Le président de l’Equateur annule une visite en Israël, en soutien à Gaza

Palestiniens à GazaPhoto: Des Palestiniens se tiennent au-dessus d’un bâtiment détruit dans le quartier de la ville de Gaza à Shejaiya, le 6 Août 2014

Times of Israel, 8 août 2014

Le Président de l’Equateur Raphael Correa a annulé une visite prévue en Israël concernant le conflit à Gaza.

Correa devait se rendre en Israël cette année, a rapporté le journal Prensa Latina.

« De toute évidence, après ces événements, nous avons annulé la visite », a déclaré Correa mercredi, se référant à l’opération israélienne à Gaza.
L’annulation est intervenue deux jours après que Ricardo Patino, ministre des Affaires étrangères, ait annoncé que l’Équateur allait ouvrir une ambassade dans l’Autorité palestinienne. L’Equateur a déjà une délégation diplomatique à Ramallah, en Cisjordanie, selon Prensa Latina.

Source: https://twitter.com/wikileaks/status/497551101923983361 et http://www.timesofisrael.com/ecuadors-president-cancels-israel-visit-in-support-of-gaza/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Témoignage dans un câble Wikileaks de la violence utilisée contre les Palestiniens lors des arrestations

Un câble Wikileaks de 2009 (09TELAVIV1125) évoque le témoignage d’un colonel israélien concernant l’usage régulier de la violence contre les Palestiniens dans des opérations menées par les brigades militaires. Le colonel en question, Itai Virov, témoigne lors du procès d’un lieutenant appartenant à la brigade Kfir, Adam Malul, « accusé dans une cour militaire [israélienne] d’avoir battu un palestinien lors d’une arrestation en Cisjordanie ». Ce débat sur la violence à l’égard des Palestiniens semble diviser au sein même de l’armée israélienne, puisqu’on apprend dans des articles datant d’août 2011 que le colonel Itai Virov « a été censuré par le chef du commandement central des forces de défense israéliennes, Gadi Shamni, a fait l’objet d’une enquête pénale contre lui avant que l’affaire soit classée par manque de preuves. »

Le colonel Itai Virov témoigne:

« Les questions sont un acte relativement agressif. Parfois, il y a des cris ou on épingle quelqu’un contre un mur, parfois il n’y a pas d’autre choix que de secouer, attacher, forcer. Dire que les questions se font sans recours à la force serait feindre l’innocence. »

Ce câble témoigne d’un problème majeur de l’armée israélienne, une armée qui tente de justifier l’usage de la violence contre les civils palestiniens en invoquant ne pas avoir d’autre choix. Malheureusement, on voit bien que ce discours n’a aucune consistance et que, notamment face à la situation actuelle catastrophique à Gaza, l’armée israélienne ressort sans cesse les mêmes arguments pour justifier le recours régulier à la violence et pour justifier les crimes contre les Palestiniens.

La violence, comme le souligne le câble diplomatique, est une « norme » dans l’armée israélienne:

Les commentaires du col. Virov reflètent la norme pour les soldats des Forces de défense israéliennes opérant en Cisjordanie. Sans doute Virov suppose en les faisant qu’il ne faisait que reconnaître les faits que tout le monde connaît, mais que peu admettent publiquement, et que ce faisant, il serait protégé par la structure de commandement des Forces de défense israéliennes qui savent aussi ce qui se passe dans les territoires et qui préfèrent souvent « feindre l’innocence. »

Il ne semble pas que le gouvernement israélien ait jamais réellement souhaité traiter les Palestiniens de manière humaine et pacifique, mais le conflit israélo-palestinien s’aggrave d’année en année, en intensité et en violence.

La seule chose qui semble avoir changé, c’est que dans le passé, les gouvernements condamnaient plus ouvertement les actes de violence de l’armée israélienne. Aujourd’hui, on constate que les Etats-Unis et les gouvernements occidentaux peinent à défendre une certaine vision des droits de l’homme et il est très difficile de comprendre pourquoi ces gouvernements ne condamnent pas des crimes commis contre des civils.

Source du câble: http://search.wikileaks.org/plusd/cables/09TELAVIV1125_a.html#efmAe-Ag_AlrApmAxBA08

« Concentrer » et « exterminer »: le plan génocidaire du vice-président du parlement israélien

Palestiniens tués à Rafah

Soumis par Ali Abunimah, le 3 août 2014

Moshe Feiglin, le vice-président de la Knesset, le parlement israélien, a publié un plan pour la destruction totale du peuple palestinien dans la bande de Gaza.

Son plan détaillé, qui prévoit l’utilisation de camps de concentration, équivalent à une incitation directe et publique au génocide – un crime punissable en vertu de la convention sur le génocide.

Dans un post du 1er Août sur sa page Facebook, Feiglin, un membre du Parti du Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, appelle à la «conquête de l’ensemble de la bande de Gaza, et à l’anéantissement de toutes les forces combattantes et de leurs partisans. »

« C’est notre pays – notre pays exclusivement, » écrit-il, « y compris la bande de Gaza. »

Le post de Feiglin est le texte d’une lettre adressée à M. Netanyahu.

Les citoyens et les pouvoirs publics à travers le monde devraient faire des efforts pour arrêter Feiglin et le poursuivre en vertu de la convention sur le génocide pour ses déclarations, s’il devait mettre le pied sur leur territoire.
Son plan abominable intervient alors que le bilan des victimes du massacre israélien en cours dans la bande de Gaza atteint 1752 personnes, dont dix personnes tuées dimanche matin quand Israël a de nouveau bombardé une école des Nations Unies utilisée comme refuge, cette fois dans la ville de Rafah.

Lire l’intégralité de l’article: http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/concentrate-and-exterminate-israel-parliament-deputy-speakers-gaza-genocide-plan

Une vidéo montre le bombardement israélien de Shujaiya qui a tué le journaliste de Gaza

Article soumis par Ali Abunimah, le 31 juillet 2014

Remarque: Cette vidéo montre des images violentes qui peuvent choquer certaines personnes.

Mercredi, les forces israéliennes ont bombardé le quartier-est de la ville de Shujaiya à Gaza, tuant 17 Palestiniens sur un marché où les gens étaient allés faire des courses pendant ce qu’ils pensaient être quatre heures de « trêve humanitaire. »

Cette vidéo mise en ligne sur YouTube montre le bombardement. Elle est intitulée en arabe «massacre de Shujaiya et le ciblage d’un journaliste et la blessure d’un photographe de l’Agence Manara News. »

Au tout début de la vidéo, un homme peut être aperçu portant un gilet pare-balles, un casque et une caméra, alors qu’il passe devant une ambulance.

Une autre ambulance accélère dans le cadre et l’homme dans le gilet pare-balles peut être entrevu à nouveau.

Soudain, une explosion qui envoie de la poussière et de la fumée, suivie d’une seconde explosion. Il y a des cris d’horreur, de l’angoisse et des appels au secours.

Gaza-mort d'un journaliste-Rami Rayan

[Capture d’écran de la vidéo: le corps a été identifié comme celui du journaliste Rami Rayan.]

Lire l’intégralité de l’article: http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/video-shows-israeli-shelling-shujaiya-killed-gaza-journalist

L’armée israélienne a été au courant pendant des années de la construction de tunnels par le Hamas

The entrance to a tunnel exposed by the Israeli military is seen on the Israeli side of the Israel-Gaza border

Al-Monitor, 28 juillet 2014

Selon des sources militaires, Israël depuis des années a eu accès à toutes les indications et à la preuve que le Hamas menait des travaux d’excavation complets et de grande ampleur le long de la frontière. Les avions des Forces de défense israéliennes (IDF) ont repéré les excavations et les tentatives de cacher l’élimination de quantités énormes de terre dans les sols des domaines concernés.

L’institution de la défense avait plus que des indices et des conjectures pour continuer. Un tunnel de Gaza à Israël a été déterré en mars. En octobre 2013, l’armée israélienne (IDF) a découvert un tunnel près du kibboutz Ein Hashlosha.

Dans une interview avec Al-Monitor, Efraim Barel, un habitant du village de Nirim, a déclaré que les habitants des villages le long de la frontière avec la bande de Gaza ont non seulement entendu et senti les fouilles en cours sous leurs maisons, mais ont même découvert des tunnels dans leurs domaines. Selon Barel et d’autres, l’armée israélienne (IDF) n’a rien fait.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2014/07/gaza-hamas-tunnels-iran-priority-netanyahu-philadelphi.html#

Les leaders du MERCOSUR condamnent l’offensive d’Israël sur Gaza

mercosur-leaders_crop1406672709255.jpg_1718483346

Telesur, 29 juillet 2014

Les présidents du bloc ont exhorté la communauté internationale à agir dans le droit international.

Les présidents de l’Argentine, du Brésil, de l’Uruguay et du Venezuela, ce mardi après-midi, ont unanimement condamné l’usage disproportionné de la force par les troupes israéliennes dans la bande de Gaza, qui après 22 jours a surtout touché des civils, des femmes et des enfants.

Les dirigeants de l’Argentine, Cristina Fernandez, du Brésil, Dilma Rousseff, José Mujica, de l’Uruguay et du Venezuela, Nicolas Maduro, ont également condamné tout type d’actions violentes contre les populations civiles en Israël.

Les chefs d’Etat régionaux célèbrent le sommet du Mercosur dans la capitale vénézuélienne, à Caracas, pour discuter de diverses questions d’intégration.

Lire la suite: http://www.telesurtv.net/english/news/Mercosur-Leaders-Condemn-Israels-Offensive-on-Gaza-20140729-0052.html

WikiLeaks: « Plus de paiements à Gaza? »

Câble WikiLeaks 08TELAVIV2447
Date: 3 novembre 2008
Classé : Secret
De: Israël Tel Aviv
A: Département du Trésor/Egypte-Caire/Israël Jérusalem/Secrétaire d’Etat

Les responsables israéliens ont confirmé aux responsables de l’ambassade à plusieurs reprises qu’ils ont l’intention de maintenir le fonctionnement de l’économie à Gaza au niveau le plus bas possible, dans la mesure où cela est compatible avec le fait d’éviter une crise humanitaire. […]

Dans le cadre de leur plan d’embargo total contre la bande de Gaza, les autorités israéliennes ont confirmé aux responsables économiques, à plusieurs reprises, qu’ils ont l’intention de maintenir l’économie de Gaza au bord de l’effondrement.

Source: http://www.wikileaks.org/plusd/cables/08TELAVIV2447_a.html#efmAgJAjaBHcBKa

50 réservistes israéliens refusent de servir dans la guerre à Gaza

w.reservistisrael-072214.jpgLe Washington Post cite l’opposition croissante à la lutte sur le terrain

Forward.com, 23 juillet 2014

Plus de 50 anciens soldats israéliens ont refusé de servir dans la force de réserve de la nation, citant un regret de faire partie d’une armée qu’ils disent jouer un rôle central dans l’oppression des Palestiniens, a rapporté mercredi le Washington Post.

Lire la suite: http://forward.com/articles/202671/-israeli-reservists-refuse-to-serve-in-gaza-war/ # ixzz38SYgCFo9

L’offensive israélienne sur Gaza suscite des rassemblements dans le monde entier, des milliers de gens protestent

Vidéo postée par la chaîne Russia Today, le 21 juillet 2014

Des centaines de manifestants ont pillé des magasins, brûlé des voitures et attaqué une synagogue, alors qu’un rassemblement anti-israélien non autorisé a tourné à la violence dans la banlieue parisienne. Simultanément, des milliers de gens ont participé à des marches pacifiques pro-palestiniennes à travers le monde.

(youtube)

Un câble Wikileaks de 2009 montre que l’armée israélienne a visé les infrastructures civiles, avant de viser le Hamas

Bombardements à Gaza

Voici un extrait du câble diplomatique 09JERUSALEM17, daté du 2 janvier 2009, où on apprend, grâce au témoignage d’une collaboratrice de l’USAID, Manal al-Bashti, que les raids israéliens ont visé, d’après ce qu’elle dit, à détruire les infrastructures civiles et gouvernementales des palestiniens, plutôt que de lutter contre le Hamas et les ennemis présumés de l’armée israélienne. Son témoignage offre un autre regard sur la situation du conflit israélo-palestinien:

7. (C) Manal al-Bashti, gestionnaire de programme d’un projet de société civile/démocratie financé par l’USAID [Agence des États-Unis pour le développement international], a dit au personnel de l’USAID que des frappes aériennes israéliennes ont fréquemment visé des institutions gouvernementales, telles que le bâtiment du Ministère de l’Enseignement du PA [Autorité Palestinienne] et le siège du PLC [Conseil Législatif Palestinien], qui n’ont aucun lien avec les forces militaires ou les roquettes du Hamas. Elle a indiqué que la campagne militaire israélienne semblait plus dirigée à détruire l’infrastructure civile palestinienne, plutôt que dégrader les capacités du Hamas à attaquer Israël. Elle a dit que les modérés et les civils souffrent le plus des combats.

Source: http://www.wikileaks.org/plusd/cables/09JERUSALEM17_a.html

Pour retrouver la citation dans le câble original: http://www.wikileaks.org/plusd/cables/09JERUSALEM17_a.html#efmBfrBoc

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives