Un outil de recherche avancée sur Twitter pour les actualités #Wikileaks

Comme beaucoup de ceux qui passent leur temps libre sur les réseaux sociaux, il est parfois difficile de trouver l’information exacte que l’on recherche dans le chaos multilingue des messages postés depuis différentes parties du monde!

Nous conseillons donc à nos lecteurs, sur ce blog, d’utiliser un outil de recherche avancée sur Twitter, ce qui vous permettra de trouver par exemple tous les tweets relatifs à #Wikileaks en sélectionnant uniquement ceux qui ont été écrits en langue française (ou une autre langue de votre choix), ou depuis un endroit donné (outil de géolocalisation), ou selon le type d’appréciation (positive/négative).

Ceci augmentera vos chances d’accéder à une information précise, de manière beaucoup plus rapide que de suivre les tweets dans le fil d’actualités. Pour finir, voici quelques exemples de hashtags relatifs à Wikileaks sur Twitter (en dehors des deux hashtags connus #Wikileaks et #Assange):

#CableGate (révélations des câbles diplomatiques américains)

#GiFiles (Global Intelligence Files) #StratforFiles

#PlusD (révélations des câbles diplomatiques incluant les câbles Kissinger)

#AskAssange (utilisé lors de certaines conférences ou débats publics pour poser directement sa question au fondateur de Wikileaks)

#WLParty (Parti Wikileaks)

#WLsup (Wikileaks Supporters)

#transparency (tweets relatifs à la transparence politique)

#netfreedom (tweets relatifs à la défense des libertés Internet)

Voir l’outil de recherche avancée sur Twitter: https://twitter.com/search-advanced

WikiLeaks innove et créé deux outils de recherche pour les journalistes

Public Library of US Diplomacy - WikiLeaks.org

En même temps que la publication des « Kissinger Cables », WikiLeaks lance 2 outils de recherche sur le site de son organisation, afin de faciliter le travail des journalistes et des curieux.

Le 1er outil consiste en une base de recherche avancée dans les Câbles diplomatiques américains, nommée PLUSD (Public Library of US Diplomacy), permettant les recherches thématiques, par mots-clés, par concept, par ambassade d’origine, par type d’administration, par expéditeur/destinataire, par dates, ou selon la classification des documents. C’est véritablement un outil qui permet de gagner beaucoup de temps lors des recherches effectuées dans les 2 millions de câbles publiés par WikiLeaks depuis ces dernières années: 1,707,500 millions de câbles pour les câbles Kissinger, et 251,287 câbles de la série du Cablegate. Il n’en faut pas moins pour éveiller de nouvelles vocations journalistiques et pour donner envie à chaque citoyen de se plonger dans les documents de la diplomatie américaine.

Le 2ème outil créé par WikiLeaks consiste en un outil de surlignage du texte dans les câbles, qui permet de créer un nouveau lien vers les documents, afin de partager plus facilement les éléments que l’on veut citer. L’outil se situe en bas, à droite de l’écran. Il suffit de sélectionner et de surligner la phrase souhaitée (en cliquant sur « Highlight selection »), ou bien de désélectionner le texte (en cliquant sur « Un-highlight selection » ou « Un-highlight all »). Pour créer un nouveau lien internet de ce document, qui permet à chacun de voir la partie du texte que vous avez surligné, cliquez sur « Permalink with highlights ». Vous pouvez ensuite tweeter ce lien sur Twitter et le partager avec tout le monde. Voici à quoi ressemble l’outil mis en pratique dans les documents WikiLeaks:

Documents WikiLeaks, avec la méthode de surlignage

Pour résumer cet exemple, voici le lien original du document sans surlignage. Puis, en ayant cliqué là où il faut, voici le permalien de ce même document avec la phrase que j’ai sélectionnée et surlignée. Faire des recherches dans les câbles devient désormais un jeu d’enfant. Chacun peut s’amuser à devenir journaliste et à chercher la vérité dans les milliers de documents qui font partie désormais de notre patrimoine commun. Une partie de la mémoire du monde se trouve dans ces documents. Ainsi, chercher dans ces câbles, c’est comme chercher dans une partie de notre histoire, chercher dans la mémoire de nos sociétés ou dans les bribes du passé non-encore élucidé. Bien sûr, il était temps qu’un site comme WikiLeaks crée ce type d’outils de recherche. Cela aidera non seulement les journalistes, mais aussi tous les blogueurs et tous les bénévoles qui écrivent des articles sur WikiLeaks.

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives