Hillary Clinton aurait enfreint la politique du gouvernement américain, selon un juge fédéral

220px-Secretary_Clinton_8x10_2400_1The Guardian, Alan Yuhas & agences, 21 août 2015

Hillary Clinton a enfreint la politique du gouvernement dans son usage d’un serveur de messagerie personnelle, a déclaré jeudi un juge fédéral.

« Nous ne serions pas ici aujourd’hui si l’employée avait suivi la politique du gouvernement », a déclaré le juge Emmet Sullivan.

Assistant au procès du Freedom of Information Act contre le Département d’Etat, et cherchant l’accès aux dossiers du personnel de [Hillary] Clinton, Sullivan a déclaré que l’ancienne secrétaire d’Etat avait entravé la capacité de l’Etat à fournir des documents.

Sullivan a ordonné au ministère de demander au FBI tous les emails relatifs à la poursuite qui n’auraient pas été récupérés à partir du serveur de Clinton, mais ne seraient pas en possession du ministère.

Quand un avocat du ministère de la Justice a soulevé des préoccupations au sujet du droit du gouvernement à rechercher l’email privé d’un fonctionnaire, Sullivan a déclaré: « Il y a eu une violation de la politique du gouvernement ».

Lire la suite: http://www.theguardian.com/us-news/2015/aug/21/hillary-clinton-private-email-saga-congressional-democrats-concerned

Publicités

WikiLeaks n’accepte plus temporairement de documents : quels sont les autres moyens de publier des fuites?

WikiLeaks Submissions

Comme on peut le lire sur un miroir de Médiapart, le site WikiLeaks ne permet plus actuellement de transmettre des documents.

« Remarque: Pour le moment, WikiLeaks n’accepte pas de nouvelles soumissions de documents, dû à des améliorations de la maintenance du site pour le rendre à la fois plus sûr et plus convivial. Depuis que nous n’acceptons plus de documents durant la période de maintenance, nous avons aussi temporairement fermé notre page de support en ligne via chat pour savoir comment faire une soumission de documents. Nous prévoyons la réouverture de la boîte de dépôt électronique et du chat de support en ligne dans un avenir proche. »

Ceci dit, il est toujours possible de contacter les administrateurs du forum WikiLeaks pour en savoir plus sur les autres possibilités de communiquer ou de transmettre des informations de manière sécurisée, comme avec le projet TOR.

We Fight CensorshipNéanmoins, pour tous ceux qui voudraient publier des documents secrets en leur possession, existe le site « We Fight Censorship », créé à l’initiative de Reporters Sans Frontières, et qui permet aussi de contourner la censure des gouvernements, de manière sécurisée, avec ce message d’accueil:

« Mettons à l’abri l’information – Si vous avez un article, une photo ou une vidéo qui a été censuré, ou qui a causé l’emprisonnement de la personne qui a créé le contenu, envoyez-le nous via notre formulaire sécurisé en ligne. »

« We Fight Censorship » permet également à tous les citoyens de devenir traducteur bénévole pour les documents et contenus publiés qui proviennent du monde entier: Chine, Japon, Maroc, peut-on lire, entre autres pays.

OpenLeaksQuand au site Openleaks, qui avait été créé par Daniel Domscheit-Berg, l’un des anciens collaborateurs de WikiLeaks, il semble aussi que ce site ait mis un frein à son intention de publier des documents secrets. Actuellement, le site a changé d’apparence et est devenu un blog, avec un message qui se veut rassurant: « le projet est encore en vie ».