L’Occident trahit les Kurdes et permet qu’on les massacre

peshmerga-turkey_3089797bUn convoi de véhicules peshmergas est escorté par des Kurdes turcs vers la frontière turco-syrienne à Kiziltepe

The Telegraph, Brendan O’Neill, le 28 juillet 2015

Un poignard dans le dos n’est pas pire que ça.

Pendant la dernière année, les dirigeants occidentaux ont reçu avec honneur les Kurdes du nord de l’Irak, en les louant comme une des rares forces assez courageuses pour affronter le culte de la mort de l’Etat Islamique (ISIL).

Maintenant, ces dirigeants ferment les yeux, ou pire encore, donnent un signe positif aux attaques de l’armée de l’air turque contre les Kurdes nord-irakiens.

Des héros pendant une minute; cibles légitimes pour le prochain massacre. Dans la longue liste des trahisons occidentales des anciens alliés étrangers, celle-ci semble particulièrement grotesque.

Vendredi dernier, après des mois de négociations avec Washington, la Turquie a lancé ses toutes premières frappes aériennes contre ISIL en Syrie.

Quelques heures plus tard, [le pays] a commencé à larguer des bombes dans le nord de l’Irak – pas sur l’Etat Islamique (ISIL), mais sur le PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan, avec lesquels la Turquie a été emprisonnée dans un conflit amer depuis 1984.

Lire la suite: http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/turkey/11768581/The-West-is-betraying-the-Kurds-and-allowing-them-to-be-massacred.html

Lire aussi: « Conflit turco-kurde: chaque puissance régionale a trahi les Kurdes, les bombardements turcs ne sont donc pas une surprise » (The Independent)

Publicités

La preuve des liens de la Turquie et de l’Etat Islamique (ISIS) | L’objectif de la Turquie est de détruire les Kurdes (pas seulement les Kurdes du PKK)

Syrie:Turquie

Undercoverinfo, posté le 28 juillet 2015

La preuve d’une alliance informelle entre la Turquie et l’Etat Islamique (ISIS) constitue la toile de fond de l’escalade des raids aériens et terrestres contre les Kurdes. L’objectif de la Turquie est de saisir le territoire kurde en créant une zone dite de «sécurité», d’anéantir le PKK, puis d’attaquer d’autres groupes kurdes. Les États-Unis savent depuis des mois le lien avec l’Etat Islamique (ISIS), mais ils sont prêts à l’oublier si la Turquie fournit des bases aériennes pour les Américains. Lors de la réunion de l’OTAN d’aujourd’hui, hors de portée du public ou de la presse, ces questions ont été sans doute discutées. Tout cela donne plus de poids à la suspicion que l’attentat de Suruç a été arrangé pour donner à la Turquie le prétexte de commencer une nouvelle offensive contre le PKK et une excuse pour convoquer une réunion d’urgence de l’OTAN afin de chercher son soutien à l’initiative.

Lire la suite: https://undercoverinfo.wordpress.com/2015/07/28/evidence-of-turkeys-links-to-isis-turkeys-objective-to-destroy-kurds-not-just-pkk-kurds/

Le régime syrien prêt à accepter l’autonomie kurde, contrairement à la Turquie

Le régime d’Assad prêt à accepter l’autonomie kurde dans le Kurdistan syrien

Ekurd.net, 20 avril 2015

Kurdish-inhabited_area_by_CIA_(1992)BEYROUTH – Un ministre syrien a indiqué que le régime de Bachar al-Assad est prêt à accepter l’autonomie kurde au Kurdistan syrien dans le nord du pays déchiré par la guerre, où les forces kurdes ont été engagées dans de violents combats avec ISIS [Etat Islamique].

« La direction syrienne est prête à négocier sur le projet de l’auto-gestion », a dit le ministre de la réconciliation nationale, Ali Haydar, à l’agence d’informations kurde Rudaw, dimanche.

Les commentaires du ministre viennent après qu’il ait rencontré les autorités kurdes, le mois dernier, dans la ville frontalière du nord de la Syrie, Qamishli, pour discuter d’un éventail de sujets.

Lire la suite: http://ekurd.net/assad-regime-ready-to-accept-kurdish-autonomy-in-syrian-kurdistan-2015-04-20

Lire: Erdogan a toujours peur de l’autonomie kurde, plus que de l’Etat Islamique (ISIS) – la Turquie admet tacitement préférer voir Kobane aux mains d’ISIS que dans celles des kurdes (21 juillet 2015)

Turquie: Fuat Avni affirme qu’Erdogan est derrière l’attaque de Suruç pour semer le chaos dans la société

TodaysZaman.com, 24 juillet 2015

Drapeau de la TurquieLe lanceur d’alerte de Twitter, Fuat Avni, qui est connu pour faire des déclarations concernant les actions du gouvernement qui s’avèrent souvent vraies, a dit que le président Recep Tayyip Erdoğan est derrière l’attentat suicide meurtrier de lundi dernier à Suruç, affirmant que l’intention de M. Erdoğan est de semer le chaos dans la société pour ouvrir la voie au pouvoir au Parti de la Justice et du Développement (AKP) comme seul parti dans une élection anticipée.

Selon Avni, l’attentat-suicide dans la ville du sud-est de Suruç, lundi, a été mené sur les instructions de Hakan Fidan, le chef de l’Agence nationale de renseignement (MIT) de la Turquie dans le cadre du plan d’Erdoğan. « Les cellules d’ISIL [Etat islamique en Irak et au Levant] sous le contrôle de l’équipe malveillante de Fidan ont finalement été mises en action à Suruç, » a déclaré jeudi Avni, qui est supposé travailler au sein du gouvernement.

Trente-deux personnes ont perdu la vie et plus de 100 ont été blessées dans l’attentat de Suruç, une ville à majorité kurde dans la province de Sanliurfa à la frontière syrienne. Suite aux élections générales du 7 juin, Erdoğan a été très occupé avec un plan destiné à semer le chaos dans toute la société pour permettre à l’AKP d’arriver à nouveau au pouvoir comme parti unique, a déclaré Avni. Le kamikaze est soupçonné d’avoir des liens avec ISIL, comme cela a été dit mardi par le Premier ministre Ahmet Davutoğlu.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.todayszaman.com/national_fuat-avni-claims-erdogan-behind-suruc-attack-to-sow-chaos-in-society_394545.html

Lire: Suruç : manifestation kurde à Paris pour dénoncer le « terrorisme de l’Etat turc » (Les Echos)

Les diplomates américains évaluaient les façons de déstabiliser Bachar al-Assad en 2006

ID de référence: 06DAMASCUS5399
Sujet: INFLUENCER LE SARG A LA FIN DE L’ANNÉE 2006
Origine: Ambassade à Damas, en Syrie Classification: SECRET
Création: 13 décembre 2006 Sortie: 3 août 2011
Tags: PGOV, PREL, PITRE, SY

SECTION SECRETE 01 DU 04 DAMAS 005399

SIPDIS

SIPDIS

NEA / ELA
NSC POUR MARCHESE
TRÉSOR POUR GLASER / LEBENSON

EO 12958: DECL: 30/11/2016
TAGS: PGOV, PREL, PITRE, SY
OBJET: INFLUENCER LE SARG A LA FIN DE L’ANNÉE 2006

Classé par: CDA William Roebuck, pour les raisons 1,5 b/d

  1. (S) Résumé. Le SARG [Gouvernement de la République Arabe Syrienne] finit 2006 dans une position beaucoup plus forte au niveau national et international qu’il ne l’a fait en 2005. Bien qu’il puisse y avoir une pression bilatérale ou multilatérale supplémentaire qui peut influer sur la Syrie, le régime est basé sur une petite clique qui est en grande partie à l’abri de telles pressions. Cependant, la confiance grandissante de Bachar Assad – et le recours à cette petite clique – pourrait l’amener à faire des erreurs et à prendre des décisions politiques mal jugées par marque de réactions émotionnelles face aux défis, nous fournissant ainsi de nouvelles opportunités. Par exemple, la réaction de Bachar à la perspective du tribunal Hariri et à la publicité pour Khaddam et les frontières du Front de salut national frôle l’irrationnel. En outre, Bachar a rapporté le souci de son image, et la façon dont il est perçu au niveau international est une potentielle charge dans son processus décisionnel. Nous pensons que les faiblesses de Bachar reposent dans la façon dont il choisit de réagir à des problèmes qui se profilent, à la fois perçus et réels, comme le conflit entre les mesures de réforme économique (cependant limitées) et les forces enracinées, corrompues, la question kurde, et la menace potentielle pour le régime de la présence croissante d’extrémistes islamistes en transit. Ce câble résume notre évaluation de ces vulnérabilités et suggère qu’il peut y avoir des actions, des déclarations, et des signaux que l’USG [Gouvernement des Etats-Unis] peut envoyer qui permettront d’améliorer la probabilité de telles opportunités qui se présentent. Ces propositions devront être étoffées et converties en actions concrètes, et nous devons être prêts à nous déplacer rapidement pour prendre l’avantage de ces opportunités. Beaucoup de nos suggestions soulignent l’utilisation de la Diplomatie Publique et plus de moyens indirects pour envoyer des messages qui influencent l’intérieur du cercle. Fin du Résumé.

2. (S) Alors que la fin de l’année 2006 approche, Bachar apparaît par certains moyens plus fort qu’il ne l’a été pendant deux ans. Le pays est économiquement stable (au moins pour le court terme), l’opposition interne à laquelle le régime est confronté est faible et intimidée, et les questions régionales semblent aller dans le sens de la Syrie, selon la perspective de Damas. Néanmoins, il y a certaines vulnérabilités de longue date et des enjeux qui se profilent qui peuvent offrir des possibilités d’élever la pression sur Bachar et son cercle intérieur. La prise de décision du régime est limitée à Bachar et à un cercle intérieur qui produit souvent des décisions tactiques mal pensées et des approches parfois émotionnelles, tels que le discours universellement moqué de Bachar daté du 15 Août. Certaines de ces vulnérabilités, telles que les vues quasi irrationnelles du régime sur le Liban, peuvent être exploitées pour faire pression sur le régime. Les actions qui conduisent Bachar à perdre l’équilibre et augmenter son insécurité sont dans notre intérêt, parce que son inexpérience et le cercle de décision extrêmement petit du régime le rendent sujet aux trébuches diplomatiques qui peuvent l’affaiblir à l’échelle nationale et régionale. Alors que les conséquences de ses erreurs sont difficiles à prévoir et que les bénéfices peuvent varier, si nous sommes prêts à agir rapidement pour prendre avantage des opportunités qui peuvent se présenter, nous pouvons avoir un impact direct sur le comportement du régime là où il faut – Bachar et son cercle intérieur.

Lire l’intégralité du câble: http://www.cabledrum.net/diff/06DAMASCUS5399

Traduction intégrale du câble sur le Forum Wikileaks: http://www.wikileaks-forum.com/french/315/plusdcomment-influencer-le-gouvernement-arabique-national-syrien-fin-2006/23229/

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives

  • Publicités