Un « problème de l’islam » ou « une retombée de la guerre en Irak »? – débat de spécialistes sur RT après les attentats de Bruxelles

Les attentats de Bruxelles (et les attentats de Paris avant eux) mettent en évidence les dangers immenses auxquels l’Europe est confrontée avec le terrorisme. Parallèlement à ces craintes – la préoccupation que cela stimule une montée de l’islamophobie, alors que les communautés se fracturent et que le langage fort tourne à la violence. La question pour les forces de sécurité est: Quand intervenir. Les suspects de Bruxelles ont été autorisés à se déplacer sans menaces, et pourtant l’intense débat parmi les gens en ligne attire l’attention de la police.

Reza Kazım du Conseil islamique des droits de l’homme en Grande-Bretagne et Stephen Morris du Parti démocrate anglais rejoignent RT pour discuter de cette question. (texte youtube)

Les Saoudiens et les USA étaient-ils derrière le massacre de Charlie Hebdo, comme un avertissement au président français sur la Russie?

Par Susan Duclos – All News PipeLine, 14/01/2015

800px-Luxembourg_supports_Charlie_Hebdo-105Avec la manipulation des prix du pétrole que nous voyons à l’échelle mondiale, mise en œuvre par l’Occident afin de «punir» et «isoler» le président russe Vladimir Poutine, un lecteur d’ANP nous rappelle une série d’événements qui, à les regarder ensemble, amènent la question portée en titre d’article « Les Saoudiens et les USA étaient-ils derrière le massacre de Charlie Hebdo, comme un avertissement au président français sur la Russie? »

De retour en Janvier 2014, il a été rapporté par le Telegraph que l’Arabie Saoudite a secrètement offert à la Russie un accord important pour contrôler le marché mondial du pétrole et protéger les contrats de gaz de la Russie, si le Kremlin s’écartait du régime Assad en Syrie. En outre, il a été dit que si Poutine n’acceptait pas l’offre, le prince saoudien Bandar avait « menacé » d’attaques terroristes contre la Russie.

Dans l’intervalle à partir de Janvier 2014 au jour d’aujourd’hui, un certain nombre d’événements ont eu lieu qui, quand on les regarde ensemble, forment un tableau inquiétant. Les États-Unis et l’occident ont fomenté un changement de régime en Ukraine, la cour arrière de Poutine pour ainsi dire, avec Poutine contraint de prendre des mesures en annexant la Crimée, ce qui à son tour a conduit à plusieurs séries de sanctions contre la Russie avec une attention particulière à la destruction de l’économie russe en manipulant les prix du pétrole. (NOTE- la Russie est le plus grand producteur de pétrole dans le monde avec l’Arabie Saoudite classée comme le deuxième plus grand pays.)

A noter également, les connexions qui ont été faites, tout à fait convaincantes, que les Saoudiens financent et aident activement le groupe terroriste d’extrémistes islamiques ISIS [Etat Islamique].

Ce qui nous amène au 7 Janvier 2015, l’attaque contre le magazine satirique Charlie Hebdo, concernant les caricatures du prophète musulman Mahomet, où des hommes armés sont entrés dans Charlie Hebdo, ont ouvert le feu et massacré 12 de leurs illustrateurs et journalistes. Les rapports montrent que l’un des tireurs de Paris a des liens avec ISIS [Etat Islamique], comme CNN rapporte qu’un drapeau d’ISIS a été retrouvé dans un appartement utilisé par le tireur, ainsi qu’un enregistrement vidéo de l’allégeance terroriste à ISIS. (voir ci-dessous)

Est-ce une coïncidence si le massacre de Charlie Hebdo a eu lieu un mois seulement après que le président français François Hollande ait fait un arrêt inattendu à Moscou pour parler avec Vladimir Poutine de l’Ukraine, ce qui a été décrit comme « le premier dirigeant occidental à se rendre en Russie depuis l’annexion de la Crimée qui a eu lieu en Mars », et un « spectacle rare de bonne volonté envers l’isolement de Poutine »?

Est-ce aussi une coïncidence si, ni les Saoudiens, ni Barack Obama, n’ont participé au rassemblement de Paris où les dirigeants du monde entier ont défilé en solidarité avec la France après le massacre de Charlie Hebdo?

Lire la suite: http://allnewspipeline.com/Are_Saudis_Behind_Charlie_Hebdo_Attack.php

De 2004 à 2014, plus de 2.000 personnes soupçonnées de terrorisme ont acheté des armes légalement aux États-Unis

Washington Post, 16 novembre 2015

800px-Houston_Gun_Show_at_the_George_R._Brown_Convention_CenterAu vu des lois strictes sur les armes en France, les terroristes qui ont attaqué Paris vendredi [13 novembre] ont dû se tourner vers le marché noir pour les armes qu’ils ont utilisées. Mais aux États-Unis, les terroristes connus et présumés sont autorisés à acheter des armes à feu en vertu du droit fédéral.

« L’adhésion à une organisation terroriste ne prohibe pas une personne de posséder des armes à feu ou des explosifs en vertu du droit fédéral actuel », a conclu en 2010 le Government Accountability Office. La loi interdit aux criminels, aux fugitifs, aux toxicomanes et aux agresseurs domestiques d’acheter une arme à feu aux États-Unis. Mais les gens [placés] sur la liste terroriste consolidée du FBI – généralement placés là quand il y a un «soupçon raisonnable» qu’ils soient des terroristes connus ou suspectés – peuvent librement acheter des armes de poing ou de type fusils d’assaut.

Lire la suite: https://www.washingtonpost.com/news/wonk/wp/2015/11/16/why-the-nra-opposed-laws-to-prevent-suspected-terrorists-from-buying-guns/

Attentats de Paris: des responsables du renseignement dans la communauté juive auraient été avertis de l’imminence d’une attaque de grande envergure dès vendredi matin

Times of Israel, Amanda Borschel-Dan, le 14 novembre 2015

En France, les experts de la défense « voient des parallèles avec Israël »

L’israélien, français de naissance, Jonathan-Simon Sellem, dit que la communauté juive a été avertie de l’imminence d’une attaque terroriste massive.

Juste vendredi matin, des responsables en matière de sécurité de la communauté juive de France ont été informés de la possibilité très réelle d’une grande attaque terroriste imminente dans le pays, selon Jonathan-Simon Sellem, un journaliste indépendant et représentant des citoyens français en Israël.

La communauté juive, déjà en état d’alerte élevée face à plusieurs événements de grande envergure planifiés dimanche, avait reçue comme information qu’après plusieurs attaques mineures en France ce mois-ci, un grand événement terroriste pouvait être à l’horizon.

Les experts en matière de sécurité en France, a déclaré Sellem au Times of Israël depuis Paris, samedi matin, comparent maintenant la situation du pays avec celle d’Israël.

Lire la suite de l’article: http://www.timesofisrael.com/in-france-defense-experts-see-parallels-to-israel/