Que fait la NSA avec vos données?

La NSA est l’une des plus grandes agences de renseignement des États-Unis
Sa mission est de protéger les systèmes de sécurité des Etats-Unis
Les agents de la NSA font cela en collectant de renseignements, mais quelles sont exactement leurs cibles?
La NSA collecte les relevés téléphoniques de tous les citoyens américains et de plus d’un milliard de personnes dans le monde
En un mois seulement en 2013, ils ont recueilli 124,8 milliards d’éléments de données téléphoniques et 97,1 milliards de données informatiques
Ils interceptent les données privées et les images faciales de communication d’entreprises, y compris Google, Facebook et YouTube
En fait, ils peuvent enregistrer presque tout ce qu’un utilisateur fait sur Internet
La NSA a conclu des accords avec des sociétés technologiques telles que Microsoft…
Pour affaiblir leurs codes de cryptage ou installer un logiciel espion afin qu’ils puissent être infiltrés
Ce qui a rendu la majorité de l’internet vulnérable aux cyber-attaques
En 2010, un tribunal de la FISA a autorisé la NSA à espionner 193 pays et la banque mondiale
On a même trouvé qu’ils espionnent les alliés des États-Unis, la France et l’Allemagne
La NSA utilise les attaques du 11 septembre pour justifier la surveillance de masse…
… mais la NSA interceptait les appels entre ben Laden et al-Qaïda avant les attentats
Ils interprètent le Patriot Act pour dire que toutes les communications américaines sont considérées comme «pertinentes» dans une enquête sur le terrorisme
Malgré la surveillance téléphonique de masse, l'[ex] directeur-adjoint de la NSA John Inglis a admis qu’ils ont empêché un complot terroriste depuis le 11 septembre
L’objectif de la NSA est de décoder toutes les informations cheminant à travers les câbles de fibre optique dans le monde, au moment où cela arrive
Le lanceur d’alerte de la NSA William Binney croit que «le but ultime de la NSA est le contrôle total de la population»

(youtube)

Publicités

Le gouvernement américain peut vous étiqueter de terroriste à partir d’un post Facebook. Nous ne pouvons pas les laisser faire les règles

Facebook-The Panopticon of Modern Age

The Guardian, Arjun Sethi, 30 août 2014

Les vies de gens innocents se trouvent ruinées. Pourquoi personne ne surveille la liste de surveillance?

La toile de surveillance du gouvernement américain est vaste et interconnectée. Maintenant, nous savons à quel point celle-ci est opaque, inefficace et discriminatoire.

Comme cela nous a été rappelé encore une fois cette semaine, vous pouvez être mis dans la base de données de la National Security Agency rapidement et en silence, et les conséquences peuvent être longues et durables. Grâce à ICREACH, un moteur de recherche dans le style de Google créé pour la communauté du renseignement, la NSA fournit des données concernant les communications privées à 23 organismes gouvernementaux. Plus de 1000 analystes ont eu accès à cette information.

Ce type de partage de données, cependant, ne se limite pas au dernier document tiré des révélations d’Edward Snowden. Il a été confirmé plus tôt ce mois-ci que le FBI partage sa liste de surveillance principale, la base de données Terrorist Screening, avec au moins 22 gouvernements étrangers, d’innombrables organismes fédéraux, étatiques et la police locale, ainsi que des entreprises privées.

La liste de surveillance traque les terroristes « connus » et « présumés », et comprend à la fois les étrangers et les Américains. Elle est également basée sur des normes en vrac et des preuves secrètes, ce qui prend au piège des gens innocents. En effet, les normes sont si faibles que les lignes directrices du gouvernement des États-Unis autorisent expressément une source unique et non corroborée d’informations – y compris un post Facebook ou Twitter – pour servir de base à vous placer sur la liste de surveillance principale.

Lire la suite: http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/aug/30/terrorist-watch-list-rules-innocent-people?CMP=twt_gu

Facebook Inc (FB) poursuivi en Europe pour violations de confidentialité

Après que la politique de confidentialité de Facebook soit devenue apparemment délibérément confuse, des violations se sont produites, selon la poursuite

facebook1Facebook Inc (NASDAQ: FB) est confronté à une poursuite en recours collectif en Europe qui pourrait faire ressortir le manque de protection de la vie privée sur Facebook.

Facebook a violé les lois sur la confidentialité en Europe, en participant au programme d’espionnage de la NSA.

L’étudiant autrichien en droit et militant de la vie privée Max Schrems a déclaré vendredi qu’il va défier le réseau social devant le tribunal. Schrems a dit que Facebook a violé les lois sur la confidentialité généralement claires de l’Europe, et n’a pas tenu compte de ses propres conditions d’accord quand il a participé à un programme général d’espionnage exploité par la NSA.

«Nous constatons que Facebook viole les lois de la vie privée de l’UE depuis très longtemps et nous avons voulu prendre des mesures», a déclaré Schrems dans une déclaration à The Christian Science Monitor. « Les problèmes commencent avec une politique de confidentialité que personne ne comprend, [qui est] invalide en vertu de la législation européenne, jusqu’au scandale d’espionnage de la NSA. »

C’est la division Irlandaise de Facebook, dont le siège est à Dublin, qui fait l’objet de la plainte puisque leur domaine relève de la compétence juridique de l’Union européenne.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.valuewalk.com/2014/08/facebook-inc-fb-sued-in-europe-over-privacy-violations/

De nouveaux documents de Snowden révèlent l’étendue de l’infiltration de Facebook par la NSA

Revolution-news.com, 13 mai 2014

Tout votre Facebook appartient à la NSA

Nous savons depuis un certain temps maintenant que la NSA exploite les réseaux sociaux à des fins de surveillance. Quels types d’informations peuvent être obtenues à partir des réseaux sociaux en ligne (OSN, Online Social Networks)? BEAUCOUP. Les communications, photographies, vidéos, informations de localisation et de voyage, les activités de tous les jours … essentiellement sur tout le monde.

Facebook:NSA1

Un exemple d’écran de recherche utilisé pour exploiter les informations d’un utilisateur Facebook

Facebook:NSA2

Exploiter le trafic Facebook via un environnement passif pour obtenir des informations

Facebook:NSA3

Facebook:NSA4

Votre Facebook est-il verrouillé? Cela n’est pas un problème. Le GCHQ et la NSA collectent vos informations de toute façon en exploitant les « faiblesses inhérentes au modèle de sécurité de Facebook. » Les nouveaux diaporamas citent Facebook comme « une source très riche d’informations sur les cibles », car il donne un aperçu des détails personnels, des modes de vie et des connexions aux associés. Les diaporamas de la NSA démontrent que les réseaux sociaux en ligne (OSN) sont pleinement exploités à des fins d’espionnage sur tout le monde.

Facebook:NSA5

Facebook est un immense réseau, il exige donc un Content Delivery Network ou CDN pour diffuser du contenu plus rapidement. Vos photos et vidéos Facebook ne sont pas hébergées sur les serveurs de Facebook, elles sont téléchargées sur les serveurs Akamai (prononcé ACME) à travers le monde. Sans un CDN, tout le contenu Facebook résiderait sur un seul serveur, et les utilisateurs qui sont loin de ce serveur prendraient un certain temps pour accéder et télécharger le contenu.

Facebook:NSA6

Remarquez dans la présentation ci-dessus, toutes les images Facebook sont téléchargées sur les serveurs Akamai via le protocole HTTP. Le HTTP ou « HyperText Transfer Protocol » est le protocole de communication utilisé pour connecter des serveurs Web sur Internet. Le HTTP fournit une norme aux navigateurs Web et aux serveurs pour communiquer.

Pourquoi la NSA est-elle intéressée par le HTTP? Tout simplement, parce que tout le monde l’utilise pour à peu près tout ce qui existe. L’activité Internet la plus courante de n’importe quel utilisateur moyen se fait via HTTP. Facebook, twitter, les e-mails, surfer sur Internet, etc. Presque toute la navigation Web utilise le protocole HTTP. La question est de savoir…

Pourquoi la NSA est-elle intéressée par l’utilisateur moyen d’Internet?

Facebook:NSA7

Facebook:NSA8

En exploitant le HTTP, cela donne à la NSA la capacité de surveiller activement ou d’intercepter les données en utilisant une approche intermédiaire « Man in the Middle ».

Mark Zuckerberg a écrit une lettre en mars 2014, confus et frustré par les révélations de Snowden. Il a même appelé le président Obama à exprimer sa frustration sur les dégâts causés par le gouvernement. Peut-être qu’un autre appel serait nécessaire, Mark?

Source: Documents de Snowden publiés par Glenn Greenwald dans « No Place To Hide »

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives

  • Publicités