Comment la télévision russe induit en erreur les téléspectateurs au sujet de l’Ukraine

medias russes_rossiya1

Par Stephen Ennis, 22 avril 2015

La couverture par la télévision russe des combats dans et autour du village de Shyrokyne à l’est de l’Ukraine apporte une étude de cas utile de certaines des tactiques que celle-ci utilise pour tromper les téléspectateurs sur le conflit. […]

1. Des photos trompeuses

Au cours de la dernière semaine, la télévision russe a avancé l’idée que le cessez-le feu autour de Shyrokyne a été violé par les seules forces ukrainiennes, en particulier par le bataillon de volontaires d’Azov. En fait, comme les rapports de la mission d’observation de l’OSCE le montrent clairement, les deux parties ont rompu la trêve précaire.

2. Des récits faux

Tout en blâmant les forces ukrainiennes pour les violations du cessez-le-feu à Shyrokyne, la télévision russe d’Etat les a également accusés de cibler délibérément des civils. […]

civils en ukraine_rossiya1Les images d’habitant de Shyrokyne sont présentées de manières différentes sur différentes chaînes

3. Déformation et suppression

Immédiatement après l’extrait vidéo du tir de mortier, le rapport de Bilibov a montré une femme âgée, l’une des quelques dizaines de civils toujours restants à Shyrokyne. « Est-ce qu’ils vous tirent dessus? » a demandé Bilibov. La femme lui a répondu en pleurant comment elle a été forcée de se réfugier dans une cave face aux combats. […]

Source: http://www.bbc.co.uk/monitoring/how-russian-tv-misleads-viewers-about-ukraine

Des affirmations selon lesquelles Poutine a volé sur le même trajet que le MH17, l’aéroport présidentiel dit « n’avoir pas survolé l’Ukraine pendant longtemps »

RT, 17 juillet 2014

L’avion de Malaysia Airlines MH17 voyageait presque sur le même trajet que le jet du président russe Vladimir Poutine, peu avant l’accident qui a tué 298 personnes, rapporte l’agence d’informations Interfax citant des sources.

« Je peux dire que l’avion de Poutine et le Boeing malaisien ont recoupé au même point et au même échelon. C’était près de Varsovie sur 330 m d’échelon à la hauteur de 10 100 mètres. L’avion présidentiel était là à 16h21, heure de Moscou, et l’avion malaisien – 15h44 heure de Moscou », a déclaré une source de l’agence d’informations sous couvert d’anonymat.

« Les contours des avions se ressemblent, les dimensions linéaires sont également très similaires, comme pour la couleur, à une distance assez éloignée, ils sont presque identiques », a ajouté la source.

Dans le même temps, il y a eu des rapports qui ont contredit le rapport d’Interfax qui a été la première et la seule source dans les médias à publier cette information, prétendant que l’avion présidentiel ne volait pas au-dessus de l’Ukraine au même moment.

Comme a dit une source au site d’informations en ligne Gazeta.ru, l’avion de Poutine décolle de Vnukovo-3 [le terminal qui accepte les jets d’affaires], mais le président ne survole pas le pays voisin en proie aux conflits.

« Poutine a un seul jet – il en prend un, il ne prend pas d’autres avions. Cet avion décolle toujours de Vnukovo-3, mais l’avion présidentiel n’a pas survolé l’Ukraine pendant longtemps », a dit la source présente à Vnukovo-3.

Le président Poutine était sur son chemin de retour du Brésil, où il a participé au sommet du BRICS, vers Moscou. « La tragédie n’aurait pas eu lieu s’il y avait la paix en Ukraine ».

L’Ukraine doit assumer la responsabilité de la tragédie de l’avion malaisien, a déclaré le chef de l’Etat russe lors d’une réunion sur les questions économiques, qu’il a proposé de commencer par une minute de silence à la mémoire des victimes de la catastrophe.

« De toute évidence, l’État sur le territoire duquel cela est arrivé tient la responsabilité de cette terrible tragédie », a-t-il dit jeudi soir.

« Cette tragédie n’aurait pas eu lieu s’il y avait la paix sur ce territoire, si une action militaire dans le sud-est de l’Ukraine n’avait pas été reprise, » a déclaré M. Poutine, ajoutant qu’il a demandé aux autorités russes compétentes de tout faire pour enquêter sur l’affaire.

« Nous devons faire tout en notre pouvoir pour qu’une image objective de ce qui s’est passé soit rendue publique dans notre communauté, en Ukraine et dans le monde entier », a déclaré M. Poutine comme il a exprimé ses condoléances aux familles des victimes.

Le vol MH17 s’est écrasé en Ukraine sur un vol entre Amsterdam et Kuala Lumpur, et il portait 298 personnes. Le Boeing 777 à usage civil devait entrer l’espace aérien russe à 17h20 heure locale, mais ne l’a jamais fait, a déclaré une source de l’industrie aéronautique russe. « L’avion s’est écrasé à 60 km de la frontière », selon la source citée par Itar-Tass.

Source: http://rt.com/news/173672-malaysia-plane-crash-putin/

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives