Assignations publiques délivrées au pape François, aux Jésuites, aux Anglicans

Formellement inculpés de crimes contre l’humanité, d’incitation à la trahison et complicité de trafic d’enfants, le pape François et les chefs des Jésuites et de l’Église anglicane ont été les destinataires d’une assignation publique. Ceci les oblige à comparaître devant la Cour de Justice internationale de droit commun à Bruxelles, le 31 mars 2014, pour répondre à ces accusations et faire face à des poursuites. Cette annonce constitue leur service juridique et leur notification. Voir www.iclcj.com et www.itccs.org. Posté le 4 mars 2014. (youtube)

Voir aussi: Un Ancien fonctionnaire argentin va témoigner contre le Pape Bergoglio dans le trafic d’enfants sous la junte en Argentine

WikiLeaks : le Vatican a longtemps minimisé les crimes de Pinochet

AFP, le 8 avril 2013

Des câbles diplomatiques publiés par WikiLeaks montrent que le Saint-Siège a mis au moins un an à réaliser l’ampleur de la répression lancée par le régime chilien.

(suite…)

WikiLeaks démontre que l’ambassade US du Vatican avait profilé le Pape François dès 2005

Par CNA, le 18 mars 2013

Des câbles diplomatiques publiés par WikiLeaks démontrent que l’ambassade US du Vatican avait vu le futur Pape François comme candidat pour la papauté pendant le conclave de 2005, le décrivant comme un « pasteur sage » qui pourrait plaire aux alliés du cardinal Joseph Ratzinger.

Six câbles mentionnent le cardinal Jorge Mario Bergoglio, l’archevêque de Buenos Aires qui est devenu Pape le 13 mars dernier. L’un des câbles non-classés, daté du 18 avril 2005, comprend un profil détaillé qui examinait le cardinal argentin comme possible successeur au Pape Jean-Paul II.

« Bergoglio rassemble les vertus que beaucoup d’électeurs aiment, » dit le câble rédigé par l’ambassade US du Vatican. « Des observateurs ont loué son humilité: il a été réticent à accepter les honneurs ou à tenir de hauts offices et va au travail en bus. »

Le câble était signé par celui qui était alors Chargé d’Affaires de l’ambassade US, D. Brent Hardt et a été envoyé le jour du début du conclave. Il discutait du futur Pape François parmi 16 candidats possibles.

« Il est dit que Bergoglio préfère la vie à l’église locale plutôt que l’existence bureaucratique des structures ecclésiastiques de Rome, mais qu’en même temps il a accepté de servir dans les différents comités de surveillance du Vatican, » continuait le câble.

L’analyse de l’ambassade disait que cette préférence indiquait que le cardinal pouvait faire le pont sur la »division » qui oppose la curie et les archevêques cardinaux des églises catholiques locales. Du point de vue de l’ambassade, ceci rendait le cardinal Bergoglio « un bon candidat de compromis » pour les cardinaux votant au conclave.

L’ambassade disait que l’affiliation du cardinal à l’ordre des Jésuites « pouvait compter contre lui », citant quelques prélats de haut rang qui « se méfient d’un courant libéral au sein de l’ordre. »

L’analyse de l’ambassade disait que le cardinal Bergoglio, et avec lui les cardinaux Ruini et Scola, seraient « de bons candidats pour le camp Ratzinger. »

Comme beaucoup d’observateurs, l’ambassade avait faussement cru qu’il n’y avait pas assez de soutien au conclave pour le cardinal Joseph Ratzinger, qui allait être élu Pape le 19 avril 2005.

Fin 2010 le site lanceur d’alerte WikiLeaks a publié quelques 250.000 câbles diplomatiques du State Department US dans le cadre de son projet « Cablegate ». Des centaines de mails traitaient d’affaires catholiques, dont 700 câbles provenant de l’ambassade US auprès du Saint-Siège.

La Catholic News Agency a publié plusieurs rapports en profondeur des documents depuis fin 2010 jusqu’à septembre 2011.

Le cardinal Bergoglio est cité par son nom dans un total de huit câbles du State Department dans l’archive Cablegate, qui ne contient pas toutes les communications diplomatiques de 2010 ou antérieures.

Plusieurs câbles évoquent la relation parfois tendue de l’église catholique avec le gouvernement argentin, surtout avec la présidente actuelle Cristina Kirchner et son prédécesseur, son défunt mari le président Nestor Kirchner.

Un câble du 11 octobre 2007 de l’ambassade US à Buenos Aires déclarait que certains observateurs considèrent le cardinal Bergoglio comme étant « un leader de l’opposition » au gouvernement du président Nestor Kirchner.

Le câble suggérait que la condamnation du prêtre catholique Christian von Wernich pour son rôle en tant que complice d’un meurtre, de torture et d’emprisonnement illégal pendant la « sale guerre » argentine serait utilisée pour saper l’autorité morale de l’église catholique et du cardinal.

Un câble confidentiel envoyé en janvier 2010 mentionnait le cardinal Bergoglio en référence à la rencontre entre l’ambassadrice US en Argentine Vilma Martinez et Gabriela Michetti. Michetti est une ancienne Maire-adjointe de Buenos Aires qui siège désormais dans la chambre basse de la législature argentine comme députée du parti de centre-droite Proposition Républicaine (PRO) argentin.

Le câble disait que Michetti entretenait un « dialogue régulier » avec le cardinal Bergoglio et d’autres groupes catholiques.

Source: http://www.heraldmalaysia.com/news/Wikileaks-shows-US-Vatican-embassy-profiled-Pope-Francis-in-2005-14831-0-1.html

Traduit depuis le web par Will Summer

Télégramme entre Bachar el-Assad et le Pape, daté du 12 avril 2011

Pope

Email-ID 2098007
Date 2011-04-07 00:26:15
From n.yasin@mopa.gov.sy
To hamzeh.a-h@mopa.gov.sy
الأستاذ حمزة، البرقية مرفقة. تحياتي نايف —- Msg sent via @Mail – http://atmail.com/

Attached Files

# Filename Size
321755 321755_Telegram to the Pope-12-4-2011.doc 27KiB

La République Arabe Syrienne

Le Président

Damas, le 12 avril 2011

Votre Sainteté,

C’est une grand plaisir de vous offrir les félicitations du peuple syrien, ainsi que les miennes, au sixième anniversaire de votre Inauguration.

Je souhaite me saisir de cette opportunité pour exprimer mes meilleurs vœux de bonheur et de bonne santé à Votre Sainteté.

Les relations de longue date entre la République Arabe Syrienne et le Vatican sont un témoignage des liens forts qui unissent nos deux peuples. Ceci me donne l’espoir que nos relations deviendront encore plus fortes dans les prochaines années sous les auspices de Votre sainteté.

Veuillez agréer ma plus haute estime et affection,

Bachar el-Assad,

Président de la République Arabe Syrienne

Sa Sainteté, le Pape Benoît XVI

Le Vatican

Source: http://wikileaks.org/syria-files/docs/2098007_pope.html

Traduit par willsummer

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives