Richard Greene, un auteur américain qui propose une nouvelle définition de Dieu analysé comme un concept scientifique

« Dieu pour les athées? » (interview RT avec Thom Hartmann et Richard Greene), 11 janvier 2016

Pour reprendre les termes et la présentation du journaliste de RT dans cette vidéo:

Les athées les plus convaincus, comme le célèbre biologiste britannique Richard Dawkins, aiment à dire que Dieu n’a rien à voir avec la science, et que si vous croyez en un être supérieur, c’est une question de foi, pas de la science.

Et si Dieu et la science se mélangaient? et si l’observation de la beauté de la nature, en particulier la beauté de l’univers, de l’astronomie, était un chemin vers Dieu? ou du moins un chemin vers la compréhension du concept de Dieu? et si en regardant quelque chose d’aussi simple qu’une constellation ou une nébuleuse pouvait nous apprendre tout ce qui concerne le divin?

Un homme affirme que tout cela est possible et il se joint à nous maintenant de Los Angeles, Richard Greene est un stratège de la communication et auteur du nouveau livre « E = MC2 et la nouvelle définition de Dieu »

L’auteur du livre, Richard Greene, explique son point de vue: c’est en commençant à analyser la formule E=MC2 qu’il a eu l’intuition que cette formule est « la manière scientifique et mathématique la plus appropriée pour décrire Dieu »:

La vérité, c’est que dans ce téléphone portable, il y a l’équivalent en énergie de 176 bombes atomiques, dans un corps humain moyen [il y a] l’équivalent en énergie de 75,000 bombes atomiques Hiroshima, vous multipliez ça par 7 milliards de gens, multiplié par 200 à 400 milliards d’étoiles et la voie lactée, multiplié par 100 milliards de galaxies, et vous avez une compréhension mathématique du pouvoir inspirationnel incroyable de tout ce qui est créé.

En effet:

Quand vous regardez quelque chose comme « l’oeil de Dieu », la nébuleuse Hélix (…) est une sorte de dieu de 2ème, 3ème ou 4ème génération, c’est un créateur. Nous savons maintenant que tous les atomes et molécules de notre corps, et tout le reste, proviennent d’étoiles qui ont explosé, et en fait, ce qui a explosé après ces étoiles s’est transformé en ces magnifiques nébuleuses. Et ainsi nous avons cette incroyable et magnifique relation scientifique avec l’univers, et pour moi, c’est une chose qui m’inspire totalement et constitue la vraie expérience religieuse.

Pour Richard Greene, la nébuleuse (ou ce qui l’a créé) peut être perçue comme une force créatrice, tout comme un dieu créateur « de 2ème, 3ème ou 4ème génération », c’est une énergie unique qui a créé des éléments de l’univers après le Big Bang. C’est donc une même énergie qui est à l’origine des planètes, des étoiles, ou des êtres humains dont les corps sont constitués des mêmes atomes que les étoiles.

« Si les gens se sentent athées », continue l’auteur:

c’est parce qu’on ne leur a donné que des définitions limitées de Dieu, et avec cette résurgence de la science, nous avons maintenant la possibilité de comprendre la magie absolue de choses qui sont plus petites que ce que nous avions l’habitude de voir et de choses plus grandes que ce que nous avions l’habitude de voir. Et c’est passionnant, car je crois,  comme toi Thom, que Dieu est dans tout [ce qui existe] et qu’il pourrait être tout [ce qui existe].

Voir le site officiel du livre: http://www.thenewdefinitionofgod.com/

Dieu pour les athées, et une définition scientifique, étendue, de Dieu pour tout le monde (Huffington Post): http://www.huffingtonpost.com/richard-greene/god-for-atheists-and-an-e_b_8879998.html

Publicités

En passant à la loupe la Scientologie: un cinéaste se penche sur ce qui se passe à l’intérieur de la religion secrète

Alex Gibney et Lawrence Wright sur CBS News

CBS News, 4 mars 2015

Jusqu’où un individu pourra-t-il aller, s’il devient «prisonnier» d’un système de croyance comme l’Eglise de Scientologie?

C’est la question à laquelle tente de répondre le prochain documentaire « Going Clear: la Scientologie et la prison de la foi ».

« Une des choses qui m’a vraiment intéressé était l’idée d’une prison de la croyance, la notion que les gens sont tellement investis dans un système de croyance qu’ils vont faire les choses les plus épouvantables », a déclaré le directeur oscarisé Alex Gibney, mercredi, sur « CBS This Morning ».

« En ce sens, il s’agit de l’Église de Scientologie, mais c’est aussi… au sujet de chacun d’entre nous, vraiment, quand nous sommes investis dans un système de croyances – et, tout à coup, cette foi aveugle nous emmène dans des endroits inattendus. »

Le film, dont la première a eu lieu en Janvier au Festival du Film de Sundance et sera diffusé sur HBO le 29 Mars, est basé sur le livre de l’auteur et lauréat du prix Pulitzer Lawrence Wright, « Going Clear: la Scientologie, Hollywood, et la prison de la foi ».

Lire l’intégralité de l’article: http://www.cbsnews.com/news/going-clear-documentary-director-alex-gibney-author-lawrence-wright-explore-church-of-scientology/

Comment la Scientologie cherche à infiltrer gouvernements, institutions et diverses organisations

Un site consacré à l’information critique sur la Scientologie a mis en ligne ces dernières années deux documents montrant l’intention qu’avait la secte américaine d’infiltrer des gouvernements et divers organismes afin d’étendre son influence dans le monde. Cet article sur « L’infiltration, doctrine de la Scientologie » révèle à quel point certains mouvements sectaires peuvent être dangereux, s’ils se donnent les moyens de réaliser leurs objectifs politiques.

Le premier document « Promotion interne de la scientologie (env. 2004): Mener le mouvement religieux avec une source » témoigne du ciblage qui est fait par la secte en direction des gouvernements, hôpitaux, bibliothèques, entreprises, églises, écoles, départements de police, pompiers, institutions judicaires, etc.

infiltration_scientologie

Le deuxième document est issu d’une sorte de manuel daté du 24 septembre 1987, qui rappelle aux scientologues les « CIBLES/DEFENSE » nécessaires pour prendre le contrôle des objectifs visés, y compris au niveau politique:

scientologie-targets-p2

« Les objectifs essentiels sur lesquels nous devons investir la plupart de notre temps sont:

T1. Dépopularisation de l’ennemi à un point d’oblitération totale.

T2. Reprendre le contrôle ou l’allégeance des chefs ou propriétaires de tous les médias.

T3. Reprendre le contrôle ou l’allégeance d’une figure-clé de la politique.

T4. Reprendre le contrôle ou l’allégeance de ceux qui surveillent la finance internationale et les déplacer à un niveau de financement moins précaire. »

Source des documents: http://www.xenu-directory.net/practices/infiltration.html

WikiLeaks: Quand le Kazachstan considérait la scientologie comme un « instrument des Etats-Unis »

Kazachstan

Un câble diplomatique américain publié par le site WikiLeaks démontre la peur qu’ont certains gouvernements face à l’Eglise de Scientologie, reconnue comme religion ou comme secte selon les pays. Ici, il s’agit du Kazachstan. Le câble WikiLeaks 09ASTANA818, daté du 8 mai 2009, évoque la rencontre entre un conseiller de l’USAID [Agence des États-Unis pour le développement international] et des représentants de la scientologie et des témoins de Jéhovah à Almaty, au Kazachstan. Le principe même de la rencontre pose question, puisqu’on peut se demander pourquoi une agence travaillant pour les Etats-Unis défendrait ou s’inquiéterait de la « liberté de religion » de mouvements accusés d’être des sectes dans d’autres pays.

Pour cela, il faut essayer de comprendre en quoi il y aurait un avantage pour les Etats-Unis à vouloir défendre la liberté de religion de ce genre de mouvements: il peut s’agir essentiellement d’un enjeu politique, dans des régions du monde dominées par l’islam ou d’autres religions majoritaires. Dans le cas du Kazachstan, les musulmans représentent 70% de la population, 26% pour le christianisme. L’intérêt des Etats-Unis pour ces mouvements sectaires pourrait révéler des intentions politiques cachées (par exemple: étendre l’influence américaine, limiter la propagation de l’islam, etc), notamment quand on considère que des bouleversements religieux peuvent conduire à des changements politiques importants — comme on le constate aujourd’hui au Moyen-Orient avec l’Etat Islamique.

Kazachstan: Les scientologues, témoins de Jéhovah ont des vues contrastées sur la liberté de religion (09ASTANA818)

2. Résumé: Le 22 Avril [2009], le conseiller d’Etat et de la société de l’USAID a rencontré des représentants de l’Église de Scientologie et des Témoins de Jéhovah à Almaty. Les deux organisations ont offert des vues contrastées sur le progrès de la liberté de religion et l’ingérence du gouvernement dans leurs activités. FIN DU RÉSUMÉ.

3. L’Église de Scientologie a commencé ses activités au Kazakhstan en 1996, à Almaty. L’Eglise revendique 10.000 membres à Almaty, et environ 15 000 membres supplémentaires à l’échelle nationale. L’Eglise prétend également avoir une composition ethnique d’environ 50 pour cent de Russes ethniques et 50 pour cent de membres d’autres nationalités. La membre de l’Eglise Anastasia Minayeva et d’autres membres du personnel que le conseiller de l’USAID a rencontré ont prétendu que l’Eglise est sous forte pression du gouvernement du Kazakhstan. L’an dernier, l’Église a reçu la visite de procureurs, des autorités fiscales, et, éventuellement, du Comité pour la sécurité nationale (KNB). Les procureurs ont ouvert une procédure contre l’Eglise en raison de son utilisation de suppléments de vitamines en conjonction avec une thérapie de sauna. Selon l’Eglise, la pratique vitamines/sauna est commune en Scientologie et est utilisée pour « détoxifier » le corps.

4. L’examen par le bureau du procureur a conduit à un raid sur l’Église de Scientologie, le 8 octobre, ont dit les scientologues. Les membres de la Scientologie ont affirmé que tous leurs fichiers « confessionnels » ont été pris. Les fichiers confessionnels sont les observations écrites d’un membre de l’Eglise en « audit » d’un autre membre de l’église. Il s’agit de l’enregistrement des réponses aux questions posées par un membre de l’Église, qui sont conservées dans un dossier confidentiel. Les membres ne peuvent pas poursuivre leurs confessionnaux sans les fichiers confisqués, et l’information doit également être analysée par un membre plus élevé de l’Église, de sorte que le progrès et la santé spirituelle des membres de l’église puissent être suivis. Minayeva a déclaré qu’elle soupçonnait que les raids ont eu lieu, parce que le gouvernement du Kazakhstan estime qu’ils sont un instrument des États-Unis, et peut-être une organisation subversive. (COMMENTAIRE: Il y a des indications selon lesquelles le gouvernement pourrait croire que l’Eglise est engagée dans des activités commerciales lucratives incompatibles avec son statut d’organisation religieuse FIN DE COMMENTAIRE..) Minayeva a déclaré que l’Eglise est entièrement financée par des dons et des revenus provenant de sources originaires du Kazakhstan, et l’Église ne reçoit aucun financement de sources étrangères.

Voir l’intégralité du document: http://www.wikileaks.org/plusd/cables/09ASTANA818_a.html

Iran: Le message de Khamenei à l’Occident appelle à la tolérance religieuse

Iran's Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei speaks live on television after casting his ballot in the Iranian presidential election in TehranPhoto: Ali Khamenei

Posté le 27 janvier 2015, par Ali Hashem

Une lettre ouverte du guide suprême de l’Iran à la jeunesse occidentale est un autre signe des changements en cours en Iran et d’une décision du leadership du pays de lutter contre l’islamophobie.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a publié le 21 janvier une lettre ouverte à la jeunesse occidentale [cf. traduite en français] sur son site Internet, en leur demandant de « gagner une connaissance directe et de première main » sur l’islam à la place de l’information basée sur « des ressentiments et des préjugés. » Ce serait la première fois qu’un haut dignitaire religieux musulman s’adresse directement à la jeunesse occidentale sur sa religion. Le moment semble avoir été un facteur important dans la délivrance de la lettre, deux semaines seulement après l’attaque du 7 janvier par des extrémistes islamistes sur les bureaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, attaque qui a déclenché une nouvelle vague d’islamophobie en Occident, avec des mouvements anti-islamisation qui gagnent déjà du terrain, en particulier en Allemagne et en France.

Lire la suite: http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2015/01/iran-foreign-policy.html

Traduction française de la lettre: http://s15.khamenei.ir/ndata/news/28731/pdf/fr.pdf

 

Exclusif: Les terroristes de l’Etat Islamique vedettes d’une téléréalité en Irak

Pourquoi autant de croyants essaient de réduire au silence les athées?

Par , 29 avril 2014

Quand les athées sortent, trop souvent la réaction est d’essayer de les pousser à retourner au placard

Pourquoi tant de croyants veulent que les athées mentent au sujet de notre athéisme? Cela paraît rétrograde. Les croyants sont toujours en train de dire aux athées que nous avons besoin de religion pour la morale; que nous devons croire, parce que sans religion, les gens n’auraient aucune raison de ne pas tuer et voler et mentir. Et pourtant, trop souvent, ils nous demandent de mentir. Quand les athées sortent du placard et disent aux personnes dans nos vies que nous ne croyons pas en Dieu, trop souvent la réaction est d’essayer de nous repousser en arrière.

Lire la suite: http://proud-a.blogspot.com/2014/04/Silence.Atheists.html

En Egypte, les athées considérés comme malades risquent la prison

En Egypte, l’athéisme est un sujet tabou. Se déclarer athée c’est risquer de se faire rejeter par la société, sa famille, ses amis…et même d’aller en prison. Les jeunes sont particulièrement visés. Depuis la révolution, les athées osent davantage s’exprimer, notamment sur internet. Notre correspondante au Caire, Sonia Dridi, est allée à la rencontre d’athées…..et de ceux qui les rejettent. Reportage. (France24)

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives

  • Publicités