Un espion d’entreprise a infiltré la campagne anti-amiante, selon un tribunal londonien

The Guardian, Ian Cobain, 08/12/2016

mine-damianteDeux militants et un avocat impliqué dans la campagne réclament des dommages-intérêts aggravés de K2 Intelligence Ltd

Une importante société du renseignement d’entreprise a infiltré la campagne mondiale d’interdiction de l’amiante dans une campagne d’espionnage sophistiquée et de longue durée, a annoncé la haute cour de Londres.

Sur une période de quatre ans, selon les informations reçues par la cour, un espion travaillant pour K2 Intelligence Ltd a prétendu être un sympathique réalisateur de documentaire afin de rassembler une masse de matériel sensible sur les principaux personnages de la campagne, leurs méthodes, leur financement et les plans futurs.

K2 transmettait à son tour les informations à son client, une société encore anonyme basée à l’extérieur du Royaume-Uni qui a des intérêts dans l’industrie de l’amiante.

Lundi, le tribunal a ordonné à K2 d’identifier son client, bien que le nom de l’espion – qui a été payé plus de £ 460 000 en salaire et dépenses – reste un secret. Dans une déclaration de témoin à la cour, l’espion – actuellement anonymisé sous le nom DNT, par ordre de la haute cour – a déclaré que K2 lui avait payé £ 336,015 et il avait reçu £ 130 430 pour les dépenses.

Bien que les risques pour la santé liés à l’exposition à l’amiante aient été connus depuis des générations et que son utilisation ait été interdite au Royaume-Uni et en Europe depuis 1999, l’utilisation du minéral connu sous le nom de chrysotile – ou amiante blanc – est encore autorisée dans la plupart des pays.

Les principaux producteurs sont la Russie, la Chine, le Brésil et le Kazakhstan, et les principaux importateurs sont la Thaïlande et le Vietnam.

Lire la suite: https://www.theguardian.com/world/2016/dec/08/k2-corporate-spy-infiltrated-anti-asbestos-campaign-court-told?CMP=share_btn_tw

Hillary Clinton ratisse de l’argent dans les combustibles fossiles à un rythme alarmant

Desmog, Farron Cousins, 07/09/2016

220px-Secretary_Clinton_8x10_2400_1Dans les discours et conférences de presse, et parfois en politique, le Parti démocrate aux États-Unis a toujours revendiqué de la hauteur sur la question du changement climatique et la nécessité de faire sortir le pays du pétrole, du gaz et du charbon vers les énergies renouvelables. En conséquence, l’industrie des combustibles fossiles a fortement soutenu les politiciens républicains pendant des décennies.

Mais l’élection présidentielle américaine de 2016 a encore une fois prouvé son caractère unique sur chaque mesure. Un nouveau rapport publié par le Wall Street Journal montre que la candidate démocrate et ancienne secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, trouve beaucoup plus d’argent dans l’industrie des combustibles fossiles que son adversaire républicain, Donald Trump.

Le rapport montre que, courant juillet, Hillary Clinton a reçu près de trois fois plus d’argent de campagne auprès des employés des combustibles fossiles que Trump, à hauteur d’environ 525,000 $ comparativement à Trump $ 149,000. Son compte conjoint avec le Comité national démocrate a également reçu un montant supplémentaire de $ 650,000 des employés et cadres des combustibles fossiles.

Compte tenu de l’histoire de Clinton avec l’industrie des combustibles fossiles, ces contributions ne sont pas surprenantes. Au cours de son mandat en tant que secrétaire d’État, le personnel de Clinton a travaillé avec TransCanada pour obtenir l’approbation de l’oléoduc controversé Keystone XL.

Lire la suite: http://www.desmogblog.com/2016/09/07/hillary-clinton-raking-fossil-fuel-money-alarming-rate

Le réchauffement global de la planète pourrait être causé par une arme américaine: HAARP

TeCake.in, Shivangi Sharma, 19/06/2016

800px-HAARP20lHAARP, une arme développée aux États-Unis est supposée être la cause du réchauffement de la planète en conséquence de quoi diverses cultures en Inde telles que le blé, le maïs, la moutarde, la pomme de terre et le sorgho ont réduit leurs rendements, comme l’a déclaré le ministre de l’Environnement à Rajya Sabha, lundi, qui était le jour de l’ouverture de la mousson. Ce changement de climat a été observé par le Conseil indien de la recherche agricole.

Lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement était au courant des effets causés par l’arme, le ministre de l’Environnement, Anil Madhav Dave, a dit que « les USA ont développé ce type d’arme appelé High Frequency Active Auroral Research Programme. HAARP frappe la haute atmosphère avec un faisceau électromagnétique focalisé et orientable » dans une réponse écrite. Il a précisé que le gouvernement était au courant et a ajouté que « HAARP est un modèle avancé d’appareil super puissant de chauffage ionosphérique qui peut provoquer le réchauffement de la terre et avoir un effet de réchauffement global ».

Il y a un effet dévastateur non seulement sur les cultures indiennes, mais aussi sur le climat de la Terre. HAARP est une cible régulière des théoriciens du complot qui prétendent que celui-ci serait capable de modifier la météo, désactiver les satellites et contrôler les cerveaux des gens. Les théoriciens du complot attribuent à HAARP les tremblements de terre, les sécheresses, les inondations, le crash de 1996 du vol TWA 800, la destruction de la navette spatiale Columbia et l’ouragan Sandy en 2003.

Lire la suite: http://tecake.in/news/science/global-warming-might-caused-us-weapon-haarp-20657.html

L’éolien offshore pourrait remplacer la centrale nucléaire de Hinkley au Royaume-Uni pour le même coût

Bloomberg.com, Jessica Shankleman, 16/08/2016

eolien_wikimediaLa Grande-Bretagne pourrait supprimer les 18 milliards de livres (23 milliards de dollars) de la centrale nucléaire de Hinkley Point et obtenir la même quantité d’électricité à partir d’éoliennes en mer pour à peu près le même investissement.

C’est l’évaluation faite par Bloomberg New Energy Finance suite à la décision de la Première ministre Theresa May pour examiner l’opportunité de procéder ou pas à la première nouvelle centrale atomique dans plus de trois décennies. Pour les mêmes coûts financiers, le Royaume-Uni pourrait installer environ 830 nouvelles turbines en mer, ce qui générerait 25 térawatt heures par an – la même quantité de puissance que produiraient des réacteurs à Hinkley, selon le chercheur basé à Londres.

Lire la suite: http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-08-16/offshore-wind-could-replace-hinkley-nuclear-in-u-k-at-same-cost

L’Arctique laisse s’échapper du méthane 200 fois plus vite que d’habitude: une fuite massive de gaz crée des trous géants et « fait trembler les toundras »

Will Stewart pour MailOnline, le 22/07/2016

  • Les scientifiques russes ont mesuré le gaz émis par des bulles mystérieuses sur l’île Belyy dans la mer de Kara
  • La « toundra tremblante » contient également des concentrations de dioxyde de carbone 20 fois plus élevées que les niveaux habituels
  • Ajouté au comportement mystérieux dans cette vaste région, y compris l’apparition soudaine de trous géants dans le nord de la Sibérie

Des bulles étranges ont été découvertes dans le permafrost de l’Arctique – s’ajoutant au comportement mystérieux constaté dans la région, y compris l’apparition soudaine de trous géants dans le nord de la Sibérie.

Des scientifiques russes ont maintenant révélé que les bulles dans la Terre instable laissent s’échapper du méthane environ 200 fois supérieur à la norme dans l’atmosphère.

La « toundra tremblante » contient également des concentrations de dioxyde de carbone 20 fois plus élevés que les niveaux habituels.

trous_geants_siberieL’étendue des gaz à effet de serre nocifs enterrés dans ce nouveau phénomène de bulles qui ressemblent à de la gelée présente « une alarme très grave » concernant l’impact du réchauffement climatique, a averti l’expert Alexander Sokolov.

Quelques 15 exemples de ce sol sibérien tremblant et instable ont été dévoilés cette semaine sur l’île de Belyy, un bastion de l’ours polaire à 475 miles (764 km) au nord du cercle arctique dans la mer de Kara.

Un membre de l’équipe de recherche russe sur la scène a déclaré: « Alors que nous avons enlevé une couche d’herbe et de sol, une fontaine de gaz a surgi ».

« Une première théorie est que la chaleur de l’été chaud a fondu le permafrost provoquant la libération de gaz gelés depuis très longtemps », a rapporté Le Siberian Times.

Lire la suite: http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-3703458/The-Arctic-leaking-methane-200-times-faster-usual-Bizarre-gas-bubbles-create-trembling-tundras-speeding-global-warming.html

Une vidéo pour résumer « le mensonge dans lequel nous vivons » dans le monde actuel

A quel niveau s’élèveraient les océans si toute la glace fondait sur la planète?

Réponse postée par Eric Griffiths

On estime que l’Antarctique, s’il était entièrement fondu, contribuerait à plus de 60 mètres d’élévation du niveau de la mer, et le Groenland contribuerait à plus de 7 mètres. Les petits glaciers et les calottes glaciaires sur les marges du Groenland et de la péninsule Antarctique pourraient contribuer à environ 0,5 mètres. Bien que ce dernier chiffre soit beaucoup plus faible que pour l’Antarctique ou le Groenland, il pourrait se produire assez rapidement (dans le siècle à venir), alors que la fonte du Groenland serait lente (peut-être 1500 ans pour pleinement déglacer au taux probable le plus rapide), et encore plus lent pour l’Antarctique. Toutefois, ce calcul ne tient pas compte de la possibilité que l’eau de fonte coule en dessous et rende plus glissantes les feuilles de glace plus importantes, et que celles-ci pourraient alors commencer à se déplacer beaucoup plus rapidement vers la mer.

Montée actuelle des océans (wikipedia)

Voici à quoi ressemblerait une montée de 65 mètres:

e3

Source: https://www.quora.com/How-much-would-the-sea-level-increase-if-all-ice-on-the-planet-melted

Le nucléaire? Pas avec l’argent de mes impôts!

Pour la Commission Européenne et les ministres de l’Energie des Etats membres de l’UE

Texte de la pétition (WeMove.eu)

no-nuclearPas un seul euro de l’argent des contribuables européens ne devrait être consacré à une énergie nucléaire dangereuse et polluante! Abandonnez tous les plans pour soutenir l’industrie de l’énergie nucléaire dans leurs paris coûteux au prix de l’argent de nos impôts – et celui de notre santé!

Pourquoi est-ce important?

Des voix puissantes parmi les décideurs de l’UE apportent leur oreille au lobby de l’industrie nucléaire. Ils veulent nous ramener à l’ère nucléaire – une époque où les gens à travers l’Europe vivaient dans l’ombre de réacteurs de plus en plus meurtriers produisant des déchets radioactifs.

Un document de travail récemment divulgué par la Commission Européenne [1] rend claires les ambitions de l’industrie: ils veulent soutenir une énergie nucléaire dangereuse, et ils le veulent avec l’argent des contribuables européens.

La semaine prochaine, les ministres de l’Energie de l’UE se réunissent. Nous devons utiliser ce moment pour crier haut et fort contre l’énergie nucléaire en Europe. Disons à nos ministres et à la Commission d’abandonner tous les plans de soutien à l’industrie de l’énergie nucléaire dans leurs paris coûteux au prix de l’argent de nos impôts – et celui de notre santé!

[1] Projet de déclaration d’intention de l’UE

Lire la suite/signer la pétition: https://act.wemove.eu/campaigns/nuclear-subsidies

Etats-Unis, Pennsylvanie: une municipalité légalise la désobéissance civile dans une loi locale

PublicHerald.org, 4 mai 2016

[Extrait de l’article]

Hier soir [3 mai], le canton de Grant dans le comté de l’Indiana, en Pennsylvanie, aura marqué un moment dans l’histoire. La municipalité a adopté une loi locale légalisant la désobéissance civile. Selon la nouvelle loi, quiconque commet un acte non-violent de désobéissance civile afin de protéger les droits de la communauté selon sa Charte de l’autonomie interne a le droit de le faire – mais pas seulement – la loi interdit également « tout acteur privé ou public de porter des accusations criminelles ou le dépôt d’une action pénale civile ou autre contre ceux qui participent à l’action directe non-violente « .

Lire l’intégralité de l’article: http://publicherald.org/pennsylvania-township-legalizes-civil-disobedience-bad-boy-tim-dechristopher-back/

Voir la vidéo sur Russia Today: « La désobéissance civile vient de devenir un devoir civique »

Chad Nicholson, du fond de défense légale de la communauté environnementale (CELDF), rejoint le journaliste Thom Hartmann.

Extrait du communiqué de presse du CELDF cité dans la vidéo de Russia Today:

Si un tribunal ne respecte pas le droit du peuple à mettre fin aux activités des entreprises menaçant le bien-être de la communauté, l’ordonnance codifie que « toute personne physique peut alors faire respecter les droits et les interdictions de la charte par l’action directe ».

 

Comment l’industrie pétrolière a dépensé 10 millions de dollars pour faire échouer la législation sur le changement climatique en Californie

etats_unisThe Guardian, par Anita Chabria, le 5/02/2016

L’industrie pétrolière a ciblé des démocrates favorables aux affaires à l’assemblée législative pour tuer les parties d’un projet de loi imposant une réduction de 50% de la consommation d’essence dans l’état d’ici 2030.

L’industrie pétrolière a dépensé plus de 10 millions $ pour le lobbying des législateurs d’État dans un effort considérable pour tuer la législation de Californie sur le changement climatique, l’an dernier, de ce qu’ont révélé de nouvelles informations.

Une grande partie de l’argent dépensé par l’industrie pétrolière a été utilisé contre une loi spécifique, la SB-350, qui aurait eu pour mandat de réduire de 50% la consommation d’essence dans l’Etat d’ici à 2030 en complément d’autres initiatives sur le changement climatique.

Le projet de loi était une pièce fondamentale de la législation pour le gouverneur Jerry Brown et les dirigeants démocrates de l’Etat avant les négociations sur le climat de Paris.

Lire la suite: http://www.theguardian.com/us-news/2016/feb/05/how-big-oil-spent-millions-to-defeat-california-climate-change-legislation-sb-350