Tim Berners-Lee appelle à une déclaration des droits Internet afin d’assurer une plus grande protection de la vie privée

L’inventeur du Web dit que le monde a besoin d’une «Magna Carta» en ligne pour lutter contre le contrôle de plus en plus croissant du gouvernement et des entreprises

tim berners leeTim Berners-Lee, inventeur du world wide web, fait campagne pour le maintien de sa démocratie

TheGuardian, 28 septembre 2014

L’inventeur du World Wide Web a averti que la liberté d’internet est menacée par les gouvernements et les entreprises intéressés par le contrôle du web.

Tim Berners-Lee, l’informaticien britannique qui a inventé le web il y a 25 ans, a appelé samedi à une déclaration des droits qui garantiraient l’indépendance de l’Internet et protégeraient la vie privée des utilisateurs.

« Si une entreprise peut contrôler l’accès à l’Internet, s’ils peuvent contrôler les sites où ils vont, alors ils ont un contrôle énorme sur votre vie », a déclaré Tim Berners-Lee au festival Web We Want sur l’avenir de l’Internet à Londres.

« Si un gouvernement peut bloquer où vous allez, par exemple, les pages politiques de l’opposition, ils peuvent vous donner une vision étroite de la réalité pour se maintenir au pouvoir. »

« Tout à coup, le pouvoir d’abuser l’Internet ouvert est devenu tellement tentant à la fois pour le gouvernement et les grandes entreprises. »

Berners-Lee, 59 ans, est directeur du Consortium World Wide Web, un organisme qui élabore des lignes directrices pour le développement de l’Internet.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.theguardian.com/technology/2014/sep/28/tim-berners-lee-internet-bill-of-rights-greater-privacy

Publicités

Les Passeports biométriques rendent les choses plus difficiles pour les agents secrets de la CIA

Point de contrôle biométrique au Royaume-UniImage: point de contrôle biométrique dans un aéroport du Royaume-Uni (Wikipedia, « Les portes des Epasseports« )

Par Bruce Schneier

L’année dernière, j’ai écrit sur la façon dont les sites des médias sociaux rendent les choses plus difficiles que jamais pour des policiers en civil. Cette histoire raconte comment les passeports biométriques rendent les choses encore plus difficiles pour les agents de la CIA sous couverture.

Les carrefours très fréquentés de l’espionnage comme Dubaï, la Jordanie, l’Inde et beaucoup de points d’entrée de l’UE emploient des scanners de l’iris pour relier les yeux irrévocablement à un nom particulier. De même, l’utilisation croissante des passeports biométriques, qui sont intégrés à des puces contenant le visage, le sexe, les empreintes digitales, la date et le lieu de naissance d’une personne, et d’autres données personnelles, sont de plus en plus en train de remplacer les anciens [documents] en papier. Pour un agent de terrain clandestin, prendre un vol sous un faux nom pourrait être un aller-simple vers un bureau du siège, car ils sont irrévocablement enchaînés à un nom et à un passeport qu’ils ont utilisé.

« Si vous allez dans un de ces pays sous un alias, vous ne pouvez pas y aller de nouveau sous un autre nom », explique un espion de carrière, qui a parlé sous couvert d’anonymat parce qu’il reste un consultant de l’agence. « Donc, c’est une chose qui ne se produit qu’une seule fois – une seule fois, et c’est fini. Les données biométriques dans votre passeport, et peut-être votre iris, aussi, ont été liées pour toujours au nom qui figurait sur votre passeport pour la première fois. Vous ne pouvez pas vous montrer de nouveau sous un nom différent avec les mêmes données ».

Source: https://www.schneier.com/blog/archives/2012/04/biometric_passp_1.html

Greenwald: La déclaration du GCSB « Nous ne sommes pas engagés dans la surveillance de masse des Néo-Zélandais » ne dit pas la vérité

Leaksource.info, 13 septembre 2014

Dans sa première interview télévisée en Nouvelle-Zélande, Glenn Greenwald parle à The Nation au sujet des fuites d’Edward Snowden et sur la manière dont les agences de Nouvelle-Zélande sont impliquées dans l’espionnage dans le pays et à l’étranger.

Greenwald dit qu’il y a de sérieuses questions quant à savoir si le gouvernement néo-zélandais a dit la vérité sur le changement de loi du Government Communications Security Bureau (GCSB), l’an dernier.

« Ce que je peux vous dire, c’est que la déclaration que le GCSB a faite aux citoyens de Nouvelle-Zélande l’année dernière – « Nous ne sommes pas engagés dans la surveillance de masse des Néo-Zélandais » – en est une qui ne dit pas la vérité. »

Lire l’intégralité de l’article: http://leaksource.info/2014/09/13/moment-of-truth-glenn-greenwald-in-new-zealand-with-kim-dotcom-for-new-revelations-on-gcsb-spying/

Facebook Inc (FB) poursuivi en Europe pour violations de confidentialité

Après que la politique de confidentialité de Facebook soit devenue apparemment délibérément confuse, des violations se sont produites, selon la poursuite

facebook1Facebook Inc (NASDAQ: FB) est confronté à une poursuite en recours collectif en Europe qui pourrait faire ressortir le manque de protection de la vie privée sur Facebook.

Facebook a violé les lois sur la confidentialité en Europe, en participant au programme d’espionnage de la NSA.

L’étudiant autrichien en droit et militant de la vie privée Max Schrems a déclaré vendredi qu’il va défier le réseau social devant le tribunal. Schrems a dit que Facebook a violé les lois sur la confidentialité généralement claires de l’Europe, et n’a pas tenu compte de ses propres conditions d’accord quand il a participé à un programme général d’espionnage exploité par la NSA.

«Nous constatons que Facebook viole les lois de la vie privée de l’UE depuis très longtemps et nous avons voulu prendre des mesures», a déclaré Schrems dans une déclaration à The Christian Science Monitor. « Les problèmes commencent avec une politique de confidentialité que personne ne comprend, [qui est] invalide en vertu de la législation européenne, jusqu’au scandale d’espionnage de la NSA. »

C’est la division Irlandaise de Facebook, dont le siège est à Dublin, qui fait l’objet de la plainte puisque leur domaine relève de la compétence juridique de l’Union européenne.

Lire l’intégralité de l’article: http://www.valuewalk.com/2014/08/facebook-inc-fb-sued-in-europe-over-privacy-violations/

Vidéo: le Pentagone et la manipulation des médias sociaux

Russia Today, 26 juillet 2014

Texte de la vidéo sur Dailymotion:

Les défenseurs de la protection de la vie privée sont très agités après la révélation que le gouvernement US aurait pu être derrière une expérience récente sur Facebook. Le média social essaie de manipuler les émotions des utilisateurs en leur montrant différents flux d’actualités. Marina Portnaya rapporte que Washington a un goût pour ce genre de recherches.

Quand la plus grande plateforme de médias sociaux au monde surveille ses utilisateurs, le scandale n’est pas loin.

« L’étude pour voir comment Facebook peut influencer l’état émotionnel de ses utilisateurs, sur ce flux d’infos. »

« Elle a permis aux chercheurs de manipuler les flux d’actualité de 700 000 utilisateurs, certains ont vu des informations positives sur leurs amis, d’autres plus négatives. »

« Je ne suis pas surpris, nous sommes tous des sortes de rats de laboratoires dans cette grande expérimentation Facebook. » Mais ça n’était pas qu’une expérience avec Facebook. Il s’avère que l’étude psychologique était liée aux recherches du gouvernement US sur les désordres sociaux.

« C’est vraiment flippant », et ça ne s’arrête pas là. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que le Département US de la Défense aurait dépensé environ 20 millions de $ sur des études visant à apprendre comment manipuler le comportement sur Internet dans le but d’influencer l’opinion. L’initiative fut lancée en 2011 par l’Agence de recherche sur les programmes avancés du Pentagone connue sous le nom de DARPA. Le programme peut être décrit comme un effort des médias US pour devenir meilleurs à détecter et mener des campagnes de propagande via les médias sociaux.

Traduction, quand des messages anti-gouvernement ont une diffusion virale, Washington veut trouver un moyen pour répandre la contre-opinion.

« Ils veulent dominer ce qu’ils appellent le champ de bataille de l’information. Ce qu’ils cherchent, c’est développer des méthodes et techniques pour le faire, et ça devient très effrayant au point de vue du respect de nos droits et sans savoir si nous recevons des informations exactes. »

Le chercheur sur la sécurité et la vie privée Kevin Gallagher dit que le moyen pour le gouvernement US de répandre la més-information est de créer des faux profils sur Twitter.

« On est suivi par beaucoup de ces comptes qui n’ont pas vraiment travaillé leur profil. »

Apparemment, j’aurais un faux adhérent.

« Regardez ce compte. Il a twitté à tous vos collègues, essayant de vous attirer vers ce lien. »

Selon le Guardian, certaines des recherches financées par le Département de la Défense, ont surveillé et analysé les flux Twitter d’activistes d’Occupy et auraient été jusqu’à envoyer des messages à des utilisateurs de médias sociaux dans le but de tracer et étudier leurs réponses. En pleine ère de l’information de masse, les critiques disent que manipuler les messages devient rapidement un instrument de valeur pour l’armée US.

Traduction par hussardelamort

#IDP14: Journée Internationale de la Vie privée, le 26 juillet 2014

Posté sur le WikiLeaks Forum, par Step4Step

Cellules Anonymous et militants de partout dans le monde!

La surveillance infecte le monde!

LEVEZ-VOUS ET COMBATTEZ! MAINTENANT!

+++ Journée Internationale de la Vie privée +++ (#IDP14)

Prochainement: 26 juillet 2014

Beaucoup d’actions mondiales ont eu lieu pendant la dernière année, mais aucune n’a été vraiment efficace.
Nous devons changer!

Anonymous du monde entier, rassemblez-vous! Planifie et organise notre IDP_2014 mondiale pour ton pays, POUR LE MONDE!

Ce doit être important pour qu’aucun média et aucun gouvernement ne puisse détourner son regard!

Que faisons-nous, ce jour-là?

Nous allons manifester dans les rues du monde, en distribuant des tracts et informer autant de personnes que possible sur la surveillance mondiale.

Que peux-tu faire?

Organisation de la manifestation avec:

– des vidéos, plaquettes, contenu pour Anonymous, la population, la presse et la TV
– en parlant aux supporters de la politique et des médias –> créer une alliance sérieuse!
– en participant au twitter-storm du 20 juillet 20:00 (MEZ) qui arrive bientôt…
– en utilisant Facebook comme distributeur de l’événement
– en créant des dessins, des tracts, des posters, etc. pour l’IDP
– en faisant un compte-rendu correct de la manifestation
– en s’assurant que la manifestation se déroule de manière pacifique!

Organisationnel:

Texte de l’appel IDP14 (ang.): http://pastebin.com/9AuUy7Lz

Orga-Pad: https://titanpad.com/s715u3Q3bi

Vidéos de l’appel: Vidéo de l’appel en allemand – anglais à venir (http://www.youtube.com/watch?v=ZOe2jk69MJg) et Vidéo #StopWatchingUs publiée en allemand (http://www.youtube.com/watch?v=YjIhytxkdGY)

Twitter-Storm: 20 juillet 2014 à 20:00 MEZ (texte à venir…)

Design de tracts: idp2014@inbox.lv

Orga-Contacts:

Twitter:

  • @AnonNewsDe
  • @idp2014
  • @OpBigBrother
  • @de_swu
  • @StopWatchingDE

Facebook:

Mail:

  • & Anonymous

Informations sur l’#IDP14:
http://www.anonnewsde.org/2014/06/international-day-privacy-idp14/ et http://demonstrare.de/?s=IDP14

Impressions sur le dernier Jour International de la Vie privée: http://www.anonnewsde.org/2014/02/impressions-international-day-privacy-idp14/

DIFFUSEZ ET CREEZ DES MIROIRS

Nous sommes Anonymous
Nous sommes Légion
Nous ne pardonnons pas
Nous n’oublions pas
Préparez-vous!

Source: http://www.wikileaks-forum.com/anonymous/491/international-day-of-privacy-26-july-2014/30661/#.U8RtW_FwKAk.twitter

 

 

 

Quand Bill Gates et la NSA travailleront ensemble, le contrôle de la population sera devenu total

« Quand Bill Gates et la NSA travailleront ensemble, le contrôle de la population sera devenu total. » Voici un titre à l’allure de fiction politique, mais qui reflète sans doute de réelles inquiétudes sur le pouvoir des gouvernements et sur ce que ce pouvoir peut devenir dans le futur, si les services secrets étendent la surveillance électronique à d’autres domaines que la cyber-sécurité et si, par exemple, ils s’allient à des projets de contrôle de la population, comme le dernier projet de Bill Gates [La Fondation Gates met en avant le contrôle de la population en finançant une terrifiante puce contraceptive activable à distance]. Les données récoltées massivement par les services secrets peuvent, en effet, servir toutes sortes de buts et toutes sortes de projets. C’est pourquoi toutes ces données personnelles collectées de manière illégale peuvent devenir dangereuses pour l’humanité et pour notre bien à tous. Bill Gates cherche à développer et commercialiser un futur implant contraceptif qui, placé sous la peau d’un être humain, pourra durer jusqu’à 16 ans sans la moindre intervention et sans la moindre visite chez un médecin (mais tout cela, sans qu’on sache réellement les effets à long terme sur la santé humaine).

Surveillance de masse et contrôle de masse des naissances dans le monde: est-ce le nouveau défi des services secrets et des gouvernements, face à l’accroissement incontrôlable de la population sur terre? Nous sommes déjà plus de 7 milliards d’habitants sur la planète (un chiffre en augmentation constante, comme le montre ce classement par pays), et plutôt que de concentrer leurs efforts sur les progrès de l’écologie et le partage des richesses, il semble que les gouvernements soient plus préoccupés par le fichage de chaque individu sur Internet et par le contrôle des naissances, le contrôle des flux migratoires, le contrôle des ressources pétrolières, etc. Je ne dis pas que Bill Gates travaille avec la NSA ou avec le gouvernement américain, mais si un jour il vend son idée de pilule contraceptive activable à distance à un gouvernement qui, comme la Chine, voudra forcer les gens à se limiter à un certain nombre d’enfants ou même à ne plus avoir d’enfants, alors les programmes de surveillance de masse auront atteint leur objectif. Car les gouvernements pourront contrôler la population mondiale à deux niveaux: par le corps, avec le contrôle des naissances et des flux migratoires, et par l’esprit, avec le contrôle des opinions et le contrôle global de toutes nos activités sur Internet.

Est-ce le nouveau visage totalitaire de la société du futur, où plus aucun choix ne nous appartiendra et où toutes nos décisions les plus personnelles seront soumises aux exigences et aux besoins des gouvernements? Une société où non seulement la NSA pourra surveiller vos opinions politiques, religieuses — comme c’est déjà le cas actuellement —, mais une société où même un gouvernement sera en mesure de vous vendre de force des contraceptifs en invoquant comme raison principale la crise économique mondiale, le manque de ressources sur terre, la crise du pétrole ou je ne sais quelle autre raison. Les gouvernements sont en train de mettre en place un monde totalitaire par la surveillance globale de l’Internet, mais la surveillance de l’Internet n’est qu’un des aspects de cette surveillance de la population. Le contrôle de la population dans le monde ne s’appuie pas que sur Internet. Et le scandale de la NSA ne serait même que la pointe de l’iceberg dans toute cette histoire!

Plongeons-nous un peu plus loin dans l’avenir de la pilule de Bill Gates, dans la version où la NSA et les services secrets développent un programme global de restriction des naissances sur terre, face à l’accroissement incontrôlable de la population. Dans ce monde totalitaire (qui repose sur une idée fictive et qui met seulement en perspective le pouvoir des services secrets dans un monde à peine éloigné du nôtre), la NSA et le gouvernement américain pourraient introduire des lois d’urgence pour restreindre la population sur terre et pour contrôler les naissances. Des pays alliés pourraient étendre ce programme et l’appliquer à plusieurs régions du monde. Vous êtes déjà fichés électroniquement, aucun profil n’échappe au gouvernement américain qui peut désormais contrôler les populations qui ont accès ou pas à la pilule contraceptive à distance de Bill Gates. Pour ceux qui n’auront pas les moyens de se payer une contraception classique, le gouvernement américain aura déjà décidé à votre place: l’implant sera obligatoire et injecté sous votre peau comme pour les chiens et les chats qui vont se faire mettre une puce chez le vétérinaire. Si vous n’êtes pas contents, alors vous devrez être prêts à en subir les conséquences et, qui sait, peut-être traités comme les terroristes, car faire des enfants sera devenu à ce moment une menace à la sécurité nationale de votre pays. Comment un gouvernement pourrait survivre au fait que les habitants sur terre choisissent de faire des enfants et d’être heureux, plutôt que de travailler comme des esclaves pour un gouvernement et pour un prix qui ne leur permettra jamais d’acquérir un quelconque logement dans leur vie. Non, bien sûr, les gouvernements préfèrent vous distraire avec de la surconsommation, de la télévision, des publicités qui détruisent votre intelligence humaine, tout en vous faisant croire que le monde va changer.

En attendant, les pilules contraceptives de Bill Gates seront administrées aux plus pauvres, tandis que l’élite ou les 99% se reproduiront dans leurs yachts, au soleil, mais le reste de l’humanité sera convaincu par la télévision que tout va mal sur terre et que vous devez travailler comme des esclaves pour avoir le droit de manger et de survivre. Les médias vous contrôleront par la peur, vous n’oserez plus vous révolter. Mais si le monde était réellement voué à la destruction, les premiers à disparaître seraient sans doute ces mêmes élites qui mènent l’humanité en esclavage et qui ont acquis ce qu’elles ont uniquement parce que vous acceptez de travailler pour trois fois rien. Ce serait une époque où la surveillance électronique pourrait contrôler beaucoup plus de choses que ce que contrôlent actuellement les services secrets. C’est pourquoi il est important dès aujourd’hui de mettre un frein à cette surveillance électronique, avant que le contrôle de la population ne s’applique à d’autres domaines et qu’il soit devenu effectivement total.

Le scandale de la NSA ne dévoile qu’une infime partie du pouvoir des gouvernements ou de ce que le pouvoir de la surveillance pourrait être s’il s’appliquait à beaucoup d’autres aspects de nos vies privées. Le scandale de la NSA dévoile aussi un plus grand danger pour nos sociétés: celui où un gouvernement aurait le pouvoir de manipuler la vie entière des individus, depuis leur naissance jusqu’à leur mort. D’ici là, nous avons encore le temps de réagir. Il ne faut pas que les services secrets exercent un contrôle total de la population, car ceci nous mènerait vers une civilisation automatisée, en perte de sens, où tous nos choix et nos comportements seraient paramétrés par les décisions d’un gouvernement, des décisions qui seraient certainement loin d’assurer notre bien-être individuel et encore moins faites pour assurer le progrès de l’humanité.

Edward Snowden condamne le projet de loi d’urgence sur la surveillance du Royaume-Uni

Le lanceur d’alerte de la NSA Edward Snowden dit que la loi de surveillance du Royaume-Uni « défie l’entendement »

Le lanceur d’alerte de la NSA Edward Snowden a condamné la nouvelle loi sur la surveillance qui est adoptée au parlement du Royaume-Uni cette semaine.

Il a exprimé son inquiétude au sujet de la vitesse à laquelle c’est fait, l’absence de débat public, les campagnes de peur et ce qu’il décrit comme des pouvoirs accrus d’intrusion.

(texte youtube)

Lire l’article du Guardian: http://www.theguardian.com/world/2014/jul/13/edward-snowden-condemns-britain-emergency-surveillance-bill-nsa

Lire aussi:

Le Royaume-Uni vote en catastrophe une loi sur la surveillance électronique (LeMonde.fr)

Le Royaume-Uni adopte à la hâte des lois autorisant une surveillance intrusive tandis que le renseignement passe en jugement (Amnesty International)

 

Européennes 2014: Les affiches du Parti Pirate lancent l’assaut contre la surveillance de masse

Une bonne nouvelle pour les élections européennes 2014, c’est qu’un parti politique – pointant timidement le bout du nez au niveau des médias – est bien décidé à défendre nos droits à la vie privée et à le faire tout en humour: le Parti Pirate propose en effet plusieurs affiches, dont une en particulier sur le thème de la NSA qui a retenu notre attention sur Twitter et une autre concernant la vidéo-surveillance, deux sujets destinés à sensibiliser les électeurs sur les atteintes à la vie privée et le besoin d’un engagement concret au niveau des partis politiques en France et ailleurs en Europe. Le Parti Pirate est l’un des partis politiques qui montre pour le moment le plus d’originalité à ce sujet et qui n’a pas eu peur de défier le cyber-monstre de la surveillance!

La NSA sait déjà que vous allez voter pour nous-affiche Parti PirateAffiche du Parti Pirate pour les Européennes 2014, mise en ligne sur le blog de campagne.

Voilà ce que nous explique Clément, membre du Parti Pirate, au sujet de cette affiche:

« Issue d’une initiative de la liste SO Pirate, candidat dans les circonscriptions Sud Ouest et Nord Ouest pour le Parti Pirate aux élections européennes 2014, l’affiche dénonce de manière humoristique l’intrusion scandaleuse dans nos vies privées que représentent les « écoutes » de la NSA. La technologie doit garantir le respect des droits fondamentaux et notamment de la vie privée et nous combattrons toute dérive de ces principes. »  Ce slogan, comme le souligne un autre membre du Parti Pirate, « vient de la section Midi-Pyrénées, mais a été repris au niveau national ».

Cette affiche représente l’une des préoccupations majeures du Parti Pirate, à savoir la défense de la vie privée et le respect des droits de l’homme dans un monde où le numérique a pris une place prépondérante qui nécessite une nouvelle réflexion sur les enjeux d’Internet et de toutes les activités qui y sont liées. « La technologie doit garantir le respect des droits fondamentaux et notamment de la vie privée », peut-on lire en slogan au bas des affiches. Ces mêmes préoccupations se retrouvent aussi dans le programme du Parti Pirate, dans le chapitre sur la vie privée. La technologie ne doit pas opprimer les individus, mais au contraire continuer dans ses premiers objectifs qui ont toujours été de faire progresser l’humanité et d’amener les sociétés vers plus de démocratie.

Le récent scandale de la NSA nous montre que ces droits sont loin d’être respectés, y compris dans nos démocraties en Occident. Le Parti Pirate nous propose donc à travers ces affiches une prise de conscience sur des sujets qui ont été trop longtemps occultés par nos gouvernements et qui aujourd’hui posent de vrais problèmes de droit à la vie privée, de liberté d’expression et de transparence dans nos sociétés. C’est pourquoi: « Le 25 mai, votons Pirate! »

ppeuso_camera-affiche parti pirate

Voir toutes les affiches sur le blog du Parti Pirate Sud-Ouest: www.so-pirate.eu/blog/nos-affiches

Lire le Programme Commun des Partis Pirates Européens pour les Elections du Parlement Européen en mai 2014 (CEEP): www.partipirate.org/spip.php?article488

NSA, Google, Microsoft-affiche Parti PirateAffiche du Parti Pirate pour les Européennes 2014, postée sur Twitter: « All your database are belong to us », expression qui signifie « Toutes vos données nous appartiennent ».

Gmail confirme qu’il scanne les courriels pour mieux cibler sa publicité

HuffPost Québec, 16/04/2014

C’était un secret de polichinelle que Google confirme dans une mise à jour de ses conditions d’utilisation: les courriels envoyés, reçus et stockés par les utilisateurs de Gmail sont scannés à des fins publicitaires.

« Nos systèmes automatisés analysent votre contenu (y compris les courriels) pour vous diffuser des fonctionnalités pertinentes pour vous, comme des résultats de recherche personnalisés, de la publicité sur mesure, et détecter les pourriels et les logiciels malveillants. Cette analyse a lieu à la réception, à l’envoi et lors du stockage du contenu », précise Google sur son site depuis lundi.

« Ces changements apporteront plus de clarté aux utilisateurs et sont basés sur les informations que nous avons reçues au cours des derniers mois », a affirmé une porte-parole du géant de l’Internet.

Lire la suite: http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/16/gmail-scanne-courriel-publicite-vie-privee_n_5155187.html

  • Creative Commons

    Ce blog est mis à disposition selon les termes de la Licence CC-BY-SA 4.0, sauf pour les contenus traduits depuis d'autres sites internet et qui restent la propriété des médias qui les ont publiés à l'origine.
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives

  • Publicités