts. Avec mes respects et mes meilleurs voeux pour vous et votre famille,

Bouthaina Shaaban

Le 17 octobre 2010, 1:57 PM, fawaz akhras@hotmail.com a écrit:
Un message très intéressant avec des airs de vérité d’un correspondant supérieur de la BBC qui déclare en public que le Mossad est derrière les attaques du 11 septembre, l’on réalise que le monde change de plus en plus et de plus en plus de gens s’en rendent compte sauf dans « le pays de la liberté »! Nous avons besoin que de tels correspondants disent la vérité tout le temps. Dieu merci pour Internet et la Presse Libre.

http://www.youtube.com/watch?v=CDsW4DyyZvU [1]

Mes respects

FAWAZ

FAWAZ AKHRAS
Cardiologue d’intervention et de consultation
BUPA Cromwell Hospital
LONDON SW5 0TU
126 Harley Street
LONDON W1G 7JS
Tel.: +44 20 7935 2030
Fax:  +44 20 7935 2130

www.fawazakhras.com
[1] Liens: http://www.youtube.com/watch?v=CDsW4DyyZvU

Source: http://wikileaks.org/syria-files/docs/2106146_re-when-a-senior-bbc-correspondent-says-mossad-is-behind-the.html

Traduit depuis le web par willsummer