Vous voulez aider l’Ukraine? Arrêtez d’accepter son argent volé

640px-Euromaidan_in_Kiev_2014-02-19_12-20Révolution en Ukraine (source: Wikimedia)

Foreign Policy, Oliver Bullough, 9 septembre 2014

Les nouveaux dirigeants de l’Ukraine espèrent nettoyer un pays qui est parmi l’un des plus corrompus dans le monde. Mais ils n’ont aucune chance si les banques occidentales continuent d’accepter l’argent volé de l’Ukraine.

Note: Cet article est une version abrégée d’un rapport détaillé publié par l’Institut Legatum et l’Institut de la Russie moderne, intitulé « Pillage de l’Ukraine: Comment l’Est et l’Ouest se sont associés pour voler un pays. »

Les journaux donnent pleins de détails sur comment la Russie sape l’Ukraine, comment le pays veut mettre son ex-colonie à genoux, de la faire plier à la volonté de Vladimir Poutine. Mais ils ne disent qu’une partie de l’histoire: l’Ukraine était déjà à genoux avant que la guerre dans l’est de l’Ukraine n’ait commencé, et c’est autant la faute des pays démocratiques de l’Occident que celle de Poutine. La Grande-Bretagne, l’Autriche, la Suisse, et le Delaware, ainsi que les « endroits ensoleillés pour des personnes cachées à l’ombre » que nous considérons comme des paradis fiscaux, ont permis aux dirigeants corrompus de l’Ukraine d’exporter de l’argent détourné et de jouir des droits de propriété occidentaux pendant des années. Les fonctionnaires ont tellement mis d’argent dans leur poche que le pays était sur le point de s’effondrer avant même que Poutine n’annexe la Crimée.

Lire la suite: http://www.foreignpolicy.com/articles/2014/09/09/want_to_help_ukraine_stop_accepting_its_stolen_cash

Wikileaks: Les anciennes relations destructrices des « leaders » de l’opposition en Ukraine

ioulia-timochenkoPublié par Kiergaard le 24 Février 2014, 15h27

Les leaders de l’opposition ont obtenu les principaux leviers du pouvoir grâce à une alliance de circonstances habilement orchestrée, maintenue en ayant subtilement utilisé les ressources à disposition (mécontentement populaire, sentiment de trahison sur l’orientation européenne renforcée par un incroyable ratissage associatif pro-UE en octobre-novembre dernier, force des milices d’extrême-droite et partis nationalistes qui organisèrent l’auto-défense de Maidan dès les premiers jours de la contestation, contacts internationaux, détournement à des fins de politique interne de la question d’un rapprochement économique avec l’UE…). Désormais, il va falloir que ces leaders s’exposent sans se détruire pour préserver a minima les aspirations nombreuses du peuple ukrainien. Au vu des antécédents de ces leaders on peut être particulièrement sceptique… Voyons ce que Wikileaks peut nous apprendre sur le sujet.

Lire la suite de l’analyse: http://www.points-de-vue-alternatifs.com/2014/02/les-anciennes-relations-destructrices-des-leaders-de-l-opposition.html

Liste des câbles Wikileaks:

Câble 08KYIV1300: Ukraine: Yatsenyuk, un politicien d’avenir

Câble 09KYIV437: Yatsenyuk braque son regard sur la présidence

Câble 08KYIV2414: Firtash présente son cas devant l’USG [Gouvernement US]

Câble 09KYIV2189: Firtash prie instamment l’ambassadeur de finaliser un plan d’action US-Ukraine

Câble 07KYIV924: Le nouveau ministre des Affaires étrangères Yatsenyuk, un changement de style et de génération

Câble 06KIEV1531: Le ministre de l’intérieur ordonne d’arrêter le lieutenant de Timochenko

Câble 09KYIV2138: La sempiternelle bataille de Timochenko

Câble 10KYIV104: Ukraine: Les candidats rivalisent pour les électeurs, alors que la course de la campagne démarre

Câble 10KYIV235: Pour Timochenko, « il vaut mieux être une victime qu’une perdante »

Câble 10KYIV278: Un ancien proche de Timochenko la qualifie de destructive, veut qu’elle soit écartée du pouvoir

Câble 10KYIV59: L’accord d’association EU-Ukraine: la route est encore longue

Ioulia Timochenko, une « oligarque accomplie » selon Dmytro Firtash

Dans un câble diplomatique américain du 10 décembre 2008, réf. 08KYIV2414, le milliardaire ukrainien Dmytro Firtash donne son opinion sur Ioulia Timochenko, un point de vue qui reste celui évoqué par un opposant politique (à prendre avec distance), mais qui donne néanmoins une image moins élogieuse que celle partagée par les médias occidentaux. Ioulia Timochenko, héroïne de la révolution ou « oligarque corrompue », comme l’affirme un de ses adversaires de l’époque?

Firtash a défini Timochenko comme une oligarque accomplie qui avait conclu des accords avec Moscou qui laisseraient l’Ukraine vulnérables aux oligarques russes dans le futur – quelque chose que, ni lui ni le milliardaire ukrainien et bailleur PoR Rinat Akhmetov ne pouvaient se contenter de regarder arriver. Firtash a fait référence au titre de Timochenko de « princesse du gaz » comme un abus de langage, il a expliqué que Timochenko a fait beaucoup d’argent d’un régime corrompu de dette gazière perpétuelle au cours des années 1990, mais elle ne savait rien sur le secteur du gaz. Il a ajouté que Timochenko a caché sa fortune dans l’immobilier et les investissements au Royaume-Uni pour donner la fausse impression qu’elle n’a pas été impliquée activement dans des affaires.

Source: https://wikileaks.org/plusd/cables/08KYIV2414_a.html#efmBiVBsx

Source Twitter: https://twitter.com/wikileaks/status/437313255594524672

PlusD – Wikileaks: Liste de documents relatifs à Ioulia Timochenko

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives