Trafic de faux médicaments en Côte d’Ivoire (reportage France 24)

Trafic de faux médicaments (voir wikipédia)

Publicités

Les documents Snowden révèlent que les USA utilisent une base secrète au Royaume-Uni pour le programme d’assassinats ciblés

echelon07_02-001-800x451La base d’espionnage de Menwith Hill, près de Harrogate dans le North Yorkshire, en Angleterre, est la plus grande station de surveillance électronique du monde.

MintPress, Lauren McCauley, 06/09/2016

Des documents récemment divulgués par Edward Snowden et rapportés par The Intercept détaillent le fonctionnement interne de la plus grande base d’outre-mer de la NSA, Menwith Hill.

Dans un exposé accablant publié lundi, le journaliste de The Intercept, Ryan Gallagher, plonge dans les rouages internes de la base étrangère la plus grande de la National Security Agency (NSA), Menwith Hill Station au Royaume-Uni, et révèle des preuves concrètes que le gouvernement britannique est complice dans le programme d’assassinats ciblés des Etats-Unis.

Citant des documents top-secrets obtenus du lanceur d’alerte de la NSA, Edward Snowden, Gallagher rapporte que « Les fichiers révèlent pour la première fois comment la NSA a utilisé la base britannique pour aider ‘un nombre significatif d’opérations capture-assassinat’ à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, alimentés par une technologie d’écoute puissante ».

Lire l’intégralité de l’article: https://www.mintpressnews.com/snowden-files-reveal-us-using-secretive-uk-base-targeted-killing-program/220114/

WikiLeaks: La nouvelle guerre sale pour l’uranium et les minerais d’Afrique

carteareva-ffb52Ce vendredi 5 février à 08h30, WikiLeaks publie une collection de documents révélant une guerre indigne pesant des milliards de dollars menée par des entreprises occidentales et chinoises pour s’emparer des droits d’exploitation minière -uranium et autres- en République centrafricaine, en évitant de payer pour les conséquences environementales. Parmi les centaines de pages de cette publication figurent les cartes détaillées des exploitations minières, ainsi que des contrats miniers avec commissions illégales et les rapports secrets d’enquête. Ces documents sont convoités par les enquêteurs sur ces fraudes. En décembre 2015, une enquête judiciaire a démarré contre Areva, soupçonnée de corruption liée à l’achat pour 1.8 milliard d’Euros en 2007 de trois mines d’uranium.

Lire la suite du communiqué: https://wikileaks.org/car-mining/index.fr.html

Areva et le scandale Uramin: https://wikileaks.org/car-mining/index.fr.html#areva

Wikileaks accuse le groupe français Areva de graves négligences en Centrafrique (RT): https://francais.rt.com/france/15220-wikileaks-accuse-areva-negligences

L’Etat Islamique tente de recruter dans les pays les plus pauvres d’Afrique

isis-fightersLibye: L’Etat Islamique dresse les contours d’une « armée des pauvres » comme combattants de Daesh avec des dons en espèces de 1000$

IBTimes, le 2 février 2016, par Fiona Keating

L’État Islamique attire de nouvelles recrues pour les enrôler comme soldats à pied en provenance des pays les plus pauvres de l’Afrique, disent les chefs de renseignement libyens. Isis (Daesh) offre des sommes alléchantes en espèces à des personnes au Tchad, au Mali et au Soudan, où quelques centaines de dollars sont comparables au salaire d’une année.

Le califat autoproclamé de l’EI dans la ville natale du colonel Kadhafi à Syrte a maintenant un nombre croissant de combattants d’Afrique noire aux côtés des Syriens et des Irakiens qui composent le corps de son leadership.

Lire la suite: http://www.ibtimes.co.uk/libya-isis-drafting-army-poor-daesh-fighters-1000-cash-hand-outs-1541349

Les SpyCables déchiffrés: Épisode deux

Al Jazeera, 27 février 2015

Les SpyCables sont la fuite la plus vaste qui soit pour des documents du renseignement, et l’Agence de Sécurité d’État de l’Afrique du Sud est confrontée à son délit le plus dommageable.

Dans la seconde [partie] des deux émissions, nous examinons l’impact de la plus grande fuite de renseignement depuis Edward Snowden – sur l’espionnage mondial et les relations de l’Afrique du Sud avec le reste du monde.

Qu’est-ce que nous apprennent les SpyCables sur la façon dont les agences de renseignement communiquent entre elles et quel effet aura la fuite sur les relations internationales?

Présentateur: David Foster

Invités:

Andre Roux, à Johannesburg – Ancien officier du renseignement sud-africain, désormais avec l’Institut d’études sur la sécurité.

Andrew Feinstein, sur le plateau – Ancien député sud-africain et auteur du Monde de l’ombre [The Shadow World], sur le commerce des armes et les organisations du renseignement.

Clayton Swisher, sur le plateau – chef de la Direction du journalisme d’investigation, Al Jazeera.

Source: http://www.aljazeera.com/programmes/2015/02/spy-cables-decoded-episode-2-150227141908212.html

Les SpyCables déchiffrés: Épisode Un

Al Jazeera, 27 février 2015

Les SpyCables ont fait les titres de l’actualité dans le monde entier – et ont été décrits comme massifs et sans précédent dans les journaux d’aussi loin que la Chine comme en Amérique du Sud.

LES SPYCABLES

Une fuite de centaines de documents secrets du renseignement [provenant] des agences du monde entier, offrant un aperçu sur le monde trouble de l’espionnage. L’Unité d’Enquête d’Al Jazeera publie une sélection de documents et des histoires qu’ils contiennent.

La preuve que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a induit en erreur les Nations Unies comme informations importantes dans un certain nombre de pays. Le désir de la CIA de discuter avec le Hamas; la surveillance du responsable de Greenpeace; un complot visant à tuer le chef de l’Union africaine; tout a retenu l’attention mondiale.

Dans la première des deux émissions, nous évaluons l’impact de la publication par Al Jazeera de centaines de documents classifiés – allant de confidentiels à top secret – la fuite la plus vaste de documents du renseignement jamais publiée.

Présentateur: David Foster

Invités:

David Maynier, à Cape Town – Membre du Parlement sud-africain et ministre adjoint dans l’opposition [chargé] de la Sécurité d’Etat.

Justice Malala, à Johannesburg – analyste politique

Ferial Haffajee, sur le plateau – éditrice de l’hebdomadaire sud-africain, The City Press

Source: http://www.aljazeera.com/programmes/2015/02/spy-cables-decoded-episode-1-leaks-150227132927972.html

Torture en Libye: Abdel Hakim Belhaj remporte le droit de poursuivre le gouvernement du Royaume-Uni au sujet de son enlèvement

Le tribunal juge que le cas d’un exilé libyen, qui a été envoyé à Tripoli et torturé, peut aller de l’avant malgré les tentatives du gouvernement pour y mettre un terme

Owen Bowcott, The Guardian, 30 Octobre 2014

Abdel Hakim BelhajAbdel Hakim Belhaj et sa femme Fatima Bouchar ont été secrètement transportés à Tripoli en 2004, où ils ont été torturés par les forces de sécurité de Kadhafi.

Un homme politique libyen qui a été enlevé dans une opération conjointe de la CIA et du MI6 a reçu une décision de la cour d’appel qui lui permet de poursuivre le gouvernement britannique pour son transfert, une décision qui établit un précédent important pour d’autres demandes.

Abdel Hakim Belhaj et son épouse marocaine, Fatima Bouchar, ont été transportés secrètement en 2004 à Tripoli, où les forces de sécurité de Mouammar Kadhafi l’ont torturé, et, comme il est supposé, les agents du renseignement britannique ont participé à son interrogatoire.

La cour d’appel a décidé jeudi que l’affaire devait aller de l’avant, malgré les tentatives du gouvernement d’y résister en raison de l ‘ »acte de la doctrine de l’Etat », arguant que les tribunaux ne pouvaient pas enquêter sur ce qui est arrivé parce que cela impliquait un État étranger.

Parlant au Guardian depuis la Libye, Belhaj, 48 ans, dit: « J’ai toujours eu la foi dans la justice britannique. La bonne décision a été prise. Je sens que je me rapproche de la réalisation de la justice dans mon cas « .

Lire la suite: http://www.theguardian.com/world/2014/oct/30/abdel-hakim-belhaj-court-kidnap-mi6-cia-torture

Vidéo: Voici ce qui arrive quand des soldats africains donnent un fusil à un singe

Oh, quel mignon singe… Donnons-lui un fusil d’assaut chargé AK-47

Des soldats africains sont filmés en jouant avec un singe qui s’est approché d’eux, l’un d’eux a la brillante idée de lui donner un fusil d’assaut chargé AK-74…. (youtube)

 

Falling Whistles: « Soyez lanceur d’alerte pour la paix »

En 2008, un jeune voyageur nommé Sean a voyagé à travers l’est du Congo pour en apprendre davantage sur une guerre dont il ne savait rien. Quelques jours plus tard, il s’est retrouvé dans un camp militaire, où il a rencontré cinq garçons retenus prisonniers par l’armée nationale. Les garçons avaient été des enfants soldats, pris depuis leurs maisons et forcés de se battre pour deux groupes rebelles différents, jusqu’à ce qu’une nuit ils se soient échappés et aient couru à l’armée nationale pour refuge. Maintenant, dans les mains de leur propre armée, ils ont été traités comme des ennemis de l’État.

Il a passé la journée avec les garçons, échangeant les histoires, le rire et les larmes. Un garçon lui a parlé des enfants trop petits pour porter des armes qui sont envoyés au front, armés seulement d’un sifflement. Après que lui et son partenaire aient travaillé avec l’ONU pour que les garçons soient libérés, il rentra chez lui ce soir-là et a écrit le journal de Falling Whistles. L’histoire simple d’une seule journée. Cela a été envoyé à environ 80 amis et à la famille, qui l’ont transmis à travers le monde. Des milliers d’étrangers ont écrit une réponse en demandant : que pouvons-nous faire?

Lire la suite de l’histoire: http://www.fallingwhistles.com/story#our-story-1

Voir toutes les vidéos de Falling Whistles: http://www.fallingwhistles.com/videos

Niger: les drones, la guerre en Libye, le nucléaire et Areva

NIGER-uranium

Alors que le public français se divertit de l’affaire Dieudonné et de l’affaire Julie Gayet, tout le monde semble oublier qu’il y a d’autres enjeux beaucoup plus importants en ce moment pour le gouvernement français: le Niger, les drones américains et Areva.

Dernièrement, François Hollande est arrivé à Washington pour négocier avec Barack Obama, notamment sur la question des drones au Sahel. Le terrorisme est l’une des préoccupations principales pour cette partie de l’Afrique, un enjeu de sécurité et de paix pour le continent. La France semble avoir décidé de s’armer de drones pour résoudre cette question et de s’allier avec les Etats-Unis. En décembre 2013, la France avait déjà reçu les deux premiers drones américains destinés à aller se poser au Niger. « À Paris, on se félicite déjà du partage au quotidien de renseignements obtenus par les drones français et américains basés à Niamey au Niger », comme le souligne un article du JDD. On comprend mieux pourquoi les pays occidentaux protestent si peu contre les drones tueurs des Etats-Unis au Moyen-Orient: ils envisagent de faire à peu près pareil en Afrique.

Si le gouvernement a fait le choix des drones, c’est sans doute, d’un point de vue militaire, pour économiser des vies humaines au sein de l’armée française et pour économiser les forces sur le terrain, mais il faut espérer que cela n’enclenchera pas des désastres humains comme ceux qui se sont produits au Moyen-Orient et que l’armée française fera un usage plus pacifique des drones par rapport à ce qu’ont fait les Américains. On se rappelle notamment des drones au Pakistan qui ont fait des milliers de victimes civiles, et parmi cela des dizaines d’enfants, sans parvenir à éradiquer les problèmes de sécurité et de terrorisme. Il faut espérer qu’en Afrique le même scénario ne se répètera pas et que les civils ne seront pas tués par ces machines aveugles qui survolent le ciel sans faire la différence entre un enfant, un terroriste ou un animal. Cependant, comme les Américains prévoient l’installation d’une base entière de drones au Sahel, on ne peut que prédire qu’il y aura certainement des victimes civiles, tôt ou tard.

Sur fond de négociations sur les drones, le Niger est au centre de la question, puisque la base de drones se situera sur son territoire. Les accords sont déjà signés à cet effet. Les négociations sur les drones et la sécurité au Sahel font du Niger un partenaire-clé de la France et des Etats-Unis: le Niger devient ainsi un nouvel allié occidental dans cette lutte contre le terrorisme, pour la sécurité et la stabilité de l’Afrique. On comprend donc mieux la prise de position du Niger qui désormais demande « une intervention internationale en Libye » et qui soutient la stratégie des pays occidentaux. Les drones au Sahel sont-ils le signe d’une nouvelle guerre occidentale en Libye? On imagine bien que le Niger n’a pas eu d’autre choix que de soutenir l’Occident, face à l’instabilité politique qui menace son territoire et face aux enjeux financiers avec la présence des sociétés comme Areva qui font vivre l’économie du pays.

C’est aussi pourquoi il y a sans doute eu des négociations au Niger: si le gouvernement du Niger a accepté la présence des drones français et américains, il y aura sans doute un soutien économique en échange, et pourquoi pas celui d’une renégociation des profits de la société Areva? En effet, ce n’est certainement pas un hasard si on a appris récemment que la France juge « légitimes » les demandes du Niger face à Areva (Le Monde). La déclaration du ministre délégué au développement, Pascal Canfin, coïncide étrangement avec les négociations sur les drones au Sahel et l’installation de la base américaine des drones au Niger. Autrement dit, le Niger a pris les drones, mais en échange la France va faire des efforts pour l’économie du Niger. Il semble que c’est sur ce point que se font les négociations entre les deux gouvernements. Areva est en ligne de mire, les anti-nucléaires sont certainement contents de cette petite avancée.

C’est ainsi que va le monde: il fallait des drones au Sahel, pour que la France remette en cause les profits d’Areva au Niger. Quand on pense qu’Areva exploite ce pays depuis 50 ans, on se dit que le Niger obtient tout de même très peu du gouvernement français, à travers les quelques paroles de soutien d’un ministre, face à l’immense catastrophe écologique qui a lieu dans ce pays et face à la pauvreté excessive de la population.

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives

  • Publicités