Faites un don pour la campagne du WikiLeaks Party en Australie

Campagne sénatoriale du WikiLeaks Party en Australie-Occidentale

Posté par Matt Watt

Histoire du projet

S’il vous plaît faites un don, tenez-vous et aidez-nous à épauler le WikiLeaks Party pour qu’il fasse partie de l’Histoire.

Nous utilisons le financement communautaire pour amasser des fonds, afin de couvrir les coûts de la campagne électorale pour les deux candidats du WikiLeaks Party pour l’élection du Sénat en Australie-Occidentale, le 5 avril.

Le WikiLeaks Party se tient dans un engagement indéfectible envers les principes fondamentaux du courage civique nourri par la compréhension et la véracité, ainsi que la libre circulation de l’information.
C’est un parti qui mettra en pratique au niveau de la politique ce que WikiLeaks a fait dans le domaine de l’information, en tenant tête face aux puissants et en mettant à jour l’injustice et la corruption.
La Constitution du WikiLeaks Party énumère ses objectifs, dont la protection des droits de l’homme et des libertés; la transparence de l’action, de la politique et de l’information gouvernementale et d’entreprise; la reconnaissance de la nécessité de l’égalité entre les générations; et le soutien à l’auto-détermination des Autochtones et des indigènes du détroit de Torrès.
Le WikiLeaks Party a été constitué en tant que parti politique en Australie en 2013.

Lire l’intégralité du communiqué: http://www.pozible.com/project/179872

Julian Assange veut créer un parti WikiLeaks en Australie et se présenter aux élections

 Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks mondialement recherché, prévoit de créer un « Parti WikiLeaks » et de se présenter aux élections du Sénat en Australie en 2013, selon le site web d’informations The Age dans le pays :

Assange a dit que les projets d’inscrire un parti australien WikiLeaks sont « significativement avancés ». Il a indiqué qu’il pourrait être candidat au Sénat, et il a ajouté qu’ « un nombre de personnes très respectables admirées du peuple » ont indiqué leur disponibilité pour se présenter à l’élection sous l’étiquette du parti.

Assange, élection en Australie

Assange a pu s’inscrire comme un électeur qui vote en outre-mer, alors qu’il est toujours en exil dans l’ambassade d’Equateur à Londres, et son père prend en charge la formation d’un parti WikiLeaks et la soumission des documents officiels.

Pour déclarer avec succès le parti, il faudrait obtenir une liste d’au moins 500 personnes qui se disent être des supporters, ce qu’Assange espère réunir à partir de l’importante communauté WikiLeaks en ligne, à savoir 1.7 million de followers sur Twitter et 2.1 millions de fans sur Facebook (bien que tous, assurément, ne soient pas australiens).

Et pour le programme du parti?

Il a dit qu’un parti WikiLeaks ferait avancer les objectifs pour promouvoir l’ouverture et la transparence du gouvernement et de la politique, et qu’il combattrait les intrusions croissantes sur la vie privée.

Un sondage en Australie montre qu’Assange pourrait, de façon concevable, avoir une chance de gagner dans l’Etat du New South Wales ou dans celui du Victoria.

Assange ne serait ainsi pas la première personne à se présenter à un poste officiel, tout en étant derrière les barreaux. Eugene Debs, par exemple, leader de syndicat américain, a obtenu 3,4 pourcent des voix à l’élection présidentielle de 1920, alors qu’il était en prison sur des accusations de désobéissance civile, à Atlanta.

 Source: http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2012/12/12/assange-wikileaks-party-australia/

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives